SCP-333
notation: +4+x

Objet # : SCP-333

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : L’ensemble des mille six cent dix-huit (1618) instances de SCP-333-A doivent être stockées dans un casier de confinement sécurisé standard au sein du Site-██. L’accès n’est autorisé qu’au personnel possédant une accréditation de niveau 3 ou supérieur, avec l’autorisation d’au moins 2 membres du personnel de niveau 4. Suite à l’arrêt des tests sur SCP-333-B et SCP-333-C, toute interprétation de SCP-333-A est strictement interdite.

Description : SCP-333-A désigne mille six cent dix-huit (1618) copies d’une partition de musique dont le titre et les origines sont, encore à ce jour, inconnus. Lorsque la partition inscrite sur SCP-333-A est interprétée par un orchestre de taille suffisante (voir Addendum 333-1), SCP-333-B se manifeste. Il est toujours possible d’atteindre la pièce dans laquelle SCP-333-A est exécuté depuis l’extérieur. Cependant, environ 3 minutes après le début de l’interprétation, toute entité quittant la pièce arrivera dans SCP-333-B. Revenir dans la pièce initiale est possible étant donné qu’elle est temporairement intégrée dans SCP-333-B.

SCP-333-B apparaît comme étant une zone métropolitaine mais dépourvue de tout signe d’habitation, passé ou présent. Étant donné sa nature, on ignore la date à laquelle SCP-333-B a été construit, les matériaux employés, le (ou les) commanditaires, ou même si l'endroit a été construit dans le sens conventionnel du terme (voir Addendum 333-4). Aussi longtemps que l’interprétation de SCP-333-A continue, le passage vers SCP-333-B pourra être traversé librement. Des tests préliminaires visant à exploiter SCP-333-B en installation de la Fondation à usage multiple sont prometteur (voir Addendum 333-5). (Voir Addendum 333-6 et 333-9) Lorsque l’interprétation prend fin, SCP-333-B, ainsi que tout ce qui se trouvait à l’intérieur à ce moment se dématérialisent (voir Addendum 333-2). Les instruments de mesure laissés à l’intérieur suggèrent que, tant que SCP-333-A n’est pas interprété, le passage du temps n’affecte pas SCP-333-B, qui pourrait même ne plus exister du tout.

SCP-333-C est une entité extrêmement agressive, d’apparence et de composition variable, résidant à l’intérieur de SCP-333-B. À chacune de ses manifestations, SCP-333-C a montré une durabilité beaucoup plus importante que sa composition le laissait suggérer : son élimination à l’extérieur de SCP-333-B nécessite la mobilisation d’une puissance de feu considérable tandis qu’il est apparemment indestructible tant qu’il se trouve à l’intérieur (voir addendum 333-8). Dans le cas où SCP-333-C parviendrait à s’échapper de SCP-333-B, l’entité restera matérialisée jusqu’à la prochaine manifestation de SCP-333-B à moins qu’elle ne soit détruite. Une fois neutralisé, SCP-333-C se dématérialisera à son tour.

Addendum 333-1 : SCP-333-B ne se manifestera pas à moins que SCP-333-A ne soit interprété par un minimum de quarante-neuf (49) musiciens au sein d’une même pièce. Une corrélation a été établie entre la taille du groupe de musiciens et la taille et la complexité de la zone métropolitaine. De plus, une interprétation simultanée dans plusieurs locaux différents aura pour résultat l’intégration de toutes les pièces dans lesquelles SCP-333-A est interprété. SCP-333-B pourrait potentiellement servir de moyen de transport rapide entre les installations de la Fondation.

Addendum 333-2 : Il a été observé que le contenu de chacune des 1618 instances de SCP-333-A changeait à la suite de chaque exécution. Chacune reste identique aux autres. Les copies de SCP-333-A ne montrent pas cette propriété métamorphique.

Addendum 333-3 : Les changements apportés à SCP-333-A semblent constitués d’inclusions de thèmes représentant tout matériel étranger abandonné pas les équipes d’exploration. Étant donné que les copies de SCP-333-A ne reflètent pas ce nouveau matériel au sein de SCP-333-B, il serait possible de générer du matériel ou même du personnel choisis depuis SCP-333-B. Une étude plus approfondie de la rentabilité de cette méthode est requise.

Addendum 333-4 : Un examen visuel, chimique et via spectrométrie de masse des structures à l’intérieur de SCP-333-B indique que leur composition est directement dépendante de la composition des instruments utilisés lors de l’interprétation correspondante de SCP-333-A. De plus, il apparaît que mieux un instrument particulier est joué, moins sa composition se reflète à l’intérieur de SCP-333-B. Étant donné que les structures à l’intérieur de SCP-333-B sont toujours de composition similaire aux instruments utilisés, il a été suggéré que ces structures n’ont aucune composition définie. Cependant, considérant que les erreurs ont pour cause une représentation plus appuyée de la composition d’un instrument particulier, il est également possible que la corruption de SCP-333-B soit inévitable à cause de l’impossibilité générale d’interpréter SCP-333-A avec une précision suffisante.

