SCP-341-FR
notation: +10+x
blank.png
CroquisF01.Jpeg

Extrait d’un croquis présent dans SCP-341-FR-B, annoté "Étage 4/17 de la mécanique".

Objet # : SCP-341-FR

Niveau de Menace : Noir ●

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Les 1247 (mille deux cent quarante-sept) pièces de SCP-341-FR-A doivent être entreposées dans le Site de Stockage-Kybian.
Un Niveau 1 d'accréditation est nécessaire pour accéder à SCP-341-FR.

SCP-341-FR-B doit être gardé pour étude dans la bibliothèque du Site de Stockage-Kybian. Consulter ce document demande une accréditation de Niveau 4, avec l’autorisation du directeur du Site-Kybian. Il est interdit de prendre conscience du fonctionnement de SCP-341-FR-C via les croquis contenus dans ce document. Toute personne dérogeant à cette règle devra être placée sous suivi psychologique.

SCP-341-FR-C doit être confiné dans une cellule sous vide de 14*14*2 mètres en une zone non sensible du Site Orbitale de Confinement Spatial-Ayin. Son activité doit être surveillée par 4 (quatre) caméras de surveillance disposées pour garantir une surveillance optimale de l’objet. En cas de coupure de courant ou de dysfonctionnement, il faut expressément veiller à la remise en marche du dispositif et veiller à signaler tout changement de l’objet à un membre du personnel d'accréditation de Niveau 4.
Toute interaction de quelque nature que ce soit avec SCP-341-FR-C est interdite.1 Si une interaction a lieu, veillez à signaler tout type de modification de l’objet à un membre du personnel d'accréditation de Niveau 4.
Une réorganisation de la mécanique de SCP-341-FR-C peut être synonyme d’un scénario de classe XK voire de classe YK.

Description : SCP-341-FR se compose de SCP-341-FR-A, B et C. L’anomalie principale est présente sur SCP-341-FR-C, et n’est contrôlable que par le biais de SCP-341-FR-A.

SCP-341-FR-A est un orgue baroque daté du XVIème siècle d’approximativement 17 (dix-sept) mètres de haut pour 11 (onze) mètres de large. Il est de manufacture soignée et semble très différent des modèles répandus à l'époque. Les tuyaux sont en cuivre, et la console à 4 (quatre) claviers est en peuplier d’Italie. Il est alimenté par une soufflerie classique d’orgue d’une contenance d’approximativement 20000 (vingt mille) litres d’air. L’objet de son confinement réside dans sa capacité à accueillir et utiliser de manière optimale SCP-341-FR-C par le biais d’une armature située juste au-dessus de la console, greffée sur la tuyauterie. Ladite tuyauterie est très complexe, disposée en spirale, ce qui lui permet de produire un son spécifique et suffisamment pur pour contrôler l’anomalie de SCP-341-FR-C avec précision.

SCP-341-FR-B est un journal de bord en cuir datant du XVIème siècle retrouvé entre les registres2 de SCP-351-FR-A. Il est signé d’un certain Giuseppe Pianeta, et semble retracer les motifs et la construction de SCP-341-FR. Le journal contient des notes, des croquis de SCP-341-FR ainsi que des partitions et leurs effets supposés3 sur SCP-341-FR-C, conçues pour être jouées sur SCP-341-FR-A. Une personne prenant conscience du fonctionnement de SCP-341-FR-C via les croquis et ayant vu ce dernier fonctionner verra son état mental se détériorer, finissant dans un état de stress intense et répétant de manière répété la phrase "Et pourtant elle tourne". Cet état semble non-anormal et tout à fait légitime, laissant penser que l’objet défit ces propre règles de conception.

SCP-341-FR-C se présente comme une horloge astronomique d’une complexité inégalée. Celle-ci
mesure 10 (dix) mètres de diamètre pour une hauteur de 132 (cent trente-deux) centimètres. La mécanique est proéminente, et toute tentative pour la stopper s’est révélée inefficace. Sa conception est complexe mais compréhensible, néanmoins son fonctionnement demeure un mystère pour la Fondation. L’engin semble être d’une conception hybride alliant horlogerie et alchimie. Le cadran comprend une horloge à trois aiguilles à l’heure italienne, un cercle représentant la position des étoiles en Italie et une cartographie mécanique complète du système solaire, malgré la présence anachronistique de certaines planètes telles que Neptune, Uranus et Pluton. Les trois modules de mesure sont fonctionnels et l’horloge est en mouvement perpétuel, fonctionnant sans besoin d'énergie extérieur. Un genre de verrou situé à l’arrière permet de le connecter à SCP-341-FR-A et d’annuler son effet anormal quand il n'est pas connecté. Se référer à l’Incident MOON.

TerreMeca.Jpeg

La Terre telle qu’elle est représentée sur le troisième cadran de SCP-341-FR-C.

Si SCP-341-FR-C subit une onde sonore d’environ 30 Hz à 5 kHz, il s'opère un changement dans sa mécanique. Le système solaire représenté sur le troisième cadran change alors, et ce en fonction de l’onde sonore. Ce changement s’effectuera aussi sur le système solaire physique. SCP-341-FR semble agir en convertissant les ondes sonores en un genre d’onde quantique, laquelle réarrangerait les fonctions de certaines particules élémentaires telles que les bosons. Il est possible que le procédé ait un lien avec la théorie des cordes. L’onde se multiplie et se propage via les particules, ce qui a pour effet de réarranger sensiblement les lois de la physique élémentaires, avec un très fort effet sur la gravitation. Le cadran ne prend en compte que le système solaire, mais le changement s’effectue de manière scientifique sur l'entièreté de l’univers. Il est supposé que la musique, c’est-à-dire dans le cas présent une succession précise de fréquences sonores, permet d’effectuer des changement stables4. Certaines partitions contenues dans SCP-341-FR-B jouées sur SCP-341-FR-A sont conçues pour effectuer ces modifications.
Les deux autres cadrans effectuent quand à eux les changements nécessaires pour être cohérent avec le troisième cadran dans la demi-heure qui suit l’activation, probablement le temps que le réagencement intérieur du mécanisme ait le temps de s’effectuer.

Addendum : Le Projet "Sirène Stellaire" fut mis en place sous ordre d’O5-█ suite à l’incident MOON, avec pour objectif de décripter le fonctionnement de SCP-341-FR. Un logiciel fut développé et les recherches aboutirent à une mélodie conçue pour confiner certaines anomalies spatiales et temporelles en [DONNÉES SUPPRIMÉES]. On recherche actuellement le moyen de réparer le verrou de SCP-341-FR-C, pour entreprendre sans danger le projet "Sirène Stellaire". Une reclassification en Thaumiel est à l'étude.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License