SCP-326-FR
notation: +4+x
blank.png

Objet # : SCP-326-FR

Niveau de Menace : Vert

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Les membres du personnels assignés à la surveillance de l'objet doivent veiller à ce que des caméras soient camouflées de façon à balayer une zone de un (1) kilomètre autour de l'objet et aux alentours des chemins praticables toute l'année. Le poste de surveillance relié au réseau desdites caméras doit être superviser en permanence par deux (2) membres du personnel de Niveau 2 avec une relève quotidienne.

Celui-ci doit être situé au sein de la zone délimitée par les caméras de surveillance, sur le versant Est de la montagne, où aucun chemin praticable n'existe, et les agents doivent être préparés à rejoindre l'emplacement de SCP-326-FR pour empêcher d'éventuels civils d'y arriver.

Description : SCP-326-FR est un lac d'eau douce, situé dans les montagnes sur le territoire de la commune de ████████. Ses coordonnées géographiques exactes sont ██° ██,████' N - ██° ██,████' E. Aucune propriété physique ou chimique anormale (densité, pH, température, viscosité, etc.) n'a été décelée dans l'eau ou l'environnement immédiat. Il est entouré par une barrière en bois sur laquelle sont cloués des panneaux en bois également à des intervalles réguliers d'environ cinq (5) mètres. Sur ces panneaux est écrit le message suivant : "Tout franchissement de cette barrière est interdit. Arrêté municipal n° ████-█-████". Les registres de la mairie de la commune de ████████ ne font pas mention d'un tel arrêté.

Les caractéristiques anormales de SCP-326-FR ne sont observables que de nuit. Pendant la nuit, quelles que soient les conditions météorologiques, l'eau du lac reste stagnante. Par ailleurs, l'objet semble exercer un léger contrôle sur lesdites conditions météorologiques ; ainsi, aucune pluie abondante ou orage n'a été observé dans la zone. Il est supposé que cette propriété existe afin d'éviter tout risque de crue. Le reflet, d'une netteté anormalement élevée, est fidèle au ciel et au paysage, à l'exception de la Lune. En effet, quel que soit le moment du calendrier lunaire, la Lune apparaît sur le reflet comme pleine, même si elle n'est pas visible. Cependant, l'avancement dans le ciel est retranscrit dans le reflet, et la Lune n'est plus visible sur le reflet au moment où elle se couche. Il est intéressant de noter que cet effet ne s'applique pas le jour, même lorsque la Lune est visible dans le ciel : à ce moment, le reflet la montrera dans son état actuel sans montrer les propriétés anormales habituelles. Ce reflet est ci-après dénommé SCP-326-FR-1.

Toute personne entrant en contact visuel (ci-après dénommée sujet) avec SCP-326-FR-1 pendant la nuit sera victime d'un effet anormal supplémentaire. Pendant une durée de temps semblant aléatoire, mais toujours proche de vingt-sept (27) minutes (la moyenne des durées d'effet observées est approximativement égale à 27.32 minutes), le sujet s'assiéra sur le sol et observera l'objet. Les mesures de l'activité cérébrale du sujet indiquent à chaque fois un état de transe de la part du sujet. Après la durée d'effet de l'anomalie, les sujets cesseront tout comportement anormal. Ils décriront généralement l'anomalie comme un moment "magique", et déclareront avoir beaucoup réfléchi sur des questions philosophiques et existentielles, bien que les encéphalogrammes réalisés indiquent une activité cérébrale peu intense. Pour que l'effet se manifeste, le sujet ne doit pas souffrir de cécité partielle ou totale.

