SCP-322-FR
notation: +8+x
Collinesdechairsskypicturs.Jpeg

Première photo satellite de SCP-322-FR.

Objet # : SCP-322-FR

Niveau de Menace : Orange

Classe : Keter

Procédures de Confinement Spéciales : Le Site-309 a été construit dans la zone sécurisée proche de SCP-322-FR, et sa fonction principale consiste à veiller à la surveillance, recherche et protection de SCP-322-FR.

Officiellement, le Site-309 est un complexe militaire de recherche en armes balistiques. Les armes balistiques ne sont utilisées que pour réduire de nombre d'instances émergeant de SCP-322-FR. Les lancements doivent passer pour des tests militaires.

La limite de sécurité est une clôture électrifiée de trois mètres de hauteur surmontée de fils barbelés. Un système de vidéosurveillance doit continuellement inspecter le périmètre de la zone d'influence de l'anomalie. La clôture est actuellement à 568 mètres de la zone d'effet de SCP-322-FR.

Un sas de décontamination suivi d'une porte magnétique électrifiée surveillée par trois agents de sécurité permet l'accès à la zone d'effet de SCP-322-FR.
Deux générateurs électriques doivent assurer l'approvisionnement en électricité des systèmes de sécurité. Quatre autres générateurs de secours sont prévus en cas de dysfonctionnement.

L'aviation civile a été interdite de survoler le site à une distance inférieure à 40 km.
Les images satellites de la zone doivent être modifiées avant d'être publiées.

Si des intrus sont repérés par les systèmes de vidéo-surveillance, des agents de sécurité doivent les interroger et les amnésier avant de les relâcher.

Aucun membre du personnel ne doit pénètrer dans la zone d'effet de SCP-322-FR sans combinaison Hazmat de niveau A. Aucune matière organique, autre que le personnel de classe D lors des expériences, autre que des sujets pesant moins de six kilogrammes durant les expériences, ne doit pénétrer la zone d'effet de SCP-322-FR.

Toute personne ou animal entrant dans la zone d'effet de SCP-322-FR sans combinaison Hazmat doit être abattu. Les cadavres devront être incinérés le plus rapidement possible. Aucun membre du personnel n'est autorisé à y pénètrer dans le but de secourir les personnes ou animaux s'aventurant dans la zone d'effet de SCP-322-FR.

Chaque semaine, les membres du service de sécurité doivent pratiquer des examens médicaux pour discerner la présence de l'agent pathogène.

Description : SCP-322-FR est un terrain d'█████████ à six kilomètres de l'ancien village de ██████. Le terrain mesure trente kilomètres carrés et est constitué de nombreuses collines. Leur nombre précis ne peut être donné en raison de la nature de SCP-322-FR. Le centre de l'entité est un cratère ovale de vingt mètres de profondeur sur quinze mètres de long et dix mètres de large.

Le terrain est composé de muscles, nerfs rachidiens, veines, artères et de tendons et est recouvert à 75% de peau.
Des excroissances musculaires de cette entité se contractent lentement, créant une illusion de mouvement. Une faible ondulation se produit toutes les sept secondes à la surface de SCP-322-FR et semble parcourir le système sanguin de l'entité. Sur les espaces dépourvus de tissus épithéliaux, le sang s'échappe lors de ces battements et coule entre les collines, formant de nombreuses rivières et lacs.

De ces ouvertures s'échappent de nombreux organismes unicellulaires d'espèce inconnue. Ces organismes décèdent lorsque les courants d'air les déplacent hors de la zone d'influence de SCP-322-FR, excepté lorsqu'ils sont à l'intérieur d'un hôte. La surabondance de ces organismes donne une couleur rougeâtre à l'air à l'intérieur de la zone d'influence. Si le centre de l'objet SCP est plus opaque que la bordure, la visibilité reste possible au milieu de SCP-322-FR, bien qu'elle soit difficile. Cette zone d'influence s'étend sur trois kilomètres de rayon autour de l'entité.

