SCP-301-FR
rating: +26+x
Bazarduzu_detail.JPG

SCP-301-FR vu depuis le Mont █████████ (nord-est).

Objet # : SCP-301-FR

Niveau de menace : Orange

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Le personnel en charge de la surveillance de SCP-301-FR doit être sélectionné parmi la population locale sur le critère de leur absence d'ambition personnelle. Les membres du personnel en faction doivent en permanence rester par groupes de quatre reliés entre eux par des chaînes verrouillées. Dans le cas où l'un d'eux viendrait à succomber à l'effet de SCP-301-FR, les autres devront le maîtriser à l'aide de leurs pistolets à impulsion électrique. Lorsqu'ils ne sont pas en faction autour de SCP-301-FR, les membres du personnel de la Fondation doivent en permanence rester hors de portée de vue de SCP-301-FR. À cet effet, leurs quartiers de repos sont situés à bonne distance de la zone.

Tous les groupes de touristes dans un rayon de 50 km autour de SCP-301-FR doivent être surveillés à la recherche de comportements erratiques ou violents.

Un périmètre de sécurité a été érigé directement autour de SCP-301-FR, composé de deux murs de béton de 3 m 50 entourant complètement la zone et séparés par 150 m de terrain découvert. L'ensemble de l'enceinte doit être surveillé via des caméras infrarouges. Tout individu tentant de franchir l'enceinte doit être promptement intercepté et maîtrisé par les équipes sur place, puis amené à l'Antenne de Terrain AZ-06 ou -08. Lui et ses éventuels proches doivent ensuite voir leurs souvenirs remplacés puis être renvoyés dans leur pays d'origine sur le premier vol disponible. Les autres témoins doivent recevoir un amnésique de classe A.

Dans le cas où un individu parviendrait à franchir le second mur d'enceinte, les équipes sur place auront permission de le poursuivre jusqu'à l'altitude de 3200 m si les conditions permettent de le faire sans mettre leur vie en danger. S'il ne peut être intercepté avant cette altitude, l'individu doit alors être considéré comme perdu et les équipes devront redescendre dans les plus brefs délais.

Description : SCP-301-FR désigne un pic montagneux situé dans le massif du Caucase, à la frontière de la Russie et de l’Azerbaïdjan, et connu sous le nom de Mont █████████. Depuis le début des années 2000, les versants de SCP-301-FR ont connu un taux anormalement haut de disparitions, accidents, suicides avérés et autres décès suspects parmi les touristes venus profiter de la région.

L'effet anormal de SCP-301-FR est un danger cognitif de Type I affectant des individus de profils divers mais, dans la quasi-totalité des cas, âgés de 16 ans ou plus et issus de la classe moyenne ou supérieure de pays développés ou quasi-développés. Des analyses psychologiques plus poussées ont déterminé que les individus affectés manifestent une ambition profondément ancrée, qu'elle soit d'ordre professionnel, social, amoureux ou personnel.

Dans un premier temps, cet effet se manifeste par un souhait prononcé de se rendre à proximité de SCP-301-FR, le plus souvent au motif de vacances, sans que l'individu affecté (ci-après dénommé "sujet") ait nécessairement connaissance de l'existence de SCP-301-FR ou même de la région. La Fondation n'a pas été en mesure de déterminer si cet effet était induit par un agent mémétique ou par un autre vecteur anormal. Le sujet tentera donc de réserver un séjour au sein d'une station touristique dans un rayon de 20 km autour de SCP-301-FR, éventuellement en compagnie de ses proches.

Une fois qu'il aura effectué un contact visuel direct avec SCP-301-FR, le sujet ressentira une envie impérieuse d'en effectuer l'ascension dans les plus brefs délais, quand bien même il n'aurait aucune expérience en alpinisme ou en escalade, ni manifesté de quelconque désir similaire auparavant. Le sujet se lancera donc dans l'ascension du pic en solitaire et sans équipement adapté, parfois de nuit et/ou dans des conditions météorologiques difficiles. Toute tentative d'empêcher le sujet de se diriger vers le sommet de SCP-301-FR rencontrera une réponse violente sans possibilité de le raisonner. S'il est toutefois maîtrisé et éloigné suffisamment de la zone (50 km ou plus) pendant au moins trois heures, le sujet se montrera bien plus coopératif mais exprimera toujours le souhait inexplicable d'effectuer l'ascension complète de SCP-301-FR. Voir Addendum 301-1.

Parmi les individus qui ne sont pas interceptés, deux tendances majeures ont pu être observées :

  • Pour le premier groupe, le rythme du sujet diminuera de plus en plus jusqu'à son arrêt complet entre 2400 et 3200 m, puis ce dernier s'accroupira ou s'allongera (ou dans le cas d'escalade, lâchera toute prise) et restera immobile indéfiniment. Sans intervention, le sujet mourra d'hypothermie en quelques dizaines de minutes. S'il est récupéré à ce stade, le sujet se montrera insensible à tout stimulus de façon irrémédiable.
  • Dans le second groupe, le sujet succombera à un facteur environnemental (avalanche, crevasse, chute mortelle suite à une glissade…) à une altitude comprise entre 3500 et 4350 m. Les circonstances de son décès sont telles qu'il est impossible pour tout sauveteur éventuel d'intervenir à temps.

