SCP-3321
notation: 0+x
1.jpg

Figure 1 : Première observation de SCP-3321. Photo prise par Luna 4 le 05-04-1963. Notez la distorsion optique du côté gauche de la photo.

2.jpg

Figure 2 : Reconstruction thermographique de l'image précédente.

Objet # : SCP-3321

Classe : Euclide Keter

Procédures de Confinement Spéciales : En raison de son statut de petit corps céleste, SCP-3321 est actuellement non-confiné. Il est surveillé de manière autonome par l’Unité-5 de Recherche de la Zone Lunaire-32. Tout changement significatif de la part de SCP-3321 doit être signalé au Directeur de Recherche et au Directeur de Confinement de la Zone Lunaire-32.

Bien que SCP-3321 ne soit pas contenu physiquement, un effort commun entre la FIM Gamma-5 et les agents de la Fondation intégrés dans diverses agences spatiales gouvernementales a été réalisé pour empêcher de potentielles fuites d’informations. Cette campagne de désinformation a été en grande partie un succès. Les robots d'indexation employés par Gamma-5 doivent assurer une surveillance continue concernant toute information qui pourrait se rapporter à l’existence de SCP-3321.

Description : SCP-3321 est une anomalie de l’espace-temps située à environ 8000 kilomètres au-delà de la face cachée de la surface lunaire. L’anomalie est globalement sphérique, avec un diamètre moyen enregistré à environ 3,2 kilomètres. Alors que les données initiales suggéraient que SCP-3321 gravitait autour de la Lune d’une manière semblable à celle des autres satellites célestes, des simulations plus récentes ont découvert que SCP-3321 partage avec la Lune une configuration co-orbitale unique par rapport à la Terre, mais qu’il n'est pas affecté par la gravité lunaire. SCP-3321 est complètement éclipsé par la Lune en permanence, le rendant indétectable depuis la surface terrestre.

SCP-3321 est le plus souvent décrit comme étant un trou de ver, mais ses propriétés ne sont pas cohérentes avec les différents pré-requis théoriques traditionnellement associés aux trous de ver1. Il possède un champ gravitationnel bien plus faible que ce qui est suggéré comme possible par les principales théories de la relativité, et manifeste ce qui peut être décrit au mieux comme une lentille gravitationnelle purement "optique"2. SCP-3321 est très stable, n’a pas de champ électromagnétique, et n’émet que de fines quantités de radiation corpusculaire. Il est possible d’entrer dans SCP-3321 par toutes les directions de l’espace tridimensionnel, et cela sans causer de dommage au vaisseau spatial. Bien que son entrée existe dans l’espace tridimensionnel, sa sortie existe dans l’espace bidimensionnel. La raison à cela est actuellement inconnue3.

Une fois à l’intérieur, SCP-3321 mène à SCP-3321-1, une zone qui est a priori située dans un lieu inexploré de l’espace lointain. La preuve de cela vient de la faible densité des objets stellaires visibles à l’intérieur de SCP-3321-1. Un gaz nébuleux invasif (désormais désigné "écume cosmique") a également été observé d’un bout à l’autre de SCP-3321-1. Il se trouve que cette "écume cosmique" change de couleur, est lumineuse dans l’ensemble, et est à la fois chaude et épaisse. Sa composition est actuellement inconnue4.

















Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License