SCP-322-FR crée à partir de sa masse trois entités par section d'un kilomètre carré. Les instances mesurent entre quatre-vingts et cent centimètres de haut. Un intervalle régulier de vingt minutes sépare chaque formation d'instance. Ces entités sont sphériques et pourvues de nombreux appendices tentaculaires de taille variée, eux-mêmes dotés de nombreuses pointes semblables à des dents. Une multitude d'appendices buccaux sont visibles entre les tentacules. Ces bouches sont pourvues uniquement de petites canines et de deux langues, le nombre de bouche variant d'une entité à l'autre. Ces entités sont nommées "SCP-322-FR-01".

Les instances de SCP-322-FR-01 se déplacent principalement à la surface de SCP-322-FR au moyen de leurs appendices. Si des entités extérieures tentent de nuire à l'intégrité de SCP-322-FR, les instances SCP-322-FR-01 agresseront les gêneurs et amèneront leurs dépouilles au centre de SCP-322-FR, qui les absorbera. Les entités utiliseront leur corps comme une barrière en s’accrochant les unes aux autres si des projectiles sont envoyés sur SCP-322-FR.

De plus, si SCP-322-FR n'est pas nourri d'au minimum deux tonnes de viande durant une période de trois mois, les instances de SCP-322-FR-01 formeront des groupes de six à huit entités pour aller chasser de nouvelles proies à l'extérieur de la zone d'influence. Elles ramèneront le plus d'organismes vivants transportables sans se soucier des blessures qu'elles infligent à leurs proies. Si la recherche de nourriture est infructueuse, les instances attendront à nouveau trois mois avant de se remettre à la recherche de nouveaux organismes.

Lorsqu'un sujet organique, tel qu'un animal ou un humain vivant, est placé dans la zone d'effet de SCP-322-FR, celui-ci sera infecté par les organismes en approximativement deux seconde ; il se déplacera alors de la manière qui lui est la plus aisée (souvent la marche) jusqu'à SCP-322-FR. Si le sujet est décédé et se trouve dans la zone d'effet de SCP-322-FR, celui-ci sera aussi tiré par de nombreux SCP-322-FR-01 jusqu'au centre de l'objet SCP.

Durant le trajet des sujets, SCP-322-FR s'aplanit, laissant apparaître un chemin direct vers son centre. Au cours de toutes les expériences, un puissant son de gargouillement fut audible, semblant provenir du centre de l'entité.

Une fois que les sujets ont atteint le centre de SCP-322-FR, ils attendront passivement à sa surface. Lorsque ceux-ci sont tirés hors de la surface de SCP-322-FR, les sujets tenteront toujours de rester à leur place en usant de la force si nécessaire. Les instances de SCP-322-FR-01 présentes agripperont les sujets et se montreront hostiles aux personnes tentant de les déloger, SCP-322-FR lui accélérera sa digestion.

Lorsque qu'un objet organique est en contact avec SCP-322-FR, il s'enfoncera lentement dans les chairs jusqu'à disparaître. Actuellement, la destination des restes des sujets est inconnue, bien que pour chaque [DONNÉES SUPPRIMÉES] de kilogrammes de matière organique ingérée par SCP-322-FR, celui-ci gagne six mètres de rayon et la zone d'effet grandit de douze mètres.

Nuire à l'intégrité physique de SCP-322-FR se révèle inutile. Car en plus du comportement des instances de SCP-322-FR-01, chaque parcelle de terrain endommagée se reconstitue à une vitesse moyenne de six centimètres cubes par seconde.

Addendum 322-FR-A :

Depuis la découverte des propriétés d'extension de SCP-322-FR, plus aucun test utilisant des membres du personnel de classe D n'est autorisé. Seuls les animaux de moins de six kilogrammes (6 kg) sont acceptés pour les expériences. -Directeur ██████

Addendum 322-FR-B :

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License