SCP-346
notation: +1+x
SCP-346.jpg

SCP-346, nommé "Pterry" par le personnel, dans la main du Dr. Rights.

Objet #: SCP-346

Classe #: Sûr

Procédures de confinements spéciales: SCP-346 doit être gardé dans une cage à oiseaux standard d'environ 1 mètre de hauteur, et d'au moins 1,5 mètre de largeur dans chaque direction. Aucune mesure de sécurité supplémentaire n'est requise puisque SCP-346 n'est pas plus fort ou intelligent qu'un perroquet moyen. La cage de SCP-346 doit en permanence contenir au moins 2 coupelles d'eau montées sur des perches à remplir chaque jour, et une alimentation à base de 5 à 6 criquets vivants quotidiens. La cage doit aussi contenir une branche d'arbre pour que SCP-346 puisse se percher, se gratter et grimper, ainsi qu'un nid ouvert (acquis dans une animalerie standard) le tout plus ou moins recouvert de mousse, et un fil à clochette pour son divertissement.
Le fond de la cage de SCP-346 doit être recouvert d'une couche biodégradable à base de maïs devant être nettoyée et remplacée chaque semaine. Pendant le nettoyage, SCP-346 doit soit être tenu dans la main, soit laissé sans entrave dans une salle fermée, ou encore placé dans un sac en papier dont l'extrémité sera écrasé par un livre.

La cage de SCP-346 est placée dans le bureau du Dr. Rights, et ne doit pas être déplacée sans sa permission. Malgré la tendance de SCP-346 à grignoter les bouts des doigts et tirer des mèches de cheveux, celui-ci ne présente aucun danger en cas d'évasion et peut être re-confiner sans violence avec un filet ou à la main.

Description: SCP-346 est un représentant d'une famille encore non-identifiée de ptérodactyles (d'anciens reptiles volants) atteint de nanisme. SCP-346 est environ de la taille d'une petite chauve-souris et possède une structure osseuse extrêmement légère. Alors que sa tête, ses ailes et ses pattes sont glabres, son torse est couvert d'un duvet comparable à une légère fourrure marron. L'origine de SCP-346 reste inconnue, et fût acheté par l'Agent ███████ dans une petite animalerie au Brésil sous le nom de "Kongo-mato".

Le propriétaire de l'animalerie a déclaré ne pas avoir connaissance de l'origine de SCP-346, qu'il avait lui-même acheté sous forme d’œufs au marché noir (dont un seul, SCP-346, a éclos), croyant qu'il s'agissait d’œufs d'une espèce rare de perroquet. Certaines théories suggèrent l'existence d'une colonie de créatures similaires à SCP-346 quelque part en Amérique du Sud.

Les tests ont révélé que SCP-346 a déjà atteint sa taille adulte, mais semble avoir eu une croissance gênée par la malnutrition et le fait d'être élevé à l'intérieur d'une une cage trop petite pour lui. SCP-346 est un mâle, et a été surnommé "Pterry" par le personnel de la Fondation qui trouvait l'apparence de la créature "charmante".

SCP-346 se comporte d'une manière similaire aux oiseaux ou aux chats, étant plus actif le soir et la nuit, et volant énergiquement dans tout l'espace qu'il peut avoir à disposition, attrapant des insectes sur les branches ou le sol. SCP-346 émet des bruits similaires aux oiseaux ou à certains rongeurs, principalement durant la soirée. Ces vocalises sont décrites comme "attachantes" ou "énervantes" selon les individus.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License