SCP-3017
notation: +3+x
blank.png
unfortunate.jpg

Photo de Frasier Melbrook à la suite d'une arrestation en 20█4.

Objet # : SCP-3017

Classe : Euclide Neutralisé

Procédures de Confinement Spéciales (Mise à jour) : Les restes calcinés de Frasier Mellbrook ont été dispersés dans █ lieux, chacun étant sous surveillance automatisée. Les coordonnées de chaque lieu sont enregistrées dans des fichiers distincts sous des répertoires séparés soumis à Autorisation de Niveau █. Toute tentative d’accès à n'importe lequel des fichiers contenant les lieux où sont dispersés les restes, intentionnel ou non, alertera automatiquement les administrateurs de l'ASIA. Tout membre du personnel tentant d’accéder à ces fichiers doit se faire administrer un amnésique de Classe A et doit être écarté du service actif pour une période d'au minimum 2 semaines.

Si des symptômes de SCP-3017-A apparaissent chez un membre du personnel de la Fondation et persistent à la suite de l’administration d’un amnésique de Classe A, SCP-3017 sera reclassé en Euclide, de nouvelles procédures seront rédigées et tout le personnel affecté devra suivre une thérapie amnésique au cas par cas. Les symptômes d’une exposition peuvent inclure un accès répété ou prolongé à ce fichier ou aux fichiers qui y sont reliés, tenter d’accéder aux fichiers contenant les lieux des restes de Melbrook, tenter d’accéder aux restes eux-mêmes, la création d’éléments additionnels liés à SCP-3017 et toute tentative de violer ces procédures de confinement.



Description : (Obsolète depuis le 01/01/20█7)
SCP-3017 est Frasier Melbrook, un homme âgé de 25 ans au moment du confinement initial. Il est supposé que SCP-3017 a des liens étroits avec plusieurs groupes anormaux et il est suspecté d’avoir commis de nombreux vols, agressions et meurtres. SCP-3017 a été arrêté 23 fois mais n’a jamais été officiellement inculpé, probablement à cause de son effet secondaire.

L’anomalie principale de SCP-3017 affecte tous les sujets à proximité. Les sujets ayant un contact visuel ou engageant une conversation avec SCP-3017 ont 1-5% de chance par minute de prendre spontanément conscience de la disposition criminelle de SCP-3017. Les sujets n’ont aucune connaissance des crimes spécifiques de SCP-3017, seulement une compréhension globale de sa nature violente.

Les sujets exposés à SCP-3017 pendant une période supérieure à 1 heure peuvent commencer à éprouver la compulsion de s’assurer que SCP-3017 reste incarcéré. Une exposition prolongée résultera en un comportement obsessif ou violent, comportement néanmoins remédiable par un traitement d’amnésique.

L’anomalie secondaire de SCP-3017 se manifeste par sa capacité à s’évader d’une incarcération prolongée. Il est supposé que cet effet est volontaire mais le mécanisme exact de ce phénomène est inconnu. L’anomalie secondaire de SCP-3017 a été une sévère entrave au confinement mais elle peut être atténuée par l’utilisation de SCP-3017-1.

SCP-3017-1 est la désignation collective de 12 13 14 personnes complètement immunisées à l’effet principal de SCP-3017 et impossible à convaincre de l’activité criminelle de SCP-3017. Une liste de toutes les instances actuellement connues de SCP-3017-1 est disponible dans l’Addendum 3017-1-A.

Menacer d’incarcérer, de blesser ou de tuer les instances de SCP-3017-1 réduit considérablement les effets de l’anomalie secondaire de SCP-3017. L’usage de SCP-3017-1 dans ce but s’est montré bien plus efficace que les actions disciplinaires conventionnelles et sert également de motivation à SCP-3017 pour divulguer des données sensibles. Cependant, les moyens conventionnels sont généralement conseillés à cause de contraintes logistiques. L’usage de SCP-3017-1 est la méthode conseillée pour obtenir des informations de la part de SCP-3017.


Addendum 3017-1-A :

Ce qui suit est une liste des instances connues de SCP-3017 et leur relation avec SCP-3017.