Les Rapports d’Expérience SCP-333-A-B 1-9 sont en attente de reclassification.

Addendum 333-5 : Analyse de rentabilité de SCP-333 comme atout de la Fondation.

  • Moyen de transport longue distance rapide
    • En tant que transport reliant des installations de la Fondation, SCP-333-B pourrait permettre une dissémination rapide d’objets SCP dans le cas d’une brèche de confinement. Ce risque ne devrait pas être pris à la légère.
  • Le clonage du personnel, de matériel, d’objets SCP octroierait effectivement un accès à des ressources illimitées à la Fondation.
  • Solution de secours en cas d’événements de classe ██, ██, ou ██.
    • Le personnel essentiel aux opérations de la Fondation, des objets SCP utiles et une réserve de provisions et de ressources pourraient être laissés à l’intérieur de SCP-333-B. Cela assurerait leur survie, à supposer qu’une interprétation d’une copie convenable de SCP-333-A puisse avoir lieu.
  • Garnison et armurerie.
  • La musique elle-même pourrait être employée comme une multitude d’installation de la Fondation en simultané.
    • Des objets de classe Euclide et Keter particulièrement dangereux pourraient être entreposés chacun dans leur propre instance de SCP-333-B.
      • Si SCP-333-A est interprété tel qu’il était avant le dépôt d’un objet SCP, SCP-333-B se manifesterait sans le SCP.
      • Si SCP-333-A est interprété tel qu’il est après le dépôt d’un objet SCP, SCP-333-B se manifesterait avec le SCP.
    • L’interprétation de copies identiques de SCP-333-A pourrait se faire depuis plusieurs endroits, permettant un accès à la potentielle installation depuis de multiples emplacements.
      • Un plan d’urgence visant à séparer SCP-333-B de toute installation lui étant relié est fortement conseillé.

Le risque de découverte accidentelle de SCP-333-A doit être minutieusement étudié avant que l’utilisation de SCP-333-B à cette fin ne puisse avoir lieu.

Consultez l’Addendum 333-9.

Addendum 333-6 : SCP-333-C est capable de quitter SCP-333-B. Tout signe de la proximité de SCP-333-C à l’intérieur de SCP-333-B doit être considéré comme suffisant pour déclencher l’évacuation immédiate et l’arrêt de l’interprétation de SCP-333-A.

Addendum 333-7 : La composition de SCP-333-C semble liée aux instruments de musique utilisés, de la même manière que SCP-333-B. Une inspection minutieuse des enregistrements vidéo durant les Expériences SCP-333-A-B 1, 2, 3, 5 et 8 a révélé la présence de SCP-333-C, dont la composition était apparemment similaire à l’instance correspondante de SCP-333-B, le rendant difficile à distinguer de son environnement. Cela explique pourquoi sa présence n’a pas été remarquée auparavant.

Addendum 333-8 : L’opération ██████████ est un échec. Les pertes effectives dépassent les 90%. Une bombe nucléaire de cinq (5) mégatonnes a été déclenchée à l’intérieur de SCP-333-B en dernier recours pour empêcher SCP-333-C de s’échapper. SCP-333-C est intact.

Addendum 333-9 : Il a été observé que les matériaux laissés à l’intérieur de SCP-333-B subissent une corruption. Cette corruption prend généralement la forme d’un changement minuscule dans la composition chimique des objets laissés à l’intérieur. Cependant, dans des cas extrêmes, une déformation physique a été observée. Des exemples notables incluent
le RoV-13b, qui a montré des avaries dues au déplacement d’un circuit essentiel par [[DONNÉES SUPPRIMÉES]], et la découverte du fait que le squelette de D-17711 contenait environ 0,1% de laiton suite à une pesée. Je réitère donc mes recommandations précédentes concernant l’utilisation de SCP-333. - Dr N██████

Addendum 333-10 : Une analyse de SCP-333-A et de toutes ses copies connues, assistée par ordinateur et considérant les évènements des Expériences SCP-333-A-B 1-9 et l’opération ██████████, indique sans l’ombre d’un doute que SCP-333-A dicte chacune des occurrences de SCP-333-B, ceci incluant les activités du personnel de la Fondation et SCP-333-C. Tous les tests ultérieurs de SCP-333 sont donc suspendus pour une durée indéterminée.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License