SCP-317
notation: 0+x

Objet # : SCP-317

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-317-1 doit être préservé dans un fût de nitrogène liquide. Les demandes d'échantillons de tissus de SCP-317-1 doivent être faites par voie écrite ; toutes les recherches sur les échantillons de tissus de SCP-317-1 doivent se faire en accord avec les protocoles de dangers biologiques de classe 5.

L'examen de SCP-317-2 doit être effectué dans des salles blanches de classe 3. Les demandes d'examen de 317-2 doivent être faites par écrit.

SCP-317-3 a été désassemblé ; ses parties stockées dans ██ lieux différents. Les demandes d'examen de 317-3 doivent être faites par écrit et adressées à deux membre du personnel de Niveau O5 séparés. Deux composants de SCP-317-3 ne doivent jamais être rapprochés à moins de 100 km l'un de l'autre.

Description : SCP-317-1 est le cadavre d'une entité reptilienne sapienne supposé être une espèce précédemment inconnue de pachycéphalosauride. Le sujet était bipède, femelle, haut de 3 m et portait des vêtements en polymères synthétiques ; le sujet portait également des lentilles de contact. Le sujet était largement herbivore et avait des doigts préhensiles.

Le métabolisme du sujet était adapté à un contenu atmosphérique plus riche en oxygène, en conséquence de quoi le sujet portait un respirateur artificiel en dehors de ses quartiers.

Les analyses biochimiques post-mortem (rhodopsines, mitochondries, gènes homeobox, cytochrome P450) confirment que SCP-317-1 partageait un ancêtre commun avec la vie terrestre. Les enregistrements de l'autopsie sont disponibles dans l'archive 317-B-685.

Au cours des quarante jours entre son arrivée sous la garde de la Fondation et sa mort d'une infection par lactobacille, SCP-317-1 a appris à communiquer via une combinaison de langage des signes, de vocalisations crues, et de dessins ; l'archive vidéo 317-B-36 montre les sessions d'interview menées avec SCP-317-1. Les dessins faits pas SCP-317-1 sont disponibles dans l'archive 317-B-42 (accès général : figures anatomiques basiques ; interactions entre 317-1 et le personnel de la Fondation ; démonstration de connaissances en mathématiques ; démonstration de connaissances en chimie ; démonstration de connaissance en physique nucléaire) et l'archive 317-B-58 (accès restreint : diagrammes de circuits, schémas mécaniques, [DONNÉES SUPPRIMÉES]).

SCP-317-2 désigne les effets personnels de SCP-317-1 : une tunique, une robe, une ceinture à outils, six outils, des lentilles de contact, un masque à oxygène, trois bouteilles d'oxygène vides, une pochette à document ignifugé fait en polymères synthétiques et une caméra digitale ignifugée dont le contenu était irrécupérable.

SCP-317-3 désigne les restes endommagés par le feu de ce qui est supposé être une machine à voyager dans le temps, que SCP-317-1 tentait de réparer au moment de sa capture par la Fondation. Les tests préliminaires sur les composants intacts ont révélé que [DONNÉES SUPPRIMÉES], moment auquel tous les tests furent stoppés et où SCP-317-3 fut désassemblé.

Notes : Il y a quelque chose qui cloche ici, les gens. Une civilisation technologique aurait dû laisser au moins quelques traces dans les couches stratigraphiques. Si il y a eu une civilisation avant nous, où sont passées les preuves ? - Dr. █████

Il n'y a pas que l'absence totale de preuves fossiles. C'est l'espèce. Comment un pachycéphalosauride a-t-il pu évoluer pour obtenir une intelligence aussi développée ? Ils étaient tout au plus moyens parmi la faune du Crétacé. Pourquoi pas un troodontide, un ornithomimide, ou un autre petit théropode ? On passe à côté de quelque chose sur ce coup. - Dr. M████

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License