Désignation Nom Âge Relation avec SCP-3017
SCP-3017-1-01 Vivian Melbrook-Fortuin 48 Mère
SCP-3017-1-02 Beck Melbrook Sr. 49 Père
SCP-3017-1-03 Zara Melbrook 18 Sœur
SCP-3017-1-04 Beck Melbrook Jr. 16 Frère
SCP-3017-1-05 Max Melbrook 11 Frère
SCP-3017-1-06 Tabatha Fortuin 78 Grand-mère maternelle
SCP-3017-1-07 Nadia Alvin 24 Fiancée
SCP-3017-1-08 Eugene Stein 26 Ancien camarade de classe
SCP-3017-1-09 Anna Meier 25 Ancien camarade de classe
SCP-3017-1-10 Victor Abbott 27 Ancien petit ami
SCP-3017-1-11 Max Friedrich 35 Voisin
SCP-3017-1-12 Kaitlyn Adelardi 22 Ancienne petite amie

Addendum : Atténuation de l'effet secondaire de SCP-3017

À la suite de tentatives répétées de brèche de confinement par SCP-3017, le Dr Paris Kiran et la Chercheuse Kathleen Rylan ouvrirent une enquête sur les précédentes incarcérations du sujet. Il fut découvert que peu avant la 22ème arrestation et plus longue période d’incarcération policière de SCP-3017, une leucémie a été diagnostiquée à SCP-3017-1-04.

La proposition d’une étude sur la façon dont la perception de la bonne santé de SCP-3017-1 par SCP-3017 pourrait être utilisée pour atténuer son effet secondaire a été approuvée. L’interrogatoire suivant était supervisé pat le Chercheur Rylan le 29/01/20█6

<Début d’Enregistrement>

Rylan : Bonsoir, SCP-3017. Comment vous sentez-vous ?

SCP-3017 : Je me sens comme lorsque Beck m’a tapé dans l’œil quand on faisait du catch.

Rylan : Bon, vous avez donné du fil à retordre aux gardes dernièrement.

SCP-3017 : Non, ce n’est pas vrai. Écoutez, si c’est à propos de l’autre jour, je vous ai déjà dit que je n’avais rien fait.

Rylan : Vous avez essayé de vous enfuir.

SCP-3017 : J’allais aux toilettes et il m’a taclé.

Rylan : J’aurais fait la même chose si vous aviez tenté de m’agresser.

SCP-3017 : Je l’ai à peine regardé. Est-ce qu’on va sérieusement reparler de ça ?

Rylan : Vous savez quoi ? Vous avez raison. Le Dr Kiran a déjà vu ça avec vous.

SCP-3017 : Ouais, j’ai eu assez d’elle pour toute une vie.

Rylan : (riant) Comme tout le monde, non ?

SCP-3017 : Rho.

Rylan : Um, bien, vous parliez de votre frère à l’instant. Il a tout juste fini son traitement en juin dernier, n’est-ce pas ?

SCP-3017 : Ouais. Tout juste. Pourquoi ? Que… Est-ce que quelque chose est arrivé à Beck ?

Rylan : Non, non. Pas à ce que je sache.

SCP-3017 : Alors à quoi ça rime ?

Rylan : Eh bien… nous avons entendu dire que votre grand-mère s’est vu diagnostiquer un cancer des poumons.

SCP-3017 : …Quoi ?

Rylan : Elle est allée dans une clinique pour…

SCP-3017 : Ouais, j’ai entendu !

Rylan : Je comprends que vous soyez contrarié mais nous…

SCP-3017 : Oui, je suis sacrément contrarié ! Je suis contrarié que vous me gardiez ici alors que quelque chose comme ça arrive ! Je dois être là pour elle ! Je dois être là pour ma famille !

Rylan : Je suis désolé mais nous ne pouvons pas vous laisser partir. Vous devez comprendre ça.

SCP-3017 : Non, vous devez comprendre que…

Rylan : Stop ! Ceci est important, et j’ai besoin que vous m'écoutiez, OK ?

SCP-3017 : (soupire) D’accord.

Rylan : En ce moment, les médecins pensent pouvoir la traiter. Si tout va bien, elle s’en sortira. Mais pour que ça arrive, nous avons besoin de votre coopération.

SCP-3017 : Que voulez-vous dire ?

