SCP-3338
notation: +6+x
otamatone.jpg

Instance de SCP-3338, résidant dans les logements de ██████ █████████.

otamatone2.jpg

Une instance de SCP-3338, ayant récupéré un stylo perdu.

Objet # : SCP-3338

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Toutes les instances connues de SCP-3338 et les personnes qui partagent un espace de vie avec eux doivent être surveillés régulièrement par des méthodes non invasives. Le personnel de la Fondation doit mener des interviews bimensuelles avec les locataires humains sous prétexte d'assurer le respect des règlements sur la sécurité des bâtiments. L'élimination des instances de SCP-3338 et l'application d'amnésiques aux locataires correspondants ne peuvent se faire qu'avec l'approbation du chef de projet actuel.

Description : SCP-3338 se réfère à des Otamatone anormaux1 qui se manifeste spontanément dans les appartements, les maisons de ville et les chambres des lycées dans diverses zones urbaines du Japon.

Bien que rarement documentées et en l'absence de données expérimentales reproductibles2, les instances SCP-3338 présentent plusieurs événements uniformes dans tous les cas :

  • SCP-3338 ne se manifestera que dans les espaces d'habitation actuellement loués par une personne célibataire dont les finances sont stables et qui a occupé l'espace pendant au moins trois mois.
  • SCP-3338 a tendance à apparaître lorsque le locataire écoute fréquemment de la musique, joue d'un instrument de musique comme passe-temps et/ou aime chanter.
  • Les instances SCP-3338 seront accompagnés d'un petit bout de papier tenu dans la bouche de l'instrument, se lisant, "オタマトーンはあなたのルームメートになりたいです~"3
  • Les instances SCP-3338, lors de la manifestation initiale, apparaîtront typiquement à l'intérieur de l'espace habitable près de la porte d'entrée principale.
  • Une fois par mois, la bouche d'une instance de SCP-3338 se remplira de papier-monnaie en yens japonais, ce qui représente environ 10 à 15 % du loyer mensuel du locataire. L'argent généré par cette méthode a été déterminé comme étant une monnaie légale (non contrefaite).

SCP-3338 est visuellement identique aux instruments Otamatone non anormaux et fonctionnera de manière similaire à ses équivalents non anormaux lorsqu’il est joué. Les personnes qui ont rencontré SCP-3338 ont rapporté que les Otamatones anormaux les aideront à retrouver de petits objets perdus, y compris des clés, des billets de transport en commun, des cartes d'identité, de la monnaie, des bijoux et des chaussettes4

SCP-3338 disparaîtra de leur espace de vie correspondant lorsque certaines circonstances seront réunies5. Actuellement, les scénarios suivants sont confirmés pour aboutir à la dé-manifestation d'une instance de SCP-3338 :

  • Le locataire qui loue change de lieu de vie.
  • Le locataire place SCP-3338 à l'extérieur du palier d'entrée de l'espace habitable pendant plus d'une journée (24 heures).
  • Le locataire insère en plaisantant des ordures, des vêtements sales ou d'autres débris dans la bouche d'une instance de SCP-3338.
  • Le locataire fait des commentaires grossiers sur une instance de SCP-3338 ou tente d'utiliser SCP-3338 comme décoration ou meuble.
  • Le locataire qui ne préserve pas un endroit désigné pour que l'instance de SCP-3338 puisse l'occuper confortablement6
  • Les instances SCP-3338 a résidé dans un espace habitable pendant plus d'un an.
  • Le locataire n'a pas parlé à l'instance de SCP-3338 pendant plus d'une semaine.
  • Le locataire oublie l'existence de l'instance de SCP-3338 en raison de l'application d'amnésiques.
  • Les caméras de n'importe quel type (cachées, téléphone cellulaire, portable) qui filment une instance de SCP-3338 au repos pendant plus de 15 minutes7
  • La mise en place de dispositifs de traçage sur une instance de SCP-3338.

Addendum 3338-1 : Le ██-██-████, l'agent Shizuka Kato a pu déclencher une manifestation de SCP-3338 à la suite d'un rendez-vous de contrôle de routine avec un locataire SCP-3338. Au cours de l'examen, l'agent Kato avait exprimé son intérêt à trouver un colocataire pour son appartement actuel, en mettant l'accent sur le mobilier confortable et la proximité d'un immeuble voisin qui abritait un club de jazz. Lorsque l'agent Kato est retournée à son appartement, elle a remarqué qu'une instance de SCP-3338 s'était manifestée sur une table de chevet à proximité de la porte. Des discussions sont en cours pour permettre à Kato d'occuper l'appartement plus longtemps que la durée convenue dans le contrat, afin de mieux étudier l'exemple de SCP-3338 Voir l'Addendum 3338-2.

Addendum 3338-2 : A partir du ██-██-████, environ 37 semaines après la manifestation initiale d'une instance de SCP-3338 dans l'appartement de l'agent Kato, une petite "mini"8 Otamatone de la même couleur qui s'est manifestée à côté de l'instance de SCP-3338 déjà existante. Après avoir signalé l'incident, l'agent Kato a préparé une aire de repos pour la nouvelle petite instance de SCP-3338 (provisoirement désignée SCP-3338-1) en utilisant un ensemble de serviettes. En rentrant chez elle le lendemain, elle découvrit les deux Otamatone assis côte à côte, avec une note griffonnée dans la bouche de l'instance SCP-3338-1 lisant "おばちゃんワありがとう".9

Les membres du personnel affecté au projet SCP-3338 décide actuellement de la meilleure façon d'agir.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License