SCP-3013
milkmaid

SCP-3013, avant l'Expérience 3013-8.

Objet no : SCP-3013

Classe : Euclide Keter

Procédures de Confinement Spéciales : À la suite des événements de l'Expérience 3013-8, SCP-3013 se situe actuellement dans ce qui était le Complexe de Détention Sécurisé B du Site-██. Cette pièce a été entourée par un conteneur hermétiquement scellé. En aucune circonstance la moindre modification structurelle ne doit être apportée à ce complexe de détention ou au conteneur, sinon pour renforcer l'ancien Complexe de Détention Sécurisé B. Des caméras de surveillance et des gardes sont postés à intervalles autour de cette chambre. Une entrée mène directement à la chambre de détention de SCP-3013 ; celle-ci ne doit pas être utilisée, à moins qu'un moyen ne soit trouvé afin de pénétrer l'instance de SCP-3013-1 saturant actuellement la chambre de détention.

Description : SCP-3013 est un cadre d'image en bois, altérant sa taille, sa forme et son style afin de s'adapter à tout papier ou toile peint inséré à l'intérieur. Dès qu'une peinture est insérée à l'intérieur, des instances de SCP-3013-1 commenceront à se manifester dans la zone alentour. Les instances de SCP-3013-1 sont habituellement des objets, personnes ou altérations du paysage ressemblant aux caractéristiques de la peinture insérée à l'intérieur de SCP-3013.

La nature de ces instances de SCP-3013-1 change en fonction de la peinture en question. Dans un portrait, ou une image dominée par une figure humaine ou animale, l'instance de SCP-3013-1 ressemblera habituellement à la figure humaine ou animale présente dans la peinture. Lesdites instances de SCP-3013-1 seront généralement sapientes et posséderont des traits de personnalité liés au sujet de la peinture ou à la nature de leur composition. Si une peinture se concentrant moins sur une figure humaine ou animale est placée dans SCP-3013, telle qu'un paysage ou une pièce abstraite, alors les instances de SCP-3013-1 seront souvent une altération de l'environnement physique autour de SCP-3013. Davantage de détails peuvent être trouvés dans le rapport d'expérimentation ci-dessous.

Si SCP-3013 devait être dépourvu d'une peinture, alors un événement SCP-3013-2 se produira. Celui-ci consiste en des dommages graduels affectant le paysage à proximité SCP-3013, se traduisant habituellement par un affaissement notable de la zone alentour, en plus de fissures et de lignes de faille apparaissant au cours de plusieurs heures dans le paysage et toute structure proche de SCP-3013. Bien que SCP-3013 ne soit pas indestructible, les tentatives de l'endommager ont simplement provoqué des événements SCP-3013-2 extrêmement rapides et intenses.

SCP-3013 a été découvert par la Fondation en 20██, dans les ruines de ██████████ Hall, un manoir rural du Norfolk, en Angleterre. Il est supposé que la peinture alors dans SCP-3013 avait été retirée lors d'un cambriolage récent, déclenchant l'activation d'un événement SCP-3013-2 et provoquant la destruction de ██████████ Hall et plusieurs tremblements de terre enregistrés au-dessus de 8 sur l'échelle de Richter. ██████████ Hall était abandonné depuis 197█, lorsque son occupante précédente, Annabel Stone, est décédée. Mme Stone était une éminente artiste locale, mais s'est apparemment recluse socialement plusieurs mois après le décès de son mari en 193█, et s'est rarement aventurée hors de sa maison par la suite. La maison était considérée hantée par les habitants locaux après sa mort, les tentatives de pénétrer dans la propriété provoquant généralement une détresse émotionnelle considérable aux intrus.

En raison des événements de l'Expérience 3013-8, SCP-3013 est actuellement inatteignable, étant donné qu'une instance de SCP-3013-1 sature sa chambre de confinement actuelle. Il est actuellement supposé que si les procédures de confinement en vigueur limitant la présence de SCP-3013-1 à ses paramètres présents étaient détruites, un scénario fin-du-monde de Classe XK serait possible. Jusqu'à présent, l'instance de SCP-3013-1 semble être limitée par les frontières de la pièce dans laquelle elle était confinée, malgré un manque d'obstacle physique clair. Il est donc supposé que les effets de SCP-3013 sont actuellement liés à l'espace conceptuel de la pièce plutôt qu'à une quelconque barrière physique.

