SCP-3001
notation: +21+x

Objet # : SCP-3001

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Afin d'empêcher tout nouvel accès accidentel à SCP-3001, toute technologie pliant la réalité appartenant à la Fondation doit être améliorée/modifiée pour inclure des sécurités nouvellement développées afin d'empêcher la création d'un Trou de Ver "Brisé" de Classe C. Bien que la connaissance de l'existence de SCP-3001 soit disponible pour le personnel de tous les niveaux, la recherche et l'expérimentation sur SCP-3001 et la technologie qui lui est associée est limitée au personnel de Niveau 3 et plus, possédant une autorisation spécifique délivrée par les Sites 120, 121, 124, et 133.

Description : SCP-3001 est une "non-dimension" parallèle/de poche hypothétique et paradoxale accessible via la création d'un Trou de Ver "Brisé" de Classe C temporaire.1 Bien que l'on suppose qu'il s'agisse d'un univers parallèle s'étendant à l'infini, SCP-3001 est presque entièrement dépourvu de matière et a un niveau d'Hume très faible (0,032)2 contredisant les Lois de la Réalité de Kejel établissant une corrélation entre les Humes et l'espace-temps. Ce phénomène a pour conséquence une dégradation extrêmement ralentie de la matière se trouvant à l'intérieur, et les dommages qui devraient être fatals en d'autres circonstances n'enrayent aucune fonction biologique ou électronique ; les simulations suggèrent qu'un organisme peut y perdre plus de 70 % de sa masse corporelle et continuer de fonctionner normalement, tant qu'au moins 40 % du cerveau est intact. Cependant, une exposition prolongée entraîne la chute du niveau de Hume de l'objet à un équivalent de celui de SCP-3001, avec pour résultat de graves dommages structurels et tissulaires au fur et à mesure que le champ d'Hume de la matière commence à se désintégrer.

SCP-3001 a été initialement découvert le 2 janvier 2000, au Site-120, un établissement dédié aux tests et au confinement concernant la technologie altérant la réalité. Le Dr. Robert Scranton et son épouse le Dr. Anna Lang étaient les Directeurs de Recherche du Site-120, et développaient un prototype expérimental appelé le "Stabilisateur Lang-Scranton" (SLS).3 Le Dr. Scranton fut projeté à l'intérieur de SCP-3001 après qu'une activité sismique imprévue ait endommagé plusieurs SLS actifs dans le Labo de Réalité A du Site-120.

Initialement présumé mort, le Dr. Scranton a en réalité survécu à l'intérieur de SCP-3001 pendant au moins cinq ans, onze mois et vingt et un jours. Au cours de ce délai, il a été capable d'enregistrer son expérience et ses observations à l'intérieur de SCP-3001 grâce à un panneau de contrôle de SLS toujours fonctionnel, qui avait lui aussi été projeté à l'intérieur de SCP-3001 via le Trou de Ver "Brisé" de Classe C. Ces enregistrements furent récupérés plus tard, lorsque le panneau de contrôle réapparut suite à un effet secondaire inattendu lors d'un test impliquant une technologie plieuse de réalité améliorée ; ces rapports constituent la base de l'étude de SCP-3001. En dépit du développement de nouvelles technologies, la récupération et la réintégration du Dr. Scranton ont jusqu'ici été vouées à l'échec. Son état physique et mental actuel, s'il est toujours vivant, est inconnu. [Toute information complémentaire sur la possible récupération du Dr. Scranton est actuellement en cours d'évaluation par le Comité d'Éthique.] Les transcriptions des rapports du Dr. Scranton sont consultables ci-dessous.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License