Rylan : Je veux dire que… écoutez, ce n’était pas ma décision mais si vous continuez de mener la vie dure aux gardes, nous ne lui permettrons pas d’avoir son traitement.

SCP-3017 : Mais, mais c’est de la folie ! Vous ne pouvez pas faire ça !

Rylan : Ce n’était pas de mon ressort, je suis désolé.

SCP-3017 : Non, vous ne pouvez pas faire ça !

Rylan : C’est juste ce qu’ils ont décidé de faire et je ne peux rien y changer. Je sais, vous êtes contrarié et vous êtes inquiet. Mais pour l’instant, la meilleure chose que vous puissiez faire pour elle est de coopérer avec nous, compris ?

SCP-3017 : Mais je ne peux pas rester ici. Je dois être avec elle.

Rylan : Vous ne pouvez pas pour l’instant, je suis désolé. Je sais que vous tenez à elle. Mais si vous voulez l’aider, vous devez arrêter toutes ces tentatives d’évasion.

SCP-3017 : Je… Pouvez-vous au moins me tenir informer de son état ?

Rylan : Je vais essayer

SCP-3017 : Compris alors. Je vais faire ce que vous me dites.

<Fin d’Enregistrement>

SCP-3017 n’a pas tenté de brèche de confinement durant les 4 mois suivant cette recommandation. Actuellement, le suivi de SCP-3017-1-06 n’a montré aucune maladie chronique grave.

Addendum : Mémorandum, 19/02/20█6

Étant donné les liens suspectés et avérés de SCP-3017 avec des groupes anormaux, le sujet est potentiellement une mine d’or d’informations. Jusque-là, cependant, toutes les méthodes d’interrogation conventionnelles n’ont pas pu apporter de données utiles. Avec tant de données de valeur à obtenir, nous devons chercher des moyens alternatifs qui mèneraient le sujet à divulguer les informations dont nous avons besoin.

L’effet secondaire de SCP-3017 s’est montré atténué par la conviction que des instances de SCP-3017-1 sont en quelconque danger. L’effet secondaire est volontaire de la part de SCP-3017 ; il est atténué lorsque SCP-3017 ne veut pas s’échapper ou est plus concentré sur d’autres sujets. Donc, son inquiétude pour ceux qu’il considère proches dépasse son désir de s’échapper. Notre évaluation psychologique de SCP-3017 souligne cet attribut comme une part dominante de sa personnalité.

L’application possible ici est évidente. SCP-3017-1 pourrait tout bonnement être la motivation dont nous avons besoin pour finalement extraire les informations que nous voulons. En confinant des instances de SCP-3017-1 et en persuadant SCP-3017 qu’elles sont en danger, je pense que le sujet sera bien plus coopératif.

SCP-3017-1 est classifié comme anormal et, en tant que tel, il est de notre juridiction de le confiner si besoin est. Je propose que des instances individuelles soient confinées de façon temporaire au besoin puis qu’un amnésique leur soit administré avant de les relâcher. Pour un faible coût en ressources, nous pourrions bientôt avoir accès à de grandes quantités de données.

-Dr Kiran

Proposition approuvée par le Directeur █████████ de la Zone-55, 21-02-20█6.

Interrogatoire Int-3017-13 :

Le 13/03/20█6, SCP-3017-1-07 a été placé en confinement à la Zone-55 dans le but d’évaluer l’efficacité de l’usage d’instances de SCP-3017-1 pour soutirer des informations de SCP-3017. L’interrogatoire suivant a été supervisé par le Dr Kiran tandis que SCP-3017-1-07 était confiné sur site.

<Début d’Enregistrement>

Kiran : SCP-3017, pensez-vous être prêt à coopérer avec nous et nous fournir les informations que l’on vous a demandé à propos de [CENSURÉ] ?

SCP-3017 : Pour l’amour de Dieu, je ne cesse de vous répéter que je ne sais pas ce que c’est.

Kiran : Très bien. Dans ce cas, veuillez regarder cet écran et me dire ce que vous y voyez.

(SCP-3017 regarde l’écran de l’ordinateur du Dr Kiran qui affiche en direct la cellule de confinement de SCP-3017-1-07. Le sujet semble choqué)

SCP-3017 : Mais bordel pourquoi est-ce que vous me montrez ça ?

