SCP-341
notation: +1+x
341-2.jpg

L'orrery le plus complexe de la collection, montrant un système solaire sur plusieurs plans

Objet # : SCP-341

Classe : Sûr

Procédures de confinement spéciales : Dans le hall d'exposition du Site Reliquaire-74 de la recherche et du confinement pour que l'ensemble du personnel puisse y avoir accès.

Description : SCP-341 est un ensemble de onze machines d'Orrery en laiton et en fer trouvés dans une grande pièce de rangement d'un sous-sol à Oxford. Chaque orrery est un modèle à une échelle grossière d'un système extra-solaire différent, avec des planètes, des lunes et un ou plusieurs soleils en leur centre. Un mécanisme d'horlogerie unique sous chaque système permet aux planètes et lunes en laiton de tourner sur un axe ainsi qu'autour de leur astre parent. Les tests indiquent que chaque machine est vieille de 150 à 200 ans, mais sans aucun marquage spécifique, les chercheurs ne sont pas en mesure de déterminer qui les a créés.

341-4.jpg.png

Le plan d'un orrery n'ayant jamais été construit ou ayant disparu.

La collection de machines était sur le point d'être confiée à un musée local lorsqu'un astronome SCP intéressé par l'objet reconnut l'un des modèles (SCP-341E) comme étant le système d'étoiles nommé Upsilon Andromedae-A (connu pour posséder un soleil identique au nôtre ainsi que des planètes du type "Jupiter chaude"). Des recherches approfondies permirent d'associer cinq des onze modèles avec de possibles systèmes extra-solaires connus, comme :

  • Beta Canum Venaticorum
  • 37 Geminorum
  • HD 98618
  • 18 Scorpii

Un des modèles, connu sous le nom de "la roue du destin" parmi les chercheurs, représente un système solaire très similaire au nôtre. Bien que les planètes et le Soleil eux-mêmes ne soient pas à l'échelle de l'espacement, la présence de sept grandes planètes de notre propre système sont assez évidentes, notamment Saturne et ses anneaux et le côté incliné d'Uranus. Il y a également 5 planètes mineures comprises au delà de l'orbite de Neptune. Le modèle ne possède cependant pas de représentation de la Terre, seulement la Lune orbitant dans un champs de débris similaire à la ceinture d'astéroïdes entre Mars et Jupiter.

341-1.jpg341-5.jpg341-6.jpg

De gauche à droite : Un modèle possible de Beta Canum Venaticorum, avec plusieurs planètes devant encore être confirmées ; un modèle précis du système HD 98618 ; un modèle simple décrivant un système d'étoiles binaire d'un emplacement inconnu.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License