Addendum SCP-3013-1 : Le 27/12/20██, une peinture volée et une lettre furent découvertes par la police néerlandaise au cours d'un assaut sur une vente aux enchères d'œuvres d'art illégale à Amsterdam. Les agents de la Fondation infiltrés au sein de la police néerlandaise reconnurent sa relation avec SCP-3013 et les transférèrent sous le contrôle de la Fondation, administrant des amnésiques à toutes les personnes impliquées connues. La peinture est une huile sur toile d'une qualité remarquable, datée du milieu des années 30 et montrant un homme d'âge moyen supposé être Elijah Stone, le mari d'Annabel Stone. La lettre fut également datée du milieu des années 30. Il est supposé qu'elle était destinée à un ami de Mme Stone, Maud Lancaster, mais était inachevée et apparemment jamais envoyée. La lettre se lit comme suit :

Ma très chère Maud,

C'était merveilleux de te voir la semaine dernière ! Les enfants grandissent trop vite de nos jours ; je les ai à peine reconnus. Je dois te remercier pour ta recette de ces tartelettes de confiture – j'en préparerais peut-être pour la collecte de fond de l'église du mois prochain. Ta nouvelle maison est si belle – ce petit appartement londonien de Jack a toujours semblé trop sombre et sordide pour toi.

J'apprécie réellement tes tentatives de me remonter le moral après le départ d'Elijah, mais il n'y a vraiment pas besoin. Cela fait presque un an maintenant et je me débrouille très bien toute seule. Mes peintures se vendent bien en ce moment, et un collègue de Londres a récemment acheté cette image de ma nièce Harry pour une belle petite somme. Il me manque bien sûr terriblement, mais je commence à recoller les morceaux. Le révérend Jacobs a été d'une aide précieuse et présente toujours une épaule compatissante sur laquelle se poser. Je pense qu'il a un faible pour moi – c'est un homme terriblement élégant et il n'est pas plaisant pour quelqu'un dans ce genre de profession d'être célibataire à cet âge.

D'ailleurs, je sais que tu es intéressée par les spiritualistes et les mediums, alors j'ai pensé que cette petite histoire t'amuserait. Il y a une medium dans le village, que je pense avoir mentionné auparavant – "Madame Quentin", se fait-elle appeler. Je pense personnellement que tout ceci est affreusement insensé, mais cela me fournit quelque amusement durant les soirées – observer tous les locaux se mettre dans tous leurs états pour quelque grand-tante dont ils ne se sont jamais souciés de toute façon est plutôt amusant.

Bref, il y avait un certain type venant d'Amérique, une sorte de docteur, qui connaissait Elijah ! Il a dit qu'il le connaissait de son travail à Londres – ils se rencontraient souvent au Belgrade, apparemment. Il m'a donné le plus merveilleux des cadres en bois – il est d'une teinte merveilleuse, et avec un adorable motif gravé dessus. Et je dois te l'avouer, Maud – il semblait au début être le parfait jeune gentleman, charmant et aimable, mais une fois qu'il m'eut donné le cadre, il se pencha et déclara les choses les plus étranges.

Sa voix était si froide et glaçante que je me suis souvenue de chaque mot : "Cet objet est une expression du deuil, pour votre mari et mon vieil ami. Je vais vous dire maintenant qu'il ne doit être utilisé que pour cela. Si ce n'est pas le cas, alors tous les sentiments, tout le génie et tout le chagrin versés dans sa construction seront mal employés. Il commencera à diriger les énergies d'autres idées, des pensées qu'il n'était pas supposé toucher. Alors ne l'utilisez que pour une peinture de votre Elijah bien-aimé, ma chère. Dans le cas contraire, alors la folie et les ténèbres d'une passion frustrée marcheront libres et vengeresses, jusqu'à ce que cette émotion soit tout ce qui reste."

Et puis, il s'en alla plutôt abruptement, avant que je ne puisse lui demander ce que diable il voulait dire ! Tout ceci était bien mystérieux, et toute cette histoire m'a laissée un peu secouée. Je ne suis pas sûre qu'il fut tout à fait bien dans sa tête. Mais le cadre est une si belle pièce d'artisanat, tout de même. Je pense qu'il est de taille parfaite pour cette œuvre que j'ai peinte de lui un mois avant son départ.

À partir de là, il y a un espace de plusieurs lignes avant que le texte ne continue. La main semble être la même mais avec une poigne beaucoup plus tremblante sur le stylo, supposément en raison de l'âge avancé. Il est supposé que cette portion de la lettre a été écrite plusieurs décennies après la première.

Je ne me souviens pas de cette lettre. J'ai dû simplement l'oublier, peut-être avec toute l'excitation de la journée. J'aurais dû la finir, je suppose. J'ai été impolie de ne pas le faire. Mais je ne peux pas prétendre m'en soucier réellement.

Tu es morte depuis longtemps à présent, Maud. Je ne crois pas t'avoir jamais revue après cela. Je ne pouvais en voir l'intérêt. Je n'avais plus à essayer désormais. Je n'avais plus à être brave, je n'avais plus à prétendre être heureuse, je n'avais plus à être seule dans la foule. Je n'avais plus à essayer. C'est juste moi, et lui, et il ne vieillit plus et m'aime toujours.

Avec amour,

Annie.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License