SCP-305-FR
notation: +5+x
blank.png

Objet # : SCP-305-FR

Niveau de Menace : Jaune

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-305-FR doit être confiné sur son emplacement de découverte, dans la forêt de █████████. La couverture utilisée pour justifier l'interdiction d'accès au secteur doit être la possibilité d'effondrement du chêne ██-████, situé à plusieurs mètres de SCP-305-FR.

Dix heures avant chaque recommencement du cycle lunaire (soit environ tous les 28 jours), cinq (5) tireurs d'élite doivent être postés sur des arbres à plusieurs mètres de SCP-305-FR et doivent abattre chacun une instance de SCP-305-FR-1 dès leur sortie des spécimens de SCP-305-FR.

Description : SCP-305-FR est un ensemble de cinq (5) arbres situés dans la forêt de █████████, en Picardie, France. Les spécimens possèdent chacun une sphère de feuilles sur l'une de leurs branches. Les feuilles ne ressemblent aux feuilles d'aucune espèce d'arbre connue, bien que les analyses de l'écorce prélevée à l'aide d'un drone montrent que, bien que les feuilles et les fruits soient différents de ceux de leur ancienne espèce, les spécimens conservent leur écorce originelle. Elles ont également montré que les spécimens de SCP-305-FR sont un (1) Quercus petraea (chêne rouvre) et quatre (4) Fagi sylvaticae (hêtres communs).

À chaque recommencement du cycle lunaire (soit environ tous les 28 jours), les sphères s'ouvrent de manière à se transformer en hémisphères, et de ces sphères sort un animal ressemblant à un spécimen de Tyto alba (effraie des clochers), mais possédant une résistance physique aux chocs multipliée par trois.

Une fois sorties, les instances de SCP-305-FR-1 commenceront à voler en direction de l'arbre ne faisant pas partie de SCP-305-FR le plus proche. Deux instances n'iront jamais vers le même arbre. Une fois l'arbre rejoint, les instances vont arracher l'écorce avec leur bec, puis, à l'aide d'un mécanisme semblable à la déglutition d'une pelote de réjection, déposera ce qui ressemble à des spores dans les vaisseaux conducteurs de sève. Cet arbre se métamorphosera alors complètement en un nouveau spécimen de SCP-305-FR en l'espace d'un cycle lunaire. Ainsi, une instance de SCP-305-FR-1 sortira de sa propre sphère de feuilles à chaque nouveau cycle lunaire, et accomplira ce phénomène sans sembler désorientée.

Une fois qu'une instance de SCP-305-FR-1 infecte un arbre, elle rentre dans la sphère d'où elle est sortie. Celle-ci se referme alors et émet une lumière semblable à celle d'une luciole. À ce moment, l'arbre fleurira en l'espace d'une minute, et donnera des fruits inconnus semblables (en taille, en forme et en aspect sensoriel) à des kumquats, bien qu'ils soient de couleur rouge. Ces fruits ont une valeur nutritionnelle normale pour un kumquat.

À intervalles semblant aléatoires, une seule instance de SCP-305-FR-1 sortira de la sphère présente sur le spécimen de Quercus petraea (chêne rouvre) faisant partie de SCP-305-FR. Cette instance, au lieu d'accomplir ce que les instances effectuent à l'accoutumée, déposera un rouleau de parchemin légèrement jauni portant le message suivant :

Commandant Moon,

Nous avons étudié le météore. Une chouette en est sortie.

L'expérience a été concluante. Bientôt tous les arbres deviendront nos arbres améliorés. Chaque humain pourra bientôt goûter le Fruit de la Lune.

Longue vie à l'Ordre et à la Lune,

Caporal Tranquilité.

Le message est suivi d'une signature, puis d'un tampon représentant une Lune éclairant des hommes qui semblent l'accueillir comme une bénédiction. Le message peut être effacé.

De plus, toute personne entrant en contact cutané avec un spécimen de SCP-305-FR pendant plus de cinq (5) secondes ou mangeant un de ses fruits ressentira un besoin incoercible de protéger SCP-305-FR ainsi que les instances de SCP-305-FR-1. Il conservera sa personnalité, mais deviendra hostile s'il est séparé de SCP-305-FR, ou si des tentatives d'endommager les spécimens sont effectuées. Si pendant deux cycles lunaires consécutifs le sujet ne consomme pas de fruit de SCP-305-FR ni n'entre à nouveau en contact cutané avec un spécimen de SCP-305-FR, il redeviendra normal, et ne ressentira plus le besoin de protéger SCP-305-FR. Le sujet, pendant ces deux mois, pourra exprimer la cause de ce besoin sans en être forcé. Par conséquent, une interview de l'un de ces sujets pourra être trouvée ci-dessous.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License