SCP-336-FR
notation: +25+x
blank.png

AVERTISSEMENT

LE RAPPORT SUIVANT EST OBSOLÈTE - Ceci est le rapport établi lors du confinement initial. Veuillez vous référer aux procédures ultérieures. 



Objet # : SCP-336-FR 

Niveau de Menace : Indéterminé 

Classe : Sûr 

Procédures de Confinement Spéciales :  SCP-336-FR doit être conservé dans un casier standard, dans une des chambres de confinement dédiées aux objets archéologiques potentiellement dangereux du Site-Kybian. En raison de ses probables effets mémétiques, toute interaction avec l'objet doit se faire par le biais de Classes-D. Toute demande d'expérience doit être soumise au Dr Varna. 

Note : Cet artefact est sensible à l'humidité, à la chaleur et aux chocs du fait de son ancienneté. Il doit être manipulé avec précaution. - Pr Tène

Description : L'objet est un gardien de tombe (ou zhenmushou) caractéristique de l'art chinois du troisième siècle avant notre ère. La base est en bois sculpté laqué noir, formant un socle carré que surplombe une section en forme de dragon. La tête du dragon sert de support à deux andouillers1 également laqués de noir, et de rouge aux extrémités. 

L'objet a été découvert lors du percement de l'autoroute reliant ███████ à ██'██ dans le Shaanxi. Le campagne de fouilles a immédiatement fait l'objet d'une couverture médiatique conséquente de la part du régime chinois, car il s'agissait d'une découverte majeure de l'époque du premier empereur. La Fondation a été alertée après environ trois mois suite à la tentative de suicide d'un des deux archéologues supervisant la fouille, alors même que la chambre funéraire n'avait pas été ouverte. Les ouvriers ont témoigné avoir entendu des rumeurs à propos d'un esprit vengeur ou de malédictions antiques dès les premiers jours suivant l'excavation. Les agents de l'administration de la République Populaire de Chine sont arrivés à la conclusion qu'un effet anormal — probablement mémétique — avait affecté le chantier, suite au refus catégorique des autres personnes sur place de déplacer quoi que ce soit, malgré des ordres directs et absolus. Les deux seuls objets remontés semblent être à l'origine de cet effet. 

Le chantier de fouilles a été fermé et un amnésique de Classe B administré aux ouvriers et aux scientifiques. Des deux objets exhumés, un seul confinement a été réalisé, le second (un disque bi en jade poli de couleur blanche, d'une masse de deux kilogrammes) ayant été brisé lors de la tentative de suicide de l'archéologue.2 Trois Classes-D (D-4035, D-4219 et D-4123) furent employés pour sécuriser et confiner l'objet restant. Ils furent éliminés une fois la tâche accomplie. 
Le potentiel effet mémétique ne s'est pas déclenché durant ce court laps de temps.

Première Itération | Deuxième Itération »


Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License