SCP-2997
notation: +2+x
NuclearShadow.jpg

Ombre nucléaire

Objet #: SCP-2997

Classe: Sûr

Procédures de confinement spéciales: SCP-2997 doit être gardé dans une chambre sous haute surveillance. Il doit être placé sur un piédestal dans le centre de sa chambre et chaque surface doit avoir des caméras installées de façon à contrôler les activités des SCP-2997-2.
Dans le cas où la puce de suivi de SCP-2997 sort du Site-242, la force d’intervention mobile Lambda-37 ("Compteurs Geiger") doit être immédiatement déployée pour récupérer SCP-2997.

Description: SCP-2997 est une urne ornée, faite de quartz fumé1, originaire du Japon datant du XVIe siècle. Elle absorbe toutes les formes de radiation entrant en contact avec elle à l'exception de la lumière visible.
Deux inscriptions japonaises sont présentes sur SCP-2997 signifiant : "rappelle-toi que tu es poussière, et que tu redeviendras poussière." et, " Ils ont cru. "

SCP-2997-1 est un tas de cendres humaines contenu dans SCP-2997. Il libère en permanence une quantité variable de rayonnement gamma. La quantité de rayonnement libéré à un moment donné peut être létale ou infinitésimal.

SCP-2997-2 est une désignation commune pour un groupe de figures en deux dimensions pouvant être vues sur toute surface directement exposée à SCP-2997. Les instances de SCP-2997-2 ressemblent à des ombres nucléaires2 d'êtres humains d’âge, de sexe, de taille, de poids… variables. Les instances de SCP-2997-2 peuvent être vues effectuer de nombreuses actions différentes, mais les plus courantes semblent prier devant un autel, traiter des brûlures, converser, ou assister à ce qui ressemble à une messe catholique romaine. Toutes les tentatives de communication avec les instances de SCP-2997-2 sont restées infructueuses.

SCP-2997 a été trouvé dans le sous-sol de l'Église de Saint-Joseph à Omura, au Japon où il a été utilisé comme une pièce maîtresse dans un sanctuaire. La recherche a été lancée à la suite de multiples rapports d'une « urne des âmes » dans une église quelque part près de Nagasaki , au Japon. Une escouade de la Force d’Intervention Mobile Chi-3 ("Les Exorcistes") a été dépêchée pour vérifier son existence et le récupérer. À l'arrivée à l'église de Saint-Joseph, les membres de la FIM Chi-3 ont été attaqués par un membre de la congrégation qui priait dans le sanctuaire contenant SCP-2997 à ce moment-là. Il a été mis sous sédatifs avec succès et tous les témoins ont été interrogés sur SCP-2997 avant de recevoir des amnésiques. Le prêtre à la tête de l'église de Saint-Joseph a sorti un morceau de parchemin brûlé d'un coffre-fort et affirmé qu'il l’avait trouvé avec SCP-2997 reposant sur une partie de l'autel de la cathédrale Urakami3 sous un petit tas de gravats. Une transcription du document peut être trouvée dans l’addendum 2997-02.

Addendum 2997-01: Le ██/██/██ une instance de SCP-2997-2 ressemblant à un Canis lupus familiaris4 a été vue marchant avec deux instances de SCP-2997-2 qui ressemblaient à des hommes armés de fusils.

Addendum 2997-02: Une transcription du document récupéré avec SCP-2997:

Jésus lui dit : "Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort ; Et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Le crois-tu ?".

En dessous, les mots sont les sceaux des archanges Michaël, Raphaël et Gabriel.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License