Dans de très rares cas (<0,5 %), le sujet parviendra au sommet du pic en dépit de toutes les conditions, de capacités physiques faibles et de l'absence de matériel. Le sujet restera alors immobile plusieurs minutes, puis se mettra à courir frénétiquement pour se jeter dans le vide, se tuant dans presque tous les cas. S'il venait à survivre, le sujet ferait alors tout son possible pour répéter l'opération. Aucun sujet ayant atteint le sommet n'a pu être récupéré vivant.

Addendum 301-1 : Entretien réalisé par le Dr V███████ auprès de A█████ D██████, intercepté alors qu'il tentait de quitter le complexe hôtelier ██████ ████████ ████████. Sujet transporté au sein de l'Antenne de Terrain AZ-██, à 4█ km de SCP-301-FR. Le sujet a 44 ans, est divorcé depuis trois ans, père de deux enfants de 14 et 17 ans et ne possède aucun antécédent psychiatrique connu.

<Début de l'enregistrement>

<Le Dr V███████ entre dans la pièce et vient s'asseoir en face du sujet, déjà dans sa chaise sous la surveillance d'un garde.>

Dr V███████ : Bonjour M. D██████, avez-vous repris vos esprits ?

A. D██████ : <moment d'hésitation> Je pense que oui.


Dr V███████ : Bien. Nous allons retracer ensemble votre voyage dès son début et avec votre ressenti pas à pas. Vous rappelez-vous quand vous avez pris la décision de réserver un séjour à ██████ ████ ?

A. D██████ : Euh… il y a peut-être un mois ?

Dr V███████ : C'est court pour un voyage si loin de chez vous.

A. D██████ : Oui, j'ai un peu décidé ça sur un coup de tête pour tout vous avouer.

Dr V███████ : Un besoin de vacances ?

A. D██████ : De me changer les idées, oui.

Dr V███████ : Y avait-il une raison à cela ?

A. D██████ : Je me suis vraiment donné à fond ces derniers mois, je rentrais souvent très tard.

Dr V███████ : Votre supérieur doit être très exigeant.

A. D██████ : Pas tant que ça, c'est surtout que son départ s'annonce depuis quelque temps, et que je suis en bonne position pour devenir CTO à sa place. Je ne suis pas sûr d'avoir une autre opportunité de ce genre un jour.

Dr V███████ : Très bien. Et qu'est-ce qui vous a attiré dans la région de ██████ ████ ?

A. D██████ : La tranquillité, être loin de tout. Nous passons souvent des vacances à la montagne avec les garçons. Là, c'était une occasion de découvrir quelque chose de moins touristique, de plus vrai.

Dr V███████ : Vous devez être un habitué de l'alpinisme.

A. D██████ : Non, pas vraiment. Nous faisions de la randonnée mais jamais en haute montagne ni très longtemps.


Dr V███████ : Vous souvenez-vous de quelque chose de particulier lors du trajet jusqu'à l'hôtel ?

A. D██████ : J'étais un peu fatigué, mais le paysage était sublime. J'ai passé une bonne partie du temps collé à la vitre. Puis à un moment il y a eu cette montagne, elle a tout de suite attiré mon attention.

Dr V███████ : Cette montagne ? <sort une photo de SCP-301-FR>

A. D██████ : Oui. Quand je l'ai vue… je ne sais pas. Je n'ai pensé à rien d'autre. Elle est belle, mais pas beaucoup plus que les autres. Mais elle avait quelque chose de spécial.

Dr V███████ : Elle vous attirait ?

A. D██████ : Oui… je ne sais pas pourquoi. Je devais être vraiment fatigué vous savez ?

Dr V███████ : Donc vous vouliez l'escalader ?

A. D██████ : Oui. Ça peut sembler stupide mais j'étais certain- je… je n'avais pas les idées claires, mais je devais arriver au sommet. Je dois arriver au sommet.

Dr V███████ : Pourquoi ?

<Le sujet est confus et reste un moment les yeux et la bouche grands ouverts.>

A. D██████ : … Je ne sais pas.

Dr V███████ : Il devait bien y avoir une raison pour que vous laissiez seuls vos enfants et vous lanciez à l'escalade d'un sommet de 4000 mètres sans aucune aide ni préparation. Qu'est-ce que vous aviez à l'esprit ? Qu'est-ce que vous pensiez trouver ?

<Nouveau silence.>

A. D██████ : … Je ne sais pas. Je- je cherchais quelque chose je crois. Quelque chose qui me manque.

Dr V███████ : Quoi donc ?

<Le sujet est particulièrement confus et se montre incapable de formuler une réponse.>

<Entretien terminé sur décision du Dr V███████>

Le sujet, ses enfants et tous les témoins se virent administrer un amnésiant de Classe A, puis A█████ D██████ fut renvoyé [SUPPRIMÉ] sur le premier vol disponible. De faux souvenirs leur ont été implantés et M. D██████ est à présent suivi par un psychologue de la Fondation pour une période de un an renouvelable.

Addendum 301-2 : Ajout du 13/11/2010 : une inscription en azéri a été retrouvée gravée dans un escarpement rocheux près du sommet de SCP-301-FR. Les circonstances de sa création sont inconnues. La traduction du texte est la suivante :

Bien malheureux celui qui toute sa vie poursuit un mirage. Plus malheureux encore celui qui finit par le rattraper.

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License