SCP-345
notation: +2+x
SCP-345

SCP-345

Objet # : SCP-345

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-345 doit être gardé à l'intérieur d'une chambre forte sécurisée au Site-██. Étant donné que l'objet est inerte lorsqu'il est seul, aucun confinement plus poussé n'est nécessaire. Les membres du personnel cherchant à résoudre SCP-345 nécessitent la permission d'un membre du personnel de niveau 2. SCP-345-1 doit être gardé à l'intérieur d'une pièce verrouillée de 5 m x 5 m x 5 m dans le Site-██.

Après l'Incident 345-1, les membres du personnel sont autorisés uniquement à résoudre une des six faces de SCP-345 ; essayer de résoudre toutes les faces résultera en la réaffectation à la FIM Epsilon-8 ("Les Sages-femmes").

Description : SCP-345 est un cube de pierre, dont les faces sont divisées en neuf carrés de taille égale, et dont les sections peuvent être tournées de façon similaire à un casse-tête commun. Chaque face du cube mesure 5.7 cm. Au lieu des six couleurs communément trouvées dans ce type de casse-tête, les carrés représentent six matériaux différents : une roche magmatique intrusive ressemblant à du granite, une roche magmatique intrusive ressemblant à du gabbro, une roche magmatique extrusive ressemblant au basalte, une roche sédimentaire ressemblant au grès, du verre volcanique ressemblant à l'obsidienne, et une roche métamorphique de haute qualité ressemblant au gneiss granitique.

SCP-345 peut être ouvert en tirant énergiquement sur ses côtés séparément. Le cube est creux, possédant une cavité circulaire de 4.5 cm de diamètre en son centre.

S'il est laissé ouvert pendant 5 secondes, SCP-345 se fermera automatiquement et se remettra en place pendant deux minutes. Après cela, il peut être manipulé sûrement. Il a été remarqué qu'il n'est pas possible de forcer SCP-345 à s'ouvrir après que la remise en place a commencé.

Résoudre SCP-345 n'est pas plus difficile que résoudre des versions communes du casse-tête. Cependant, si une des faces est terminée, l'une des situations suivantes peut avoir lieu :

  • Si la face complétée représente l'une des roches magmatiques, SCP-345 chauffera approximativement à 1500°C (face en gabbro), 1200°C (face en basalte) ou 900°C (face en granite). Le temps que prend SCP-345 pour se refroidir varie grandement, la face en basalte étant la plus rapide (jusqu'à 50 minutes) et la face en gabbro étant la plus lente (jusqu'à 250 jours).
  • Si la face complétée représente la roche sédimentaire, le cube commencera à se secouer violemment pendant jusqu'à 10 heures. Un son d'eau courante ou de vent hurlant peut être entendu provenant de l'intérieur de SCP-345 durant tout le processus.
  • Si la face complétée représente le verre volcanique, SCP-345 se chauffera jusqu'à approximativement 900°C, et prendra jusqu'à 5 minutes pour se refroidir.
  • Si la face complétée représente la roche métamorphique, SCP-345 subira le même procédé que ce qui aurait eu lieu si la face en granite était complétée. Après refroidissement, le cube procédera à une remise en place très rapide, faisant des sons de grincement pendant la remise en place, pendant jusqu'à 50 heures.

Après que l'un des processus est terminé, SCP-345 peut à nouveau être ouvert, et une sculpture faite du même matériau représenté par la face complétée peut être trouvée à l'intérieur. La petite sculpture représentera toujours une planète ou planétoïde de 4.5 cm de diamètre. Ces sculptures ne ressemblent à aucune planète connue actuellement.

Si au moins deux faces sont complétées en même temps, les processus correspondants vont avoir lieu l'un après l'autre. La statue créée sera faite des deux matériaux ; par exemple, la sculpture créée en complétant les faces de granite et d'obsidienne au même moment a ses "continents" faits en granite, et ses "océans" faits en obsidienne.

SCP-345 fut récupéré par l'Agent █████ le ██/██/20██, ██ jours après l'éruption du Volcan ██████████ à █████████, Équateur. █████ dit l'avoir trouvé près de la base du volcan, et l'avoir pris pour une curiosité. Il a appris la véritable nature du SCP après avoir tenté de le résoudre, souffrant de brûlures au troisième degré durant le processus.

Incident 345-1 : Le ██/██/20██, pendant que Dr ████ testait SCP-345, elle réussit à compléter toutes les faces, sans ouvrir le cube une fois qu'une face était complétée. SCP-345 se mit à gronder pendant 3 minutes, après quoi il s'ouvrit par lui-même. Une petite sphère métallique de 4.5 cm de diamètre émergea de l'intérieur de SCP-345, et se maintint à 3 mètres du sol. Peu après, la sphère commença à tourner, accélérant à un taux de 5 m/s. De fortes forces gravitationnelles furent détectées dans le voisinage de la sphère, affectant manifestement les objets jusqu'à 15 mètres autour. Quelques secondes plus tard, un liquide orange dense d'une température de surface moyenne d'approximativement 4000°C commença à s'écouler de SCP-345, et se mit à entourer la sphère métallique. Après cela, un autre liquide plus dense commença à s'écouler de SCP-345. Il se mit également à encercler la sphère. Le liquide continua à s'écouler de l'intérieur de SCP-345 jusqu'à ce que la sphère ait atteint un diamètre de 2.3 mètres. À ce moment, l'écoulement s'arrêta et SCP-345 se ferma automatiquement. La sphère résultante tournait doucement et se maintenait encore au-dessus du sol. Elle était extrêmement dense, et son attraction gravitationnelle était assez forte pour sévèrement endommager ses environs. La température à la surface variait entre 900 et 1600°C.

30 minutes plus tard, les parties les plus à l'extérieur du "magma" commencèrent à refroidir, se solidifiant en une fine croûte rocheuse. 20 heures plus tard, la plupart des parties de la sphère étaient de la roche solide, avec de petites "mers de lave" coulant entre elles. De petits volcans et montagnes pouvaient aussi être observés. À ce moment, une équipe de confinement spécial équipée d'équipements thermorésistants est intervenue afin de déplacer la sphère dans une pièce plus sûre. La sphère fut désignée SCP-345-1. Des études estimant la probabilité de l'éventuel développement d'une atmosphère sont en cours.

Note : Bien qu'au départ nous pensions que SCP-345 avait créé une copie de la Terre, à partir du █/██/20██, des études ont montré qu'il est peu probable que SCP-345-1 développera une atmosphère, et que la composition de son "magma" est très différente de celui de la Terre, contenant de beaucoup plus petites quantités de silicium et d'aluminium, et de plus grandes quantités de titane. Il est actuellement inconnu si le "magma" d'autres planétoïdes créées par SCP-345 a une composition similaire. Peut-être devrions-nous le faire résoudre par un Classe-D… de préférence dans un lieu ouvert.— Dr. ████.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License