SCP-301
notation: +1+x

Objet # : SCP-301

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-301 doit être gardé dans un bunker sécurisé, scellé électromagnétiquement, et enterré sous au moins 10 mètres de terre pour dissimuler son emplacement. Le bunker doit être occupé à tout moment par pas moins de quatre membres du personnel de sécurité de niveau trois afin de protéger le site et de maintenir les fonctions de sécurité automatisées. Le périmètre du bunker doit être bordé par une clôture grillagée avec des avertissements officiels pour dissuader les intrus. En raison de l'emplacement isolé de SCP-301, aucune mesure de sécurité supplémentaire n'est requise.

Durant les expériences, tout le personnel de recherche et le matériel doivent maintenir une distance minimale d'au moins trois mètres par rapport à la limite supposée de SCP-301.

En cas de brèche de confinement, les membres du personnel présents sur place avec l'habilitation de sécurité appropriée sont autorisés à exécuter le protocole d'urgence C-301. Toutes les entrées possibles du bunker vont automatiquement se sceller et resteront closes indéfiniment. Le protocole d'urgence C-301 peut seulement être décommandé par un ordre de niveau O5.

Description : SCP-301 est une zone anormale d'à peu près trois mètres de diamètre située au centre du Parc National de ██████████. Quand de la matière physique entre dans SCP-301, celle-ci va temporairement cesser d'exister. Après un délai d'une durée variable, la matière qui est entrée dans SCP-301 va apparaître dans un autre endroit. La durée de ce délai est variable, allant d'au minimum ██ secondes à ███ minutes au maximum. La destination exacte semble être un point aléatoire d'une grille géodésique couvrant la surface de la Terre. Chaque segment de ce motif est approximativement long de 20 km, résultant en ██████ destinations possibles.

Le modèle prédominant de fonctionnement de SCP-301 est que la téléportation se produit en accédant à une zone inter-spatiale adjacente située dans un repère attaché au centre de la Terre. SCP-301 est invisible à l’œil nu, mais est détectable à travers d'autres spectres. SCP-301 émet aussi de l'énergie électromagnétique passivement. Bien que non dangereux pour les organismes vivants, cela peut interférer avec l'électronique improprement protégée, et peut expliquer pourquoi la faune de la région ne s'aventure pas près de SCP-301.

Lors des expérimentations, il a été découvert que SCP-301 peut recevoir n'importe quel type de matière physique dans certaines limites définies. La taille maximale des objets que SCP-301 peut recevoir ne peut excéder le diamètre de trois mètres de SCP-301. Il y a aussi une limite minimale, cependant celle-ci est plus basée sur la densité que sur la taille. Actuellement, la plupart des gaz et tout ce qui est à un niveau moléculaire ne sont pas affectés par SCP-301.

Pour plus de détails, voir les rapports d'expériences.

SCP-301 fut découvert suite à un pic de disparitions de randonneurs et de touristes dans le Parc National de ██████████. Seuls quelques uns furent retrouvés, loin du site de leur disparition. La Fondation n'a pas agi jusqu'à ce qu'elle reçoive des rapports de l'un des randonneurs manquants qui a été retrouvé à ████, en France, et d'un autre près de ███████, en Nouvelles Galles du Sud, en Australie.

Des interrogatoires ultérieurs avec ces individus ont fourni des descriptions incohérentes de l'événement, même après l'utilisation de ████████████████. Le sujet 301-a-1 (récupéré à ████, en France) a décrit le transfert comme une sensation de flottement, avec une légère impulsion en avant, accompagnée par "le carillonnement de centaines de grosses cloches," et "sentant le chien mouillé et la fumée de bois," mais n'avait pas d'autres composants sensoriels. Cependant, le sujet 301-a-2 (récupéré près de ███████, Nouvelles Galles du Sud, Australie) a décrit cela comme une sensation de flottement sans sentiment d'élan, mais incluant un "goût salé," "une sensation de fourmillement, comme un engourdissement du pied" sur le corps entier, et a été capable de voir des "choses filandreuses" l'entourant. Les deux sujets se sont vus administrer un amnésique de Classe-A et on été relâchés. Voir le document 301-0184678-a pour la retranscription complète des interrogatoires.