Kiran : Répondez à ma question, SCP-3017. Que voyez-vous à l’écran ?

SCP-3017 : Je vois que des connards finis essayent de me faire croire qu’ils ont enlevé ma petite amie. Vous êtes vraiment des sacrés numéros.

Kiran : SCP-3017-1-07 a été mise en détention et placée sous notre garde. Maintenant…

(Le sujet se lève et frappe des poings sur la table)

SCP-3017 : Pourquoi ?! Mon frère et ma mamie pourraient mourir tous les deux et vous allez juste me garder ici et enlever Nadia ?! Vous êtes tous complètements dingues !

Kiran : Asseyez-vous ou je fais venir les gardes pour vous ramener dans votre cellule.

(Le sujet se rassoit.)

Kiran : Voilà qui est mieux. Maintenant, vous avez refusé de nous fournir les informations que nous vous avons demandées durant la durée de votre confinement. Nous voulons cette information et nous la voulons maintenant. C’est pourquoi nous avons décidé de voir si vous seriez plus coopératif avec une nouvelle motivation.

SCP-3017 : Vous ne pouvez pas lui faire ça, elle n’a rien fait ! Pitié, je vous en prie, elle va devenir folle là-dedans, elle va en mourir ! Je ne peux pas vous laisser faire ça !

Kiran : Si vous nous donnez ce que nous demandons, alors SCP-3017-1-07…

SCP-3017 : Elle a un nom ! Êtes-vous réellement si…

Kiran : Si vous nous donnez l’information que nous voulons, il ne lui sera fait aucun mal. Elle sera relâchée de notre garde et ramenée chez elle sans le moindre souvenir de tout ceci.

SCP-3017 : Mais, je vous ai déjà dit que je ne savais rien ! Comment je dois vous dire ce que j’ignore merde ?

Kiran : Nous savons tous les deux que ce n’est pas vrai.

SCP-3017 : Mon cul ça ne l’est pas ! En plus, comment vous croyez que je peux vous faire confiance pour la laisser partir ? Vous m’avez gardé ici depuis Dieu sait combien de temps et pour quoi ? Que dalle ! Et maintenant vous voulez lui faire la même chose ?! Comment je sais que vous n’allez pas…

Kiran : SCP-3017, voulez-vous vraiment découvrir ce qui va lui arriver si vous continuez à ne pas coopérer ?

(SCP-3017 couvre son visage de ses mains et reste silencieux quelques secondes avant de répondre.)

SCP-3017 : Je vais… Je suppose que je peux essayer de vous dire quelque chose. Je ne sais pas grand-chose dessus. Mais je vais essayer.

[SUITE DU DIALOGUE CLASSIFIÉ]

<Fin d’Enregistrement>

De nombreuses informations concernant plusieurs groupes, particulièrement [CENSURÉ], ont été obtenues durant cet interrogatoire. SCP-3017-1-07 a été par la suite amnésié et relâché.

Addendum : Mémorandum, 20/03/20█6

Durant le processus de vérification des informations fournies par SCP-3017 lors de l’interrogatoire du 13-03-20█6, j’ai découvert une grande part d’inconsistance. En particulier, [CENSURÉ] ne fait pas vraiment de sens en considérant [CENSURÉ]. De plus, la plupart de son histoire ne correspond pas du tout aux informations obtenues des agents de terrains comme des membres de [CENSURÉ].

Je doute sérieusement que les informations de SCP-3017 puissent être considérées fiables. Je ne sais pas s’il ne sait juste rien ou s’il est toujours déterminé à nous refuser ses informations. Mais je suspecte la seconde option pour l’instant.

-Chercheur Rylan

Interrogatoire Int-3017-24 :

Le 16/04/20█6, SCP-3017-1-05, -08, -10, et -12 ont tous été mis en détention en tant que motivation supplémentaire pour la coopération de SCP-3017. Le 16/04/20█6, une autorisation spéciale a été octroyée au Dr Kiran pour conduire l’interrogatoire suivant. Au préalable de l’interrogatoire, il fut administré un sédatif à SCP-3017-1-10, puis celui-ci fut transporté dans une cellule séparée. L’interrogatoire s’est déroulé avec SCP-3017 dans la salle d’observation adjacente.

