SCP-3467-J
notation: 0+x

Objet #: SCP-3467

Classe : Keter

Procédures de confinement spéciales : On doit se moquer de SCP-3467 à chaque occasion. Le chahuter, lui faire des farces et des blagues sont de bons exemples. Filmer les procédures les plus spectaculaires est obligatoire.

Description : SCP-3467 mesure un mètre quatre-vingt-trois de haut, pèse quatre-vingt dix kilos et mange du poulet. Le sujet est légèrement dégarni, ses cheveux et ses yeux sont brun foncé, et il est un peu en surpoids. Son nom est Hank ██████████, et il a travaillé comme membre du personnel de niveau 1 au sein de l'équipe de nettoyage durant les trois dernières années. On ne voit jamais Hank sans un seau rempli de poulet, et il ne s'arrête de manger que lorsqu'il travaille réellement, ce qui est rare en soi.

On sait que Hank vit dans la cave de sa mère, et on a ouï-dire parmi le personnel féminin qu'il est encore vierge.

Notes supplémentaires : Toutes les séquences vidéo des plus impressionnantes "procédures" effectués sur Hank sont disponibles dans la zone de lecture centrale.

Documents 3467-01 : "Merde les gars, ce n'est pas drôle, le système me considère toujours comme un intrus lorsque j'entre dans le bâtiment, et je n'ai pas l'autorisation de supprimer ce fichier stupide. Merci beaucoup, trous du cul." Hank ██████████

Documents 3467-02 : "Allons, c'est un peu injuste. Je veux dire, ce n'est pas sa faute s'il est gros, chauve, vit toujours avec sa mère et… Non, non, désolé, je ne peux pas dire ça avec un visage impassible. Allez, ça va, je vais essayer de le refaire, je le ferai bien cette fois, je le promets." Dr. ██████

Documents 3467-03 : En conformité avec les protocoles SCP associés à cet objet, l'enregistrement suivant des procédures de confinement spéciales menées par le Dr Gears est présenté :

Après l'incident [DONNÉES SUPPRIMÉES]. En raison de son incapacité, la régénération de SCP-682 était surveillée via une cabine d'observation scellée. La cabine d'observation s'étendait trois mètres soixante-cinq dans la zone de confinement actuelle, et avait été construite en plastique transparent super dense développé par [DONNÉES SUPPRIMÉES]. SCP-3467 a été chargé de nettoyer la cabine d'observation. Lorsque SCP-3467 s'est trouvé de l'autre côté de la cabine, la porte de sécurité a été verrouillée.

Les sons provoqués par SCP-3467 dans sa tentative d'évasion et le rire incontrôlable du Dr. Gears ont attiré l'attention de SCP-682, régénéré à 67%. SCP-682 a tenté d' attaquer SCP-3467, mais son état actuel ne posa aucun danger pour la stabilité de la structure de la cabine.

Dr. Gears a observé SCP-3467 émettre un bruit, qui était un cri extrêmement aigu, un peu comme celui d'un petit enfant de sexe féminin. Puis SCP-3467 a gémi comme ledit petit enfant en appelant "Maman". Il a été demandé à SCP-3467 d'"aboyer comme un chien" s'il voulait quitter la cabine. SCP-3467 a aboyé comme un petit chien effrayé pendant quarante-huit secondes, après quoi la porte de sécurité a été ouverte.

Il a été observé que SCP-3467 s'était déféqué sur lui même à un certain moment au cours de l'événement.

Les enregistrements de l'événement sont disponibles via une demande d'inscription au registre central, ou au Dr Gears.

"Il s'est mis à quatre pattes lorsqu'il aboyait, je n'ai même pas eu à lui demander de faire ça !" Dr. Gears

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License