Pendant qu'ils cherchaient l'anomalie dans le Parc National de ██████████, les agents █████ et ████ sont accidentellement entrés dans SCP-301. Ils ont disparu pendant approximativement ██ minutes jusqu'à ce que les signaux de leurs balises de géolocalisation soient réacquis respectivement à ████ km et ██ km de leur dernière position enregistrée. Le corps de l'agent █████ a été retrouvé par une équipe de récupération en eaux profondes à 43 km Sud-Sud Ouest de ████████, en Inde. L'agent ████ a été récupéré près de ████████, en Angola, souffrant d'hypothermie, de malaria et de dysenterie amibienne. Le personnel de la Fondation a pu débriefer l'agent ████ avant que celui-ci ne meure. L'agent ████ a décrit son expérience de téléportation comme étant "balayé par un fort courant" qui "puait la merde." Il a aussi déclaré qu'il "avait vu des flammes," et a rapporté avoir entendu "des chutes de sable," et ayant le goût de "sucre, puis de terre" de façon cyclique. L'agent ████ est mort deux jours plus tard.

Basé sur le témoignage des agents, SCP-301 a été trouvé sur un chemin de randonnée régulièrement utilisé. La Fondation a dérouté le chemin de randonnée et a bâti le site actuel confinant SCP-301.

D'après les informations collectés grâce aux sujets 301-a-1 et 301-a-2, et à l'agent ████, il apparaît que la région inter-spatiale accessible en entrant dans SCP-301 est ressentie différemment par chaque sujet. Cette expérience peut manifester une large variété de phénomènes sensoriels, incluant des sensations tactiles, gustatives, olfactives, visuelles, auditives et cinétiques. Des essais avec du personnel de classe D pour étudier plus profondément cet aspect de SCP-301 sont recommandés. Une sélection des analyses post-expériences sont rassemblées dans le rapport d'expérience 301C.

Rapport d'expérience 301A

Grâce à des explorations à distance conjuguées à des expérimentations, nous avons réussi à établir la grille géodésique que suivent les téléportations de SCP-301. Bien que cela ait permis la découverte d'un large nombre de sites qui nécessitent la surveillance de la Fondation, beaucoup de ces sites se trouvent dans des lieux qui rendent leur surveillance discutable (c-à-d les centaines de points de sortie qui s'ouvrent sur l'océan). - Dr. ████

Rapport d'expérience 301B

Après avoir augmenté la taille des matériaux de test, nous avons finalement découvert que SCP-301 ne peut pas recevoir des objets plus larges que lui-même. Si de la matière qui dépasse le diamètre de trois mètres de SCP-301 est placé dans SCP-301, cela va n'avoir aucun effet. Cela a été noté pour les futurs protocoles de confinement. Il existe aussi une limite minimale à ce que SCP-301 peut recevoir. Nous avons rempli la salle de confinement avec des gaz facilement détectables, et bombardé SCP-301 de particules radioactives. Cependant, il n'y a pas de preuves que ces substances ont été transportées avec succès. L'hypothèse dominante est que la limite minimale de SCP-301 est plus basée sur la densité que sur la taille: les solides et les liquides sont affectés tandis que les gaz et les molécules individuelles ne le sont pas. - Dr. ████

Rapport d'expérience 301C

Les entrées incluent le numéro d'identification du sujet, le point de sortie et la durée de la téléportation, suivi par une liste des principales sensations sensoriels de l'expérience de téléportation. Notez que pour les besoins de récupérations, tous les sujets de tests sont équipés d'un harnais pourvu d'une balise de géolocalisation qui rend compte des coordonnées GPS du sujet à un satellite de la Fondation toutes les 15 secondes de n'importe où sur Terre.

Sujet : D-05738
Point de sortie : ██████, Iowa, États-Unis
Durée : ███ min

Cinétique : Aucune
Visuelle : Aucune
Auditive : Aucune
Olfactive : Aucune
Tactile : Sensation de vrilles recouvertes d'une substance gluante bougeant sur le corps du sujet
Gustative : Aucune
Autres notes : Aucune


Sujet : D-09983
Point de sortie : ██████████, Chine
Durée : ██ min

Cinétique : Sensation de flottement, comme suspendu dans un liquide
Visuelle : Un environnement liquide rouge transparent ; le sujet rapporte avoir vu de nombreux objets rouges sang ressemblant à des cellules, d'un diamètre d'environ 3 cm à 50 cm. Le sujet a aussi ajouté avoir vu un vague objet très large se déplaçant au loin.
Auditive : Aucune
Olfactive : Aucune
Tactile : Aucune
Gustative : Un goût cuivré
Autres notes : Le sujet rapporte avoir ressenti une sensation de noyade tout au long de la durée du transfert.


