SCP-336
notation: 0+x

Objet#: SCP-336

Classe: Euclide

Procédures de confinement spéciales : SCP-336 doit être maintenu vivant dans une habitation mesurant 6mx6m, régulièrement entretenue. Cet entretien, comme toute les autres taches, requiert un contact direct avec SCP-336, et doit être réalisé exclusivement par des membres du personnel de sexe féminin. SCP-336 est autorisé à effectuer des requêtes pour du mobilier ou des objets; toutefois, l’approbation de ces requêtes sont conditionnées par la coopération de SCP-336 avec le personnel et sous réserve de l’approbation du chef de projet. Les demandes d’accès aux objets anormaux ou dangereux doivent être refusées.

Un système de modulateur de voix, monté sur la bouche de SCP-336, doit être contrôlé et entretenu chaque semaine par un membre du personnel de niveau 0. Le modulateur peut être débloqué avec une combinaison à six chiffres fournis aux membres du personnel de niveau 2 et plus dans l’intention de test sur SCP-336. Dans le cas de défaillance de l’appareil ou d’une désactivation involontaire, les procédures de confinement locales doivent être respectées jusqu’à ce que SCP-336 ait été isolée.

Description:SCP-336 parait être une femme humaine à la peau claire d’origine arabe ou sinon moyen-orientale approchant de la fin de la vingtaine. Le dernier physique de SCP-336 mesure 1m73 (5 ft,8in ) et pèse 68kg (150lbs). Le sujet n’a pas besoin de dormir ou de nourriture, et ne parait pas affectées par la vieillesse ou une quelconque maladie. L'objet est anatomiquement humain à l'exception d’irrégularités dermiques le long des cuisses et des mollets, lesquelles paraissent structurellement similaires à des écailles reptiliennes.

SCP-336 se comporte de manière impassible et détachée envers les êtres humains et montre un comportement hautement introverti. Le sujet est très intelligent et analytique, ayant obtenu 95 pour cent ou plus dans la plupart des tests d’intelligence. Une amélioration sensible de comportement est observée lorsque SCP-336 utilise un miroir, le sujet a été noté comme étant très narcissique, et a tendance à passer du temps à admirer son reflet.

Les sujets humains exposés directement aux vocalisations de SCP-336 souffrent de l’un des deux effets qui dépendent de la présence du chromosome Y dans le génome du sujet. Les sujets avec un chromosome Y manquant et possédant un système reproductif en état de marche connaitrons une infertilité inexplicable. La durée de cette infertilité varie, mais est proportionnelle à la durée de l’exposition.

Les sujets ayant un chromosome Y vivent une anomalie distincte qui se présente après 2-3 heures d’exposition à la voix de SCP-336. Durant son prochain cycle de sommeil, le sujet atteint entrera dans un coma d’une durée de 6 à 8 heures à la place de son repos normal. Au cours de ce coma, approximativement 100 grammes de tissus non-essentiel (généralement issue de la cage thoracique du sujet) sera séparé du sujet de façon discrète et sa masse augmentera inexplicablement, se transformant au final en instance de SCP-336-1 après le réveille du sujet.

Les instances de SCP-336-1 sont des organismes variées de femmes adultes formées avec différent éléments anatomique apparemment sélectionné à partir de deux vertébrés ou plus génétiquement sans rapport. 90% des instances intègrent deux éléments ou plus des espèces suivantes : Homo sapiens ; Aquila fasciata (L’Aigle de Bonelli) ; Vipera ammodytes (Vipère des sables) ; Panthera leo persica (lion asiatique) ; Bos primigenius (Aurochs disparus) ; Equus ferus przewalskii (Cheval mongol sauvage) ; et une sous espèce non-identifiée de Capra aegagrus (chèvre sauvage). Les résultats actuels suggèrent que la constitution génétique du sujet affecté est en corrélation directe avec la composition de l'instance correspondante; les recherches se poursuivent. La majorité de ces hybrides ne sont pas viable anatomiquement et décèdent généralement dans les deux semaines. Les instances survivantes sont irrationnellement violentes et ne démontrent aucune preuve d’une intelligence supérieure.

SCP-336 a démontré un léger mépris envers les instances de SCP-336-1, et a été réticent à discuter à la fois des organismes et du moyen de leur création. Comme SCP-336 s'est montré en général coopératif avec le personnel de la Fondation, la raison motivant ce comportement est inconnue.

Addendum 336-01 : Une expérience récente a identifiée une irrégularitée dans les effets de l’objet sur les sujets dont le chromosome Y présentait le Haplotype Cohen Modal. Les instances de SCP-336-01 formées à partir de cette matière sont exclusivement Homo sapiens, avec une anatomie non hybridé. De plus, ces instances démontrent une intelligence et une connaissance innée limitée, incluant une prise de parole courante dans la langue native du sujet. Deux de ces instances ont été retenues pour une étude à long terme.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License