SCP-315-FR
notation: +13+x

Objet # : SCP-315-FR

Niveau de Menace : Orange

Classe : Euclide

Procédure de Confinement Spéciales : SCP-315-FR ne peut pas être déplacé en raison de sa nature. Un Site-He 315, phoniquement isolé, a été fondé dans l'unique but de confiner et étudier l'anomalie, ainsi qu'héberger les employés travaillant sur le projet.
La forêt environnante a été officiellement déclarée comme propriété privée. Une clôture a été construite toute autour pour limiter l'accès aux civils, si certains parviennent toutefois à y pénétrer, ils doivent être appréhendés, interrogés puis amnésiés.
Six postes de garde ont été établis pour permettre le transit animal tout en restreignant le trafic humain, dans le cadre du fonctionnement de l'anomalie.
D'autres postes gardes et des tours d'observation sont disséminés tout autour de l'anomalie afin de permettre une surveillance directe optimale.

Des patrouilles doivent être effectuées quotidiennement dans l'enceinte du périmètre, à la recherche d'animaux blessés, de possibles intrus ou d’occurrences anormales. Tous les membres du personnel devant travailler en extérieur doivent avoir sur eux des casques antibruit et du matériel de communication, qu'ils doivent équiper dès que l'anomalie sonore débute.
Une personne affectée par la mélodie doit être éloignée le plus rapidement possible de SCP-315-FR.
Le personnel excessivement exposé à l'anomalie sonore est autorisé à consommer des amnésiques de faible puissance pour inhiber les effets anormaux et le stress qu'elle provoque.
En plus d'une séance obligatoire devant avoir lieu au minimum toutes les deux semaines, les employés sont grandement encouragés à prendre rendez-vous avec le psychologue du site à leur guise, en raison de la nature potentiellement traumatique de l'objet.

Toutes les occurrences de l'anomalie sonore doivent être enregistrées et stockées sur une base de données prévue à cet effet, seul le personnel de Classe-D est autorisé à écouter ces dernières de façon prolongée.
Une autorisation formelle est requise pour sortir du Site, et ce en toutes circonstances. Celle-ci peut être fournie par le personnel de supervision selon la mission qui doit être remplie.
Toute sortie non autorisée se verra sévèrement sanctionnée.

Suite à l'Événement Infantem, le personnel féminin est désormais totalement prohibé sur le Site-He, hors mesure exceptionnelle ou expérimentale.
Par ailleurs, les restes du Lieutenant Meriam et de son enfant sont disponibles pour études avec une autorisation spéciale. Ceux-si sont conservés dans des unités réfrigérés blindées, dont l'accès est connu uniquement par le personnel ayant une accréditation 315/4.

Description : SCP-315-FR est une colline arrondie qui culmine à 27 m de haut pour un diamètre de 54 m. Excepté la pelouse, aucune plante ne pousse naturellement ou artificiellement sur la colline.
Il est intéressant de noter qu'il existe, a une profondeur de 18 cm, une couche de calcaire d'une épaisseur de 63 cm qui entoure intégralement la colline. Cette couche semble uniquement renfermer de l'humus en grande quantité. Étrangement, les échantillons de cette matière ont révélé des traces d'œstrogène et de progestérone.
Neuf inscriptions semblables à des runes sont gravées dans le manteau de calcaire autour du sommet de la colline. Elles ont été découvertes le ██/██/██ suite à l'utilisation d'une caméra thermique dans une autre finalité, en effet, ces marques dégagaient une température avoisinant les -4,2 °C pour une raison inconnue. Depuis l'Événement Infantem, une seule des runes continue d'émettre cette température.

L'objet est isolé au milieu de la forêt de ███████, au centre d'une clairière dégagée de deux hectares.
Les animaux vivants dans cette forêt viennent fréquemment sur la colline afin de s'y laisser mourir. Des animaux exotiques ont quelques fois été observés eux aussi, signe que la faune de la forêt environnante n'est pas la seule a être affectée.

