SCP-332
notation: +3+x
332

Photo de SCP-332 prise avant l'incident 332-A. L'identité de l'homme debout à l'avant de l'image est inconnue.

Objet # : SCP-332

Classe : Euclide Keter

Procédures de Confinement Spéciales : La Station d'Observation 55-b a été construite pour surveiller et étudier SCP-332. Les barrières conçues auparavant pour contenir les effets constants de SCP-332 ont été démolies, et remplacées par une station de recherche dédiée à l'observation de SCP-332 dans son état passif.

Des agents de la Fondation ont été déployés dans les foyers de population majeurs et aux destinations touristiques pour identifier et réagir aux manifestations de SCP-332. Dans le cas où les agents locaux de la Fondation seraient incapables de procéder au confinement, la Force d'Intervention Mobile disponible la plus proche sera déployée.

Lorsque SCP-332 entre en activité, tout le personnel du site doit surveiller la hauteur et l'intensité du son produit par SCP-332 depuis des aires d'observation insonorisées jusqu'à ce que l'activité cesse. Tous les civils affectés doivent être détenus indéfiniment sous couvert d'une épidémie d'une maladie infectieuse.

SCP-1833 a été placé sous observation constante en cas d'altérations.

Description : SCP-332 est la fanfare de la Classe de l'Université de Kirk Lonwood,— située dans la ville de [CENSURÉ]—. La troupe est composée de 30 humanoïdes, désignés de SCP-332-1 à -30. Toutes les 30 instances de SCP-332 portent des uniformes de fanfare de 1976, et jouent avec des instruments fabriqués avant 1976. Les mots "Syncope Symphony"1 ont été gravés sur chaque instrument.

Les individus au sein de SCP-332 ne se comportent pas comme des être humains normaux, et vont rester debout au garde-à-vous au centre de l'ancien terrain de football de l'Université de Kirk Lonwood, lieu de leur dernière manifestation, lorsqu'ils ne sont pas en état actif. Occasionnellement, des instances individuelles de SCP-332 ont été vues soudainement commençant à lutter avec une force invisible avant de retourner à leur position normale. La raison de ce comportement est inconnue. Aucune instance de SCP-332 n'a jamais essayé de communiquer avec le personnel de la Fondation. Les instances de SCP-332 ne paraissent pas ressentir la faim, la douleur, ou souffrir de l'exposition aux éléments, et ont été observés restant dans une position identique pendant plus de 30 ans.

Une fois toutes les 48 heures, SCP-332 va entrer en activité. Toutes les instances vont disparaître et instantanément réapparaître dans un autre foyer de population. SCP-332 semble préférer les attractions touristiques majeures et les installations événementielles qui accueillent fréquemment des fanfares. SCP-332 va aussi émettre du son si une personne entre dans l'aire d'exclusion, ou si un bruit entre 15 et 80000 Hz est produit à l'intérieur de cette zone. Tant qu'il est actif, SCP-332 va continument défiler autour du périmètre de l'aire où il est apparu pendant une période d'entre 15 et 45 minutes. Après cela, SCP-332 va tourner face à la plus grande concentration de sujets humains à proximité et jouer un morceau de musique. Les morceaux joués par SCP-332 varient, mais consistent principalement en un arrangement pour fanfare de chansons populaires des années 1967-1976. Les sons produits par SCP-332 ont un volume constant d'un bout à l'autre de la zone d'activité, et s'estompent brusquement à l'extérieur de la zone.

Si un sujet est capable d'entendre la musique jouée par SCP-332, il va tenter d'obtenir un instrument proche de lui et va rejoindre SCP-332 en jouant. Les sujets affectés de cette manière (ci-après désignés SCP-332-B) vont rapporter de hauts niveaux d'anxiété s'ils ne sont pas capables d'obtenir un instrument de musique dans les 10 premières minutes de l'effet de SCP-332. S'ils ne sont pas capables de rejoindre SCP-332 en 10 minutes, ils marcheront avec la fanfare et commenceront à mimer d'un instrument pendant qu'ils défilent avec la fanfare, et vont essayer de répliquer le son produit par SCP-332 avec leur voix. Les instances de SCP-332-B qui rejoignent SCP-332 vont défiler et jouer jusqu'à ce qu'elles s'évanouissent d'épuisement ou de faim, après quoi elles seront piétinées par les autres instances de SCP-332-B et SCP-332. Pour chaque dizaine d'instances de SCP-332-B rejoignant SCP-332, l'aire d'effet augmentera de 300 mètres. Le rayon de l'effet s'étend jusqu'à ce que toutes les instances de SCP-332-B soient supprimées ou incapacitées, après quoi l'état actif de SCP-332 va cesser immédiatement.

SCP-332 fut confiné après l'Incident 332-A, l'incident durant lequel SCP-332 fut initialement activé. Entre le moment où il s'activa et celui où il fut désactivé par des agents de la Fondation, l'Incident 332-A résulta en la mort de 40% du personnel et des élèves de l'Université de Kirk Lonwood. L'école fut fermée sous prétexte de dommages d'incendie, et les étudiants, les locaux, et les survivants reçurent des amnésiques de Classe-B. SCP-332 fut confiné avec succès le 19/07/1976, et classifié Euclide.

Addendum 332-B : Retranscription de l'Incident 332-A.

Durant les opérations initiales de nettoyage, une caméra de 16 mm fut découverte à l'extérieur de ce qui aurait été la fenêtre du premier étage. La retranscription de la vidéo, bien que corrompue, est le seul enregistrement de l'Incident 332-A.


Addendum : Le 02/11/2016, SCP-332 disparut soudainement de son aire de confinement. Au même moment, un incident anormal majeur progressait dans un équipement sportif en Floride du Sud. SCP-332 devait être re-confiné après cet incident, cependant toutes les 48 heures il ré-apparaissait dans un autre endroit. La Fondation est actuellement en train d'évaluer la situation et tout atout supplémentaire pouvant être affecté à perpétuer le confinement.
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License