SCP-312-FR
notation: +11+x
blank.png

Objet # : SCP-312-FR

Niveau de Menace : Rouge

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : L'ensemble des éléments physiques liés à SCP-312-FR doivent être stockés dans le Site-Het, lui-même situé à l'intérieur de la Zone-4059. Seuls les documents au sujet de l'anomalie sont autorisés (et peuvent) être transférés en dehors du Site-Het de la Zone-4059. Tous les envois d'approvisionnement à l'intérieur de la Zone-4059 et à destination du Site-Het doivent se faire via des véhicules pilotés à distance. L'ensemble du personnel travaillant au Site-Het ne doit pas avoir connaissance des propriétés de la Zone-4059, à l'exception de cinq (5) membres du D.S.I. volontaires sélectionnés par le Directeur du D.S.I. Ces derniers sont chargés de maintenir l'ordre et le bon déroulement des opérations sur la Zone-4059, ainsi que les éventuels incidents susceptibles d'advenir si jamais la véritable nature de la Zone venait à être connue des membres du personnel sur place. L'utilisation du feu contre SCP-312-FR s'est avéré être efficace lors des derniers contacts avec l'entité et doit être privilégié à toute offensive utilisant des solides. L'emplacement de SCP-312-FR à l'intérieur de la Zone-4059 rend cependant impossible tout bombardement incendiaire.

Toute démission ou renvoi d'un membre du personnel travaillant à l'intérieur de la Zone-4059 doit se solder immédiatement par l'exécution de celui-ci par l'un des cinq (5) membres du D.S.I. susmentionnés.

Description : SCP-312-FR est une entité biologique intrusive et évolutive agissant par mimétisme sur son environnement pour l'infecter. Bien que l'entité ait fait preuve d'une redoutable intelligence, elle n'a montré aucun signe permettant d'affirmer qu'elle possède une conscience, et semble agir uniquement par réaction à son environnement.

SCP-312-FR est capable d'infecter tout type d'être vivants, de circuits informatiques ou de solides par le toucher. Dès le contact, le virus va transformer les éléments infectés en matière organique à partir du ou des points contacts (vitesse de contamination : un mètre cube par heure (1 m3/h). Les éléments conserveront leurs propriétés initiales (y compris si les propriétés en question sont considérées comme anormales par la Fondation SCP), mais feront désormais partie de l'organisme de SCP-312-FR. Certaines propriétés sont absorbées et dupliquées sur l'ensemble des cellules de l'entité (voir Document 113-B sur l'adaptation et la sélection des propriétés absorbables selon le schéma d'adaptation de SCP-312-FR). Séparer un élément en cours d'infection entre les parties infectées et les parties saines permet d'endiguer l'infection.

SCP-312-FR se déplace et infecte ses cibles en déplaçant différents organes (principalement des tentacules, bien que des structures osseuses et musculaires plus évoluées aient pu être observées). La transmission des signaux nerveux de SCP-312-FR se fait de cellule à cellule, via des signaux électriques à très haute fréquence et en binaire (bien que la Fondation ne soit plus aujourd'hui en mesure de décrypter leur signification). L'ensemble des cellules de l'entité est à la fois une cellule musculaire et une cellule nerveuse.

SCP-312-FR ne semble pas pouvoir s'étendre indéfiniment : il semble que l'entité ne puisse pas contaminer plus de dix mille mètres cubes (10 000m3) de matière. L'entité semble cependant être en quête permanente d'amélioration de son état, tant que cela ne menace pas son existence.

SCP-312-FR ne résiste pas à des températures supérieures à soixante-sept (67) degrés Celsius ou inférieures à vingt-trois (23) degrés Celsius.

SCP-312-FR a été découvert le [CENSURÉ] lors d'un assaut lancé sur un laboratoire de l'Insurrection du Chaos situé dans le [CENSURÉ]. Dès la découverte de ses propriétés, l'objet a été sécurisé et emmené dans la Zone-4059. Lors de sa récupération, l'entité ne contaminait que les organismes biologiques. Elle a depuis évolué et s'est adapté à son confinement.

« SCP-312-FR | SCP-312-FR »

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License