Par la suite, les sujets subiront des modifications comportementales, qui incluent mais ne se limitent pas à :

  • Dans cent pourcents (100%) des cas observés, un comportement plus méditatif qu'à la normale, cet effet étant accru lorsque la Lune est visible dans le ciel, et encore plus lorsque la Lune est pleine.
  • Dans le cas où la Lune est visible dans le ciel, la contemplation de celle-ci. La durée de cette contemplation augmente avec la visibilité de la Lune ; lors des périodes de pleine lune ou de super lune, cette durée est maximale, et devient inexistante lors des éclipses de Lune ou des périodes de nouvelle lune. Il est intéressant de noter que le sujet peut être observé en train de contempler un mur si derrière ce mur se trouve la Lune (voir l'Interview 326-FR-1).
  • L'intégration de la Lune dans de potentielles œuvres artistiques réalisées par le sujet ; par exemple, il sera plus apte à peindre des paysages mettant en valeur la Lune, ou à écrire des œuvres littéraires fondées en grande partie sur cette dernière.
  • Une forte fascination pour la Lune, qui conduira le sujet à en parler longuement à ses proches, à mener de nombreuses recherches sur le sujet, et, dans les cas les plus extrêmes, à manifester une envie presque incoercible d'aller sur cet astre1. L'objet peut également causer une forme de fanatisme religieux (voir l'Incident 326-FR-1 et l'Interview 326-FR-1).

Rapport de découverte : L'objet fut découvert le ██/██/200█, par le Dr Planelle, alors en congés dans le village de ████████. Lui et son conjoint partirent en randonnée dans la zone de SCP-326-FR, sans connaissance de l'existence des effets de l'objet, en vue d'y installer un campement et d'y passer la nuit. Sans prêter attention à l'interdiction, ils pénétrèrent dans la zone et furent tous deux victimes des effets de l'anomalie. Après une nuit sans autre incident, ils redescendirent la montagne et rentrèrent à leur appartement. Lors du retour du Dr Planelle à la Fondation, ses collègues remarquèrent des changements de comportement tels que décrits plus haut, et arrivèrent à la conclusion que sa randonnée jusqu'à SCP-326-FR fut responsable desdits changements. Une équipe fut alors envoyée sur le terrain, le périmètre fut sécurisé et il fut administré des amnésiques de Classe-B au Dr Planelle. Une lettre fut découverte sous un rocher. Cette lettre, supposément écrite par un membre de l'Ordre de la Lune comporte le message suivant :

Commandant Moon,
Le Lac ███████, connu de notre organisation comme un outil de propagande de la suprématie de la Guide, a été sécurisé. L'Ordre peut maintenant mener ses recherches sur le Lac.
D'autre part, il a été confirmé que les rumeurs sont vraies. Il a été prouvé que le Lac a inspiré de nombreux membres de l'Ordre, dont le créateur, Bretteur, et le Membre d'Honneur, Apollon.
Le Lac pourra convaincre tous les esprits de la suprématie de la Sainte-Guide, conformément au Code.
Longue vie à l'ordre et à la Lune,
Caporal Tranquillité.

Des recherches sont en cours sur la signification des noms de code Bretteur et Apollon.

Addendum 326-FR-1 : Interview 326-FR-1

Incident 326-FR-1 : Le ██/██/19██, quelques jours avant la création du groupe non-anormal des Adorateurs de la Lune, un groupe entier de randonneurs partirent en expédition touristique à la localisation de SCP-326-FR. Comme à l'accoutumée, le groupe entier fut victime des effets de l'objet lors de ce qui est présumé être une veillée. Le reste de la nuit se déroula sans autre incident majeur, et le groupe redescendit la montagne le lendemain matin et rentra au village de ████████. Une partie de ce groupe est supposé être à l'origine de la création du groupe non-anormal des Adorateurs de la Lune. Aucune mention de SCP-326-FR n'est trouvable dans la documentation publique sur ce groupe, cependant il est fortement probable que les membres de ce groupe connaissent l'existence de l'objet. Il est également possible qu'il en soit ou en ait été une destination de pèlerinage, bien qu'aucune activité de ce genre n'ait été remarquée par la Fondation.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License