<Début d’Enregistrement>

Kiran : OK, commençons. SCP-3017, Je vais vous montrer un objet et ensuite je vais vous demander de me dire ce que vous pensez que c’est.

SCP-3017 : Bien, finissons-en avec ça.

(Le Dr Kiran place une balle à pointe creuse utilisée sur la table)

SCP-3017 : Je n’ai aucune idée de ce que c’est.

Kiran : Parfait. Maintenant, je vais vous montrer un autre objet et je veux que vous fassiez la même chose.

(Le Dr Kiran place une balle à pointe creuse non utilisée sur la table, suit plusieurs secondes de silence.)

SCP-3017 : …C’est une balle.

Kiran : Très bien. Maintenant, avez-vous vous une meilleure idée de ce que le premier objet était ?

SCP-3017 : C’est une balle aussi alors. C’est ça ? Je… Je ne sais pas.

Kiran : Oui, c’est une balle. Pourquoi croyez-vous qu’elle a cette forme ?

(Plusieurs secondes de silence.)

Kiran : OK, et si je vous le disais alors. Ce sont des pointes creuses. La raison pour laquelle la balle a cette forme est qu’elle a été tirée au travers de quelque chose.

(Le Dr Kiran se lève de sa chaise et allume la lumière dans la cellule adjacente.)

Kiran : Et dans cette pièce, voilà ce à travers quoi je l’ai tiré. Jetez un coup d’œil.

SCP-3017 : (inintelligible)

Kiran : Que dites-vous ?

(SCP-3017 se lève.)

SCP-3017 : Je vais vous tuer, putain d’enculé !

(Le Dr Kiran sort prestement un pistolet et le pointe sur SCP-3017. Plusieurs secondes de silence.)

Kiran : Rasseyez-vous. Tout de suite.

(SCP-3017 se rassoit et respire désormais très fort.)

Kiran : Voilà ce qui arrive quand vous nous mentez.

SCP-3017 : Je vous en prie…

Kiran : Plus vous mentirez, plus dur ça va devenir pour vous. Maintenant, allez-vous nous donner l’information que nous voulons ou non ?

SCP-3017 : Je ne sais rien. Je suis désolé. Je vous en prie…

Kiran : C’est un mensonge et nous le savons tous les deux.

SCP-3017 : Est-ce que vous allez me tuer ou pas ?!

(Le Dr Kiran tire sur la fenêtre d’observation en verre acrylique.)

Kiran : Vos jeux nous fatiguent. Dites-moi la vérité ou je lui tire encore dessus.

SCP-3017 : Je ne peux… Pourquoi feriez-vous… Oh mon Dieu…

(SCP-3017 commence à pleurer pendant quelques minutes. Interrogatoire terminé.)

<Fin d’Enregistrement>

SCP-3017-1-10 et SCP-3017 sont indemnes et ont été ramenés en confinement.

Addendum 3017-1 g35a :

Le 29/04/20█6, le chercheur Rylan a envoyé la proposition suivante au directeur █████████ de la Zone-55.


Suite à une recommandation du Dr Kiran, le Chercheur Rylan a été désigné SCP-3017-1-13 et placé en confinement.

Incident I-3017 17-05-20█6

Le 17/05/20█6, SCP-3017-1-13 s’échappa de sa cellule, assisté par l’Officier de Sécurité Rudolf Caridad. SCP-3017-1-13 déclencha manuellement l’alarme de brèche de la Zone-55 tandis que l’Officier de Sécurité Caridad attendait devant la cellule de SCP-3017 pour l’emmener dans un abri quelque part dans l’installation. SCP-3017-1-13 entra ensuite dans la cellule de SCP-3017 et assista le sujet pour s’échapper du confinement.

Le personnel de sécurité fut incapable d’appréhender SCP-3017 ou SCP-3017-1-13 et il est supposé que tous deux se sont enfuis de l’installation. L’Officier de Sécurité Caridad a été redésigné SCP-3017-1-14 et placé en confinement. Le Dr Kiran a été signalé absent à la suite de cet événement mais réapparut dans la Zone-55 le 25/05/20█6.

house_fire.jpg

Arrêt sur image de l'enregistrement de l'Incident I-3017-1 N.

