SCP-3006
notation: +3+x

Objet # : SCP-3006

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Les divers services d'hébergement de vidéos vulnérables à SCP-3006 doivent être surveillés par les bots de la Fondation. Les instances de vidéos infectées par SCP-3006 doivent être supprimées immédiatement après mise en ligne/détection. Le personnel de la Fondation infiltré dans l'entreprise Alphabet Inc. doit s'assurer qu'aucun civil ne peut visionner SCP-3006. Les chercheurs estiment que sans implémentation appropriée des procédures de confinement, la plupart des vidéos en ligne sur le web public mondial seraient affectées au bout de 128 heures.

La Fondation n'a découvert aucun moyen d'empêcher la mise en ligne de nouvelles vidéos affectées par SCP-3006. Ce document ne doit faire mention d'aucun autre objet SCP.

Description : SCP-3006 est une vidéo intitulée "we are number one sauf qu'a chaque replay il y a deux fois plus de robbie le vilain mais la piece est de la meme taille[nsfw]" mise en ligne sur la plateforme d'hébergement YouTube le 12 Octobre 2016. Elle montre un clip vidéo extrait de la série "Lazy Town" qui, après relecture, provoque l'apparition d'un certain nombre d'humanoïdes identiques à Stefán Karl Stefánsson.

Les vidéos touchées par SCP-3006 sont capables de propager leurs effets, principalement en étant partagées dans des fils de discussion où se trouvent déjà plusieurs vidéos non-affectées. 1 à 5 minutes après publication du lien, toutes les autres vidéos partagées dans le fil commenceront à manifester les symptômes de SCP-3006. Les êtres humains ou humanoïdes vivants visibles dans la vidéo se dédoubleront à chaque visionnage, y compris les individus situés hors-champ tels que les cameramen et les techniciens. L'effet est exponentiel dans la mesure où à chaque visionnage, le nombre de sujets dans la vidéo double. Par exemple, pour une vidéo montrant deux sujets, ce nombre passera à 4 lors du second visionnage, 8 lors du troisième, et 32 lors du cinquième. Aucune de ces entités ne semble connaître les effets de SCP-3006, et toutes le jugent fortement inquiétant.

Malgré le fait qu'il affecte les vidéos partagées, l'effet de SCP-3006 est spécifique à chaque visionneur ; c'est-à-dire que l'effet de SCP-3006 dépend du nombre de fois où la personne a visionné la vidéo. Si le nombre de visionneurs est supérieur à 1, l'effet prendra en compte la personne ayant physiquement initié le visionnage. Si le sujet regarde une série de vidéos, l'effet se transposera aux suivantes.

SCP-3006 semble surtout affecter les vidéos se déroulant dans un espace clos, bien que la nature délibérée de cet effet ne puisse pas être confirmée. Une fois que les sujets sont affectés par SCP-3006, il leur est impossible de quitter le lieu où se passe la vidéo. Passé un certain point, les sujets commenceront à décéder d'hyperthermie, d'écrasement ou des conditions néfastes dues au nombre exponentiellement croissant d'humanoïdes apparaissant au début du visionnage. Cela n'entrave en aucun cas les effets de SCP-3006.

Finalement, il viendra un visionnage où la caméra et l'équipement sonore seront détruits par la pression exercée par les viscères dans l'espace clos. À partir de cet instant, l'apparence de la vidéo est variable, des images numériques corrompues remplaçant le flux vidéo non-anormal.

SCP-3006 fut découvert après que le signalement de vidéos inhabituelles sur des réseaux sociaux a attiré l'attention de la Fondation. 11 346 individus ayant visionné la première instance anormale de SCP-3006 furent localisés puis reçurent des amnésiques de classe C. Après un interrogatoire, le caractère non-anormal de plusieurs personnes présentes dans la vidéo originale fut confirmé puis ils reçurent des amnésiques de classe B.

À compter du 18/01/2017, SCP-3006 est classé Euclide.