Sujet : D-25684
Point de sortie : ████████████, Mexique
Durée : ███ sec

Cinétique : Sensation rapide de "vol"
Visuelle : Le sujet rapporte avoir vu le terrain qu'il aurait normalement dû traverser pour atteindre le point d'arrivée du processus de téléportation ; il a aussi rapporté être incapable de voir son corps. Voir ci-dessous.
Auditive : Vent rugissant
Olfactive : Pain frais
Tactile : Aucune
Gustative : Aucune
Autres notes : Le sujet a aussi rapporté avoir vu une variété d'organismes semi-transparents durant le transit. Ces créatures [DONNÉES SUPPRIMÉES].


Sujet : D-56001
Point de sortie : ██████████, Allemagne
Durée : █ min

Cinétique : Aucune
Visuelle : Aucune
Auditive : Aucune
Olfactive : Aucune
Tactile : Aucune
Gustative : Aucune
Autres notes : Le sujet est retrouvé manifestant une forte schizophrénie entrecoupée par de longues périodes de catatonie. C'est la première fois que l'exposition à SCP-301 a pour conséquence ce niveau de traumatisme mental.


Sujet : D-56187
Point de sortie : Près de ████████, Brésil
Durée : ██ sec

Cinétique : Léger mouvement vers l'avant
Visuelle : Inconnu ; le sujet est devenu aveugle et ne peut se rappeler d'aucun stimuli visuel durant sa période dans SCP-301.
Auditive : Aucune
Olfactive : Aucune
Tactile : Zones froides se mouvant à travers le bras gauche
Gustative : Aucune
Autres notes : Premier cas d'exposition à SCP-301 causant un changement physique du sujet.


Sujet : D-58092
Point de sortie : Près de ██████, Laos
Durée : ██ min

Cinétique : Chute libre
Visuelle : Aucune
Auditive : Une répétition d'une gamme complexe de plusieurs tons, le personnel de la Fondation est actuellement en train d'essayer de recréer la gamme.
Olfactive : Acide acétique (vinaigre)
Tactile : Aucune
Gustative : Aucune
Autres notes : Bien que les senseurs aient enregistré un délai de ██ secondes entre le moment où le sujet est entré dans SCP-301 et est réapparu à la destination, D-58092 a insisté sur le fait qu'elle a été dans SCP-301 durant "plusieurs jours". La possibilité d'un effet de dilatation du temps devrait être examinée.


Sujet : D-60014
Point de sortie : Près de ███████, Canada
Durée : ██ sec

Cinétique : Sensation de "vol", décrite comme étant "étrangement lente"
Visuelle : Le sujet rapporte voir un nombre inconnu d'engrenages emboîtés à perte de vue.
Auditive : Des grincements d'engrenages
Olfactive : Huile de machine
Tactile : Aucune
Gustative : Aucune
Autres notes : À son retour, le sujet a manifesté une passion inhabituelle pour la mécanique. Trois jours plus tard, le sujet D-60014 a commencé à questionner le personnel à propos de plusieurs objets SCP mécaniques, incluant SCP-███, SCP-███, SCP-███ et SCP-███, et montrant des connaissances à propos d'eux que seuls des membres de niveau 4 ou plus pouvaient connaître. Le sujet a été interrogé et éliminé 15 jours en avance sur le programme.


Sujet : D-60445
Point de sortie : Près de ██████████████, Sibérie, Russie
Durée : ██ min

Cinétique : Inconnue
Visuelle : Inconnue
Auditive : Inconnue
Olfactive : Inconnue
Tactile : Inconnue
Gustative : Inconnue
Autres notes : Sujet trouvé coupé en deux le long du plan coronal. Cause inconnue.


Sujet : D-61429
Point de sortie : Près de █████, Floride, États-Unis
Durée : ██ min

Cinétique : Flottement
Visuelle : Lumière blanche extrêmement lumineuse
Auditive : Des voix qui hurlent, "comme si toutes les personnes du monde entier me hurlaient dessus en même temps". Aucun mot particulier n'a pu être discerné.
Olfactive : Aucune
Tactile : Douleur dans le corps entier, décrite comme "avoir des aiguilles brûlantes transperçant chaque centimètre de mon corps."
Gustative : Aucune
Autres notes : Le sujet rapporte "être observé" et "être jugé" par des entités inconnues.


Sujet : D-62225
Point de sortie : Près de █████, Niger
Durée : ███ min

Cinétique : Inconnue
Visuelle : Inconnue
Auditive : Inconnue
Olfactive : Inconnue
Tactile : Inconnue
Gustative : Inconnue
Autres notes : Plusieurs formes de vies du type de celles décrites par D-25684 apparurent avec le sujet. Le sujet est tué et les formes de vies [DONNÉES SUPPRIMÉES]. La zone est stérilisée.

Auteur original : SpoonOfEvilSpoonOfEvil
Source Originale : The SCP Foundation
Date : 28/04/2009
Lien : SCP-301

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License