SCP-340
notation: +3+x

Objet #: SCP-340

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-340-1, -3, -4, et -5 doivent être communément logés dans un réservoir de 10 m x 10 m x 2.5 m, avec la température de l'eau maintenue entre 25°C et 30°C. Des anti-dépresseurs et anti-biotiques à large spectre doivent être administrés par voie intraveineuse toutes les douze heures. Les composés médicaux ne peuvent pas être ajoutés à la pâte nutritionnelle standard sans autorisation. Tous les déchets doivent être correctement stérilisés. Tout membre du personnel aspirant de l'eau du réservoir de confinement doit immédiatement se présenter au personnel médical.

Description : SCP-340 est produit par un virus spécifique à l'homme qui colonise les cavités nasales. Le virus ne peut pas être identifié selon le système de classification Baltimore, conduisant les chercheurs de la Fondation à penser qu'il a été conçu avec des éléments encore non-identifiés. La présence de gènes du VIH et du coronavirus du SRAS confirme cette théorie.

Une période d'incubation, d'une durée moyenne de trois (3) jours, se produit lors de la première exposition au virus. Des symptômes semblables à ceux de la grippe se manifesteront alors, et persisteront pendant une moyenne de sept (7) jours avant de disparaître. Une augmentation de la production de mucus a été observée dans tous les cas connus, et persistera après que les autres symptômes aient cessés. La virulence est à son maximum au cours des cinq (5) premiers jours d'infection, mais des particules virales ont été détectées jusqu'à un mois après exposition durant les tests de la Fondation.

À tout moment après l'infection, une concentration élevée de dioxyde de carbone (CO2) dans le sang déclenchera la production de SCP-340. Lors de la production initiale, SCP-340 est un mucus gélatineux, qui s'exsude pour couvrir la moitié inférieure du visage, incluant le nez et la bouche. Quand SCP-340 est sous forme muqueuse, il subit une réaction catalytique lorsqu'il est immergé dans l'eau et se fixe dans une membrane bio-plastique. La composition chimique du bio-plastique facilite le processus [DONNÉES EXPURGÉES] ; bien qu'il provoque la dégradation de SCP-340, le processus permet à l'hôte de respirer sous l'eau. La membrane est flexible, et n'inhibe pas les mouvements du visage de l'hôte. Toutes les déchirures ou trous qui se développent en raison de contraintes mécaniques ou de la dégradation de SCP-340 seront régénérés dans les trente (30) secondes grâce à la production constante de SCP-340. La virulence est considérablement réduite à ce stade, mais des particules virales ont été détectées dans des échantillons d'eau contaminés par SCP-340 ; le contact avec l'environnement peut toujours propager l'infection.

Quand SCP-340 est exposé à l'air, il se dessèche en une substance chitineuse semblable aux coquilles de crustacés. La vapeur d'eau emprisonnée à l'intérieur d'un système respiratoire scellé de SCP-340 est suffisante pour prévenir un durcissement prématuré. Le processus de durcissement détruit également sa capacité à [DONNÉES EXPURGÉES], et la perte de la fonction est irréversible après environ deux (2) minutes d'exposition à l'air. Une fois complètement durci, SCP-340 est impossible à retirer sans causer d'importants dommages aux tissus. Il est plus dur que n'importe quelle substance organique généralement connue ; un trépan standard en carbure de tungstène a nécessité plus de quinze (15) minutes d'utilisation constante pour percer un trou dans cinq (5) mm de SCP-340 séché. Des recherches sont en cours sur les méthodes de culture in vitro et de récolte du SCP-340 pour utilisation industrielle.

Addendum 340-1 - Circonstances du récupération : Le 20██/██/██, douze élèves d'un pensionnat de [CENSURÉ], aux États-Unis, ont commencé à produire SCP-340 lors d'une compétition de natation. Neuf sont morts avant qu'une équipe de confinement de la Fondation puisse être déployée sur les lieux - cinq ont suffoqué lorsque les tentatives visant à dégager le SCP-340 durci des voies respiratoires ont échoué, deux ont suffoqué après une tentative d'ouverture d'autres voies respiratoires qui a entraîné le durcissement de SCP-340 exposé à l'air dans la trachée, et deux sont morts de déshydratation. À son arrivée, l'équipe de confinement de la Fondation a mis l'école en quarantaine jusqu'à ce que la propagation de l'infection puisse être déterminée. Quatre autres cas qui ne produisaient pas encore SCP-340 ont été découverts ; les sept ont été mis en détention par la Fondation. L'équipe a ensuite distribué des amnésiques de classe-A et a suivi la procédure de camouflage Gimel-2 (le scénario "incendie tragique"). Pour un bref résumé des sept porteurs de SCP-340, maintenant désignés SCP-340-1 à -7, voir le document 340-1.

Addendum 340-2 : SCP-340 ne tue pas les bactéries buccales de l'hôte, et les antibiotiques ne peuvent pas contrer l'infection éternellement. L'ablation chirurgicale des dents de l'hôte sera plus sûre à long terme que le traitement des abcès, des infections osseuses et des sepsis. Avons-nous un chirurgien laparoscopique dans le personnel ?
- Docteur Cairns

Document 340-1 - Inventaire, SCP-340-1 à -7 :

SCP-340-1 : Homme Caucasien
Âge lors de la récupération : Douze Ans
Production de SCP-340 lors de la récupération : positif
Notes : hébergé sur le Site-██.

SCP-340-2 : Homme Afro-Américain
Âge lors de la récupération : Douze ans
Production de SCP-340 lors de la récupération : positif
Notes : décédé le 20██/██/██, complications dues à l'insertion chirurgicale d'un tube d'alimentation.

SCP-340-3 : Homme Caucasien
Âge lors de la récupération : Onze ans
Production de SCP-340 lors de la récupération : positif
Notes : Hébergé sur le Site-██.

SCP-340-4 : Homme Hispanique
Âge lors de la récupération : Douze ans
Production de SCP-340 lors de la récupération : négative
Notes : À subi un traitement expérimental, le 20██/██/██ ; traitement échoué, SCP-340 production démarrée ; hébergé sur le Site-██.

SCP-340-5 : Homme Caucasien
Âge lors de la récupération : Vingt-sept ans
Production de SCP-340 lors de la récupération : négative
Notes : Traitement expérimental refusé ; production de SCP-340 démarrée volontairement, le 20██/██/██ ; hébergé sur le Site-██.

SCP-340-6 : Homme Caucasien
Âge lors de la récupération : Douze ans
Production de SCP-340 lors de la récupération : négative
Notes : À subi un traitement expérimental, le 20██/██/██ ; traitement échoué, production de SCP-340 démarrée ; décédé le 20██/██/██, abandon volontaire.

SCP-340-7 : Homme Caucasien
Âge lors de la récupération : Treize ans
Production de SCP-340 lors de la récupération : négative
Notes : À subi un traitement expérimental, le 20██/██/██ ; traitement que nous croyions initialement réussi ; décédé le 20██/██/██, suffocation due à une production inexpliquée de SCP-340.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License