Incident I-3017-1 N

Le 23/05/20█6, à approximativement 0300 heure locale, un incendie se déclara à la dernière résidence connue de SCP-3017. L'incendie se répandit rapidement, détruisant la résidence et 2 maisons adjacentes. SCP-3017-1-01 à -07 et -11 périrent dans l'incendie ainsi que 2 civils. La cause de l'incendie est le sujet d'une enquête a été déterminé comme étant de source criminelle.

Incident I-3017-EX

SCP-3017 a été découvert décédé le 24/05/20█6. Il est supposé que le sujet s'est jeté du haut d'un pont à approximativement 1 kilomètre de sa dernière résidence. SCP-3017-1-13 a été récupéré non loin et reconfiné sans résistance.

L'interrogatoire suivant a été réalisé avec SCP-3017-1-13 par le Dr Kiran deux jours plus tard.

<Début de l'Enregistrement>

Kiran : Très bien, vous êtes conscient de toutes les procédures en vigueur, alors je vais juste aller droit…

SCP-3017-1-13 : N’essaye pas de faire comme si tout était normal, Paris. Nous savons tous deux que ça ne l’est pas. Si tu veux savoir pour la brèche, Rudy sera capable de tout te dire. Il a fait tout le boulot.

Kiran : Je ne suis pas intéressé par la brèche. Je suis intéressé par ce qui s'est produit entre vous et SCP-3017 après votre évasion réussie.

SCP-3017-1-13 : Nous avons fait du stop jusqu’à [CENSURÉ], sa maison a cramé, il s’est jeté dans la circulation. Je n’ai pas envie de parler de ça.

Kiran : Nous voulons des détails.

SCP-3017-1-13 : OK, bon. Précise ce que tu veux savoir.

Kiran : Très bien. Parlez-nous de quand vous êtes arrivés à [CENSURÉ].

SCP-3017-1-13 : Bon, nous sommes arrivés à la périphérie à quelque chose comme 3 ou 4 heures du matin. L’incendie avait déjà commencé à ce moment, puisqu’on en voyait déjà les flammes. Frasier menait la marche, il était de plus en plus paniqué et j’ai réalisé que le feu était autour de l’endroit où se trouvait sa maison. Il est parti en sprint et je l’ai perdu de vue un moment mais j’ai simplement suivi les flammes et je l’ai trouvé fixant une zone sinistrée.

Kiran : Pendant que vous étiez aux alentours, avez-vous vu quelqu’un de suspect, qui que ce soit ?

SCP-3017-1-13 : Nous n’avons vu que les pompiers.

Kiran : En êtes-vous absolument certain ?

SCP-3017-1-13 : Oui, j’en suis sacrément certain. La maison était pratiquement en ruine quand nous y sommes arrivés, alors si quelqu’un avait déclenché l’incendie, il était probablement loin à ce moment.

Kiran : Et, euh, comment réagissait SCP-3017 à cet instant ?

SCP-3017-1-13 : Qu’est-ce que vous croyez, putain ? Je suis allé essayer de le retenir parce que je pensais qu’il allait tenter de rentrer dedans mais ça s’est effondré et il est juste tombé à genoux. Je suppose qu’il avait compris que c’était trop tard à ce moment. Il a pleuré si longtemps et j’essayais tout juste de le tenir éloigné de l’incendie.

Kiran : Combien de temps pensez-vous être resté là ?

SCP-3017-1-13 : Aucune idée. J’ai réussi à le faire marcher un peu plus loin dans la rue mais après ça il n’a plus bougé jusqu’au lever du soleil.

Kiran : Comment allait… comment décrieriez-vous le comportement de SCP-3017 à cet instant.

SCP-3017-1-13 : Qu’est-ce que vous croyez ?

Kiran : Décrivez-le moi, s’il vous plaît.

SCP-3017-1-13 : Il était… effrayé et juste anéanti. Je l’ai éloigné de la rue et alors il s’est marmonné à lui-même "Je ne veux pas mourir" et j’ai essayé de lui dire qu’il était en sécurité mais il était tellement anéanti. J’avais jamais vu… Mon dieu, Je n’avais jamais vu quelqu'un de si… si abattu.

(SCP-3017-1-13 marque une pause et s’essuie le visage.)