Il est plus que notable que les animaux attendent leur expiration dans des postures spectaculaires en formant avec les carcasses et parfois les autres animaux vivant une sorte de schéma, qui donne toujours naissance à terme à une structure d'os et de ligaments après leur décomposition. Cette décomposition est affectée par un processus anormal qui la rend extrêmement rapide, en effet, seulement quelques heures sont suffisantes suivant la taille de l'animal après son expiration.
Cette structure peut rapidement prendre une très forte ampleur au fil des semaines ; la plus vaste jamais observée s'est étendue sur 7 m² pour une hauteur de 2,9 m.
Habituellement, la structure dépasse rarement les 2 m et s'étend généralement sur 4 m².
Les animaux peuvent être déplacés de la colline ou interceptés avant qu'ils n'y parviennent ; une fois suffisamment éloignés, ils réadoptent un comportement normal. Il est intéressant de remarquer que la faune ne réagit à aucun stimuli et présente un état dépressif significatif lorsqu'affectée.

Une trompe d'air anormale se forme plusieurs fois par jour avec une vitesse, un sens et une direction variant à chaque instant, mais toujours centrée sur la structure d'os formée sur SCP-315-FR. La nature de ce phénomène qui se manifeste spontanément, en plus d'être totalement incomprise, provoque des dégâts conséquents sur la structure qui finit par se désagréger lentement. Toutefois, l'arrivée fréquente d'animaux permet de restructurer en permanence la construction.
L'action du vent sur l'objet résulte en une activité singulière étant donné que la structure se comporte comme un instrument à vent et à cordes. Cette interaction génère une mélodie étrangement harmonieuse au vu de la composition presque aléatoire de l'objet, et est décrite par tous les auditeurs humains comme funeste et mélancolique.
Les sujets exposés sur une durée d'en moyenne trois minutes en continu tendent à exprimer de l'affliction, qui peut se mouvoir en une dépression toujours portée sur la perte d'un être cher ou apprécié. Par ailleurs, les sujets expriment souvent de graves troubles de l'attention et du sommeil, ainsi que de sévères crises angoisse, qui elles sont très fréquentes.
Une écoute limitée provoque quant à elle du stress et des crises d'insomnie sur le court terme.
Ces effets sont également provoqués par les enregistrements sonores mais à un degré moindre.

Incident 315-2

Le ██/██/██, la patrouille Meriam ainsi que quelques agents et observateurs hors site ont tous été exposés à une occurrence exceptionnelle de l'anomalie. Les relevés ont subitement indiqué des pics de vitesse à 306 km/h ce jour-ci, ce qui n'a jamais été enregistré avant et depuis l'événement. Le son qui a été produit au travers de la structure a été décrit comme extrêmement incisif et a déclenché de vives réactions sur les employés dehors, qui se sont retrouvés complètement incapacités durant toute la durée de l'événement.
Plus d'un quart des effectifs présents sur le site fut directement sujet à de graves crises d'angoisse malgré l'isolation phonique, impactant significativement le traitement de la crise et la prise de décision. Il a été décidé de ne pas intervenir en raison des risques trop importants et d'attendre la cessation de l'activité anormale.
L'événement s'est arrêté au de bout douze minutes, soit le double du temps moyen d'une occurrence habituelle. Les dix employés exposés ont immédiatement été secourus et isolés, tous étaient pris de panique et certains sanglotaient, mais ils ont globalement tous repris leurs états normaux après avoir été éloignés de SCP-315-FR. Par miracle, aucun d'entre eux n'avaient subi de blessures graves malgré l'intensité de l'événement.
Toutefois, le Lieutenant Meriam, contrairement au reste du personnel affecté, a exprimé une forme de stress post-traumatique sévère ainsi que des troubles de l'identité mineurs. L'équipe médicale a rapporté qu'elle insistait sur des propos incohérents au sujet d'une entité céleste massive qu'elle aurait observée pendant l'événement, chose que le reste des employés ont réfuté. Son état s'est amélioré quelques jours après l'exposition.
La violence de l'événement a provoqué d'énormes dégâts sur le site et les infrastructures autour de SCP-315-FR ; la destruction du transformateur local coupa l'arrivée en énergie sur le site durant le temps des réparations, soit quatre jours. Toutefois, l'utilisation des générateurs de secours permit un approvisionnement électrique couvrant 25% des besoins des installations. Aucun blessé n'a néanmoins été déploré, malgré un impact sur le moral et la productivité considérable.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License