Addendum : Exemples de vidéos infectées

Titre :

Description de la vidéo :

Action de SCP-3006 :

Note : Le titre des vidéos a été traduit depuis l'anglais.




Addendum : Retranscription de l'interrogatoire 3006-J

Interrogé : ███ ██████

Interrogateur : Dr Krang

Avant-propos : Le 14/02/2017, un autre vidéaste, ███ ██████, a découvert plusieurs de ses vidéos affectées par SCP-3006. Ceci est la retranscription de l'une des itérations de l'interrogatoire, l'original ayant été égaré ou n'ayant peut-être jamais existé.

<Début de l'enregistrement>

Dr Krang : Pouvez-vous me donner votre nom, pour l'interrogatoire, et l'épeler ?

███ ██████ : Bien sûr. (rire nerveux) Comme une interview de presse, je suppose. Je m'appelle ███ ██████, █ █ █, █ █ █ █ █ █. Mais vous le savez déjà, non ?

Dr Krang : Quand avez-vous réalisé l'existence de ces vidéos ?

███ ██████ : Quelqu'un m'a donné les liens sur Twitter, je crois. C'est bizarre de voir des gens qu'on connaît subir ça. Ça fait un choc, mais c'est juste des gens sur un ordi, pas vrai ? Donc c'est pas grave. Enfin, c'est ce que je me suis dit.

Dr Krang : Combien de temps ça vous a prit pour découvrir les vidéos dans lesquelles vous étiez ?

███ ██████ : Ben, en fait, c'était dans les suggestions de vidéos. Bordel. Mec, j'ai… j'ai juste pas envie de décrire ça. Donc j'ai essayé de signaler la vidéo… et maintenant je suis là avec vous.

Dr Krang : Combien de fois avez-vous regardé la vidéo ?

███ ██████ : Je sais plus. Au bout d'un moment, on finit par perdre le fil. Car c'est marrant, vous savez ? C'est bizarre de voir plein de soi-mêmes. Honnêtement, je voyais pas quoi faire d'autre.

Dr Krang : Que voulez-vous dire ?

███ ██████ : Ben, c'est juste que… je sais pas pourquoi je suis venu. Ça vous est déjà arrivé de faire un truc, et quand vous avez fini vous savez plus pourquoi vous l'avez fait ? C'est ce que j'ai ressenti. Presque comme une sorte de rêve.

Dr Krang : À quoi vous attendiez-vous ?

███ ██████ : D'après ce qu'ils m'ont dit… en fait, ils ont dit qu'ils seraient enfermés ensemble pour toujours. Mais c'était pas eux, c'était moi. Il y avait des milliers de moi, et maintenant ils sont morts. Écrabouillés. De la purée de viscères. Un des yeux est passé devant la caméra en flottant, et je me suis vu dedans mec. C'est dégueulasse.

À cet instant, l'interrogateur et l'interrogé remarquent plusieurs humanoïdes identiques à eux dans la pièce, se tenant près des murs.

███ ██████ : Putain !

Plusieurs versions du Dr Krang tentent immédiatement de sortir de la pièce, mais échouent. Toutes les instances commencent à se battre tandis que les clones de ███ ██████ se rassemblent dans le coin opposé de la pièce autour de la version originale, couvrant leur visage avec leurs mains.

███ ██████ : Partez ! Arrêtez ! Au secours !

Les clones de ███ ██████ commencent à lui arracher violemment des morceaux de chair, et les clones du Dr Krang font de même. Ces événements continuent jusqu'à ce qu'il ne reste qu'une seule version de chaque. Les chercheurs n'ont aucune idée de s'il s'agit ou non des originaux. La vidéo se termine sur les deux personnes tentant en vain de sortir de la salle d'interrogatoire.

<Fin de l'enregistrement>

Note de fin : Le sujet reçut un amnésique de classe C après l'interrogatoire. Les effets de SCP-3006 se manifestent encore aujourd'hui, et plusieurs autres instances de SCP-3006 ont été rapportées par la suite dans les archives vidéo de la Fondation. Une reclassification en Keter est à l'étude.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License