SCP-3017-1-13 : Putain, je n’y arrive pas.

Kiran : Tout va bien. Pouvez-vous continuer ?

SCP-3017-1-13 : Je… Je l’ai emmené dans l’hôtel tout proche et j’ai pris une chambre avec un peu de l’argent que Rudy nous avait donné. Quand il fut assez calme, je l’ai laissé là pour voir si je pouvais trouver la moindre info, voir si qui que ce soit s’en était sorti mais… mon Dieu j’aurais aimé lui mentir, juste lui dire quelque chose qui ne le blesse pas mais ils étaient…

(SCP-3017-1-13 se couvre le visage avec ses mains.)

Kiran : …Kathy, est-ce que tu voudrais faire une pause pour l’instant ? Nous pouvons…

SCP-3017-1-13 : Non ! Vous allez entendre tout ça tout de suite !

(SCP-3017-1-13 respire fortement pendant quelques secondes.)

SCP-3017-1-13 : Vous ne l’avez pas vu, vous n’avez rien vu du tout, mais moi oui. Il… Je suis allé dormir cette nuit, et quand je me suis réveillé le matin, il était parti. Il était déjà mort.**

Kiran : Avez-vous la moindre idée de ce qui a poussé SCP-3017 à décider de mettre fin à sa propre vie ?

SCP-3017-1-13 : Pff, Je ne sais pas. Il a passé 5 jours à essayer de retourner chez lui et voir sa famille, seulement pour les voir mourir dans un incendie. Peut-être que c’était la raison ? Ou peut-être que c’était parce qu’il a finalement pensé qu’ils allaient être OK, que pour une fois ils allaient tous pouvoir retrouver leur vie. Est-ce une raison suffisante ? Ça l'est ?!

(SCP-3017-1-13 prend une grande inspiration)

SCP-3017-1-13 : Je lui ai dit… à propos de tous les mensonges qu’on lui a dits. Je lui ai dit depuis combien de temps je lui mentais et il s’en foutait, il n’était pas fâché. Il était si heureux. Il était tellement prêt à voir ces gens. Il était juste si heureux, il voulait juste vivre pour eux. Il voulait tellement vivre. Il ne voulait pas mourir.

Kiran : Je… Je vois.

SCP-3017-1-13 : Il était si terrifié. Il ne voulait pas mourir. Je n’y crois pas une seconde.

<Fin d’Enregistrement>

SCP-3017 a été reclassé en neutralisé.


Description (Mise à jour) : SCP-3017 était la désignation de Frasier Melbrook, un homme âgé de 27 ans au moment de sa mort. Tout sujet ayant un contact visuel ou engageant une conversation avec Melbrook avait une probabilité de développer SCP-3017-A de 1-5 % chaque minute.

SCP-3017-A désigne un danger sensitif dont l'effet conduit les sujets à développer une compulsion consistant à vouloir avoir SCP-3017 sous leur garde. Tout sujet affecté par SCP-3017-A percevait SCP-3017 comme un dangereux criminel ayant la capacité anormalement efficace d’échapper à l’emprisonnement. Les conséquences de SCP-3017-A étaient souvent que les sujets développaient une obsession pour Melbrook et résistaient à toute tentative de le soustraire à leur proximité. Un traitement d’amnésiques de Classe A s'est montré capable d'atténuer SCP-3017-A ; cependant, les symptômes reviennent immédiatement suite à une nouvelle exposition à SCP-3017.

SCP-3017-1 était la désignation collective de 12 membres du cercle des proches de Melbrook et 2 membres du personnel de la Fondation qui étaient immunisés aux effets de SCP-3017-A. Étant donné que les effets de SCP-3017-A ont cessé à la mort de Melbrook, les instances encore vivantes de SCP-3017-1 ne sont plus considérées anormales. SCP-3017-1-08 à -10 et -12 ont été relâchés dans la population civile suite à un traitement amnésique. Le Chercheur Rylan et l’Officier de Sécurité Caridad (précédemment SCP-3017-1-13 et -14) ont réintégré leur poste dans la Fondation.

L’historique criminel de Melbrook, ainsi que ses supposés liens avec des groupes anormaux, sont sans fondement. Toutes les enquêtes concernant ses liens avec le crime ou l’anormal ont été classées.


Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License