SCP-314
notation: +3+x

Objet # : SCP-314

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-314 est confiné à l’emplacement de sa découverte, sur le Site 47, qui fut construit autour de l’anomalie. Les membres du personnel opèrent sous la couverture du Service des Forêts des États-Unis.

Bien que SCP-314 soit hautement mobile, il ne s’est jamais déplacé au-delà d’un rayon de 50 (cinquante) mètres autours de son point d’origine ; la zone ainsi délimitée est connue comme la "zone rouge". SCP-314 a creusé une dépression de profondeur égale dans le sol sous son point d’origine. Toute tentative pour retirer ou entraver l’objet a jusqu'à présent échoué, mais le confinement a pu être mené a bien par la construction du Site 47, qui est autrement utilisé pour différentes expériences physiques concernant des objets anormaux.

Toute expérience impliquant SCP-314 doit être autorisée par le Dr. Williams ; selon le formulaire HM-120.

En dehors des expériences approuvées, tous les membres du personnel doivent rester à l'écart de la zone rouge. SCP-314 est hautement réactif à tout mouvement dans un rayon d'approximativement 50 52 mètres autours de son point d'origine.

Addendum : Suite à l’incident 314-oe, il est rappelé aux chercheurs que la "zone mortelle" de l’objet est d'approximativement 50 mètres autours du point d’origine, et pour des raisons de sécurité doit être considérée comme étant en réalité de 51 mètres. Bien que des interactions sûres soient possibles sur le bord extérieur de la zone rouge, et que l’objet puisse même exhiber ce que le défunt Dr. Stratham décrivit comme un "comportement joueur" à cette portée, toute action à l’intérieur de la zone mortelle a toujours été accueillie par une réaction violente.

Description : SCP-314 est un obélisque de 0.97 m de long pour 0.21 m d’épaisseur à la surface hautement réfléchissante et métallique en apparence, possédant des bords effilés apparemment aiguisés à un niveau moléculaire. Aucun échantillon de SCP-314 n'a jamais pu être récupéré.

L’objet est capable de lévitation et de mouvement extrêmement rapide, malgré le manque visible de moyens de locomotion. Bien que les recherches n'ont pu relever aucune vraie forme d'intelligence, l’objet est très certainement sensible à son environnement et extrêmement réactif à tout mouvement ou vibration dans un rayon d’approximativement 50 52 mètres.

Les analyses des gravats récupérés au sol sous le point d’origine de SCP-314 indiquent que l’objet est arrivé à cet emplacement entre 1975 et 1979, fait corroboré par les rapports civils antérieurs à son confinement.

L’objet n'émet aucune radiation inhabituelle à l'exception d'un léger son qui semble être une diffusion anormale de █████ FM, une station locale de rock classique. La comparaison entre les vibrations de SCP-314 et la diffusion normale de █████ FM révèle une correspondance d'approximativement 85%, bien que les enregistrements de SCP-314 révèlent souvent aussi des sons supplémentaires prenant la forme de sons gutturaux, de grognements et de commentaires occasionnels du défunt DJ ██████ ███████, décédé en 1998 et qui n’était plus employé par █████ FM depuis 1983.

Résumé de Recherche : SCP-314 réagit à tout mouvement à l’intérieur de sa zone mortelle en entrant en collision avec la source du mouvement, bien qu'il ignore les particules de matière d'une taille inférieure à 125 micromètres. SCP-314 agira ainsi en continu jusqu’à ce que l’objet déclencheur ne bouge plus, soit sorti de la zone mortelle ou ait été réduit en morceaux suffisamment petits pour être ignorés. L’objet est d'une précision infaillible , et aucune limite à sa vitesse n’a pu encore été établie.

Les expériences actuelles tournent autours de l’introduction de plusieurs cibles dans la zone mortelle de SCP-314 au même moment afin de quantifier sa méthode d’identification, de priorisation et de réaction à des cibles multiples.

Les cibles multiples se déplaçant à faible vitesse sont souvent abattues dans leur ordre d’entrée dans la zone mortelle, selon une méthode qui suggère que SCP-314 anticipe l'introduction d'objets supplémentaires. Au cours de l’expérience 314-113, plusieurs balles de tennis furent lancées dans la zone mortelle par des chercheurs se tenant à l’extérieur de la zone rouge. SCP-314 trancha parfaitement en deux chaque balle de façon à ce que la quantité de mouvement restante de chaque partie les fasse ressortir de la zone mortelle, tout en se mettant en position pour frapper les balles qui n'étaient pas encore lancées.

SCP-314 a correctement prédit les fois où un chercheur ferait semblant de lancer un objet, aussi bien que les fois où un chercheur échouerait à lancer un objet dans la zone mortelle malgré son intention de le faire.

Des cibles multiples se déplaçant à grande vitesse, comme des balles de guerre tirées vers la zone mortelle, peuvent déclencher de la part de SCP-314 des accélérations dépassant le mur du son, ou même donner l’impression que SCP-314 existe en plusieurs endroits simultanément.
L’expérience 314-230 consista en l'inondation de la chambre de confinement de l'objet au sein du Site 47. SCP-314 fut capable de frapper le liquide envahissant avec une vitesse et une constance telle qu'il créa une sphère d'espace sec de forme irrégulière à l’intérieur de sa zone mortelle. Le sol sous SCP-314 resta sec pendant toute l'expérience. Durant les tests (et Incidents) précédents SCP-314 avait laissé des liquides tomber sur le sol de la zone mortelle.

Lorsque SCP-314 détecte un mouvement près du bord de la zone mortelle, il se déplace d'une manière erratique que les observateurs ont interprété comme étant "menaçante", "gracieuse", ou "joueuse". Ces mouvements sont parfois associés aux individus qui les ont provoqués, suggérant que SCP-314 dispose d'un moyen de reconnaître ou de se souvenir des individus auxquels il a déjà été exposé.

Brèche de Confinement 7/12/20██ À approximativement 15:23 heure locale, SCP-314 sortit de sa zone d’activité précédemment définie et trancha les murs du Site 47 avant de retourner à sa position d’origine. Aucun membre du personnel ne fut blessé durant l’événement. Le moment de la brèche correspond avec une réunion hors site devant décider si oui ou non SCP-314 devait être reclassifié Sûr. Que cela soit une coïncidence ou non doit encore être déterminé, mais ça démontre clairement que nous ne comprenons pas tout à propos de cet objet ou de ses motivations, ou s’il est même capable d’en avoir. Il reste classé Euclide.

-Dr Williams.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License