SCP-2925
notation: +1+x
weizhong_crystal_ball.jpg

SCP-2925

Objet # : SCP-2925

Classe : Sûr Euclide (Révision proposée pour la première fois le 30/11/12, confirmée le 04/02/13 ; voir Rapport d’Incident 2925-A et Documents Liés, ainsi que Requête Formelle pour Surclassement)

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-2925 est actuellement confiné dans une installation dédiée, dans une chambre appropriée pour la protection des objets de classe Epsilon-4 "Objets de Grande Valeur" hermétique, renforcée et résistante aux explosions. La température de la chambre est contrôlée, et elle est complètement plongée dans le noir afin d’éviter toute variation d’énergie. Toutes les interactions avec SCP-2925 doivent être entreprises avec une extrême prudence pour prévenir tout changement superflu de la quantité d'énergie présente dans l’objet.

L’installation elle-même est isolée des autres sites de confinement, en raison de l’importante valeur de l’objet et d’une précédente fuite d’informations ayant résulté en sa récupération par des agents hostiles. Les patrouilles sur le site consistent en 6 rotations de gardes appuyés par des forces de sécurité mobiles en standby dans l’éventualité d’une attaque de l’installation contenant SCP-2925.

Au 30/11/12, aucun test supplémentaire impliquant SCP-2925 n’est prévu.

Description : SCP-2925 est une sphère en verre, d’approximativement 10 cm de diamètre et d’une masse d’1 kilogramme, et capable de création et de stockage d’énergie anormaux.

SCP-2925 viole la première loi de la thermodynamique en reproduisant tout changement d’énergie à proximité et en stockant ledit changement d’énergie en lui. Par exemple, si SCP-2925 était soulevé de 3 mètres, ce qui résulterait en un gain de 29.4 joules de d’énergie gravitationnelle potentielle pour SCP-2925 ; SCP-2925 serait capable d’une façon ou d’une autre de dupliquer ladite énergie et de la stocker. Ainsi, SCP-2925 ne gagnerait pas seulement 29.4 joules d’énergie gravitationnelle, mais stockerait aussi 29.4 joules d’énergie gravitationnelle.

Les tests n’ont permis d’identifier aucune forme d’énergie ou de transfert d’énergie que SCP-2925 ne puisse répliquer. SCP-2925 a, à ce jour, dupliqué avec succès les sources de transfert d’énergie suivantes :

  • Augmenter la température à la surface de SCP-2925 pour dupliquer l’énergie thermique.
  • Déplacer SCP-2925 pour dupliquer l’énergie cinétique.
  • Augmenter la hauteur de SCP-2925 pour dupliquer l’énergie gravitationnelle.
  • Placer SCP-2925 dans un ressort comprimé pour dupliquer l’énergie élastique.
  • Faire du bruit à proximité de SCP-2925 pour dupliquer l’énergie sonore.
  • Éclairer SCP-2925 pour dupliquer l’énergie lumineuse.

Il est à noter que les changements qui résulteraient en une perte d’énergie pour SCP-2925 (ex : la diminuer) ne semblent pas provoquer une diminution de la quantité d’énergie stockée. On ignore également exactement comment SCP-2925 stocke l’énergie qu’il duplique, et s’il existe une limite à la quantité d’énergie qu’il peut stocker.

Tout dommage structurel qui fracture, brise, ou expose d’une quelconque façon le contenu intérieur de SCP-2925 entraîne immédiatement une violente réaction qui résulte en la libération de toute l’énergie stockée dans SCP-2925 sous forme d’explosion. Étant donnée la capacité de SCP-2925 à dupliquer facilement l’énergie, la libération de l’énergie stockée dans SCP-2925 peut causer des dommages considérables.

Suite à la libération de toute l’énergie stockée, SCP-2925 se reconstitue en 30 minutes après la libération de l’énergie, à l’endroit où il fut suffisamment endommagé.

Étant donné que la structure en verre de SCP-2925 ne semble pas plus résistante que du verre normal à température ambiante, briser l’objet ne demande pas beaucoup de force, la surface de SCP-2925 étant également plutôt fine, et la manipulation de l’objet demande donc une prudence extrême.

SCP-2925 fut initialement découvert par des agents de la Fondation en 1954 dans la région la plus orientale de la Russie. SCP-2925 fut largué à haute altitude par des pilotes de bombardier soviétiques au cours d’un exercice de bombardement, sous couvert de test d’arme nucléaire, bien qu’il s’agît en réalité d'un test sur les capacités de SCP-2925. Ledit largage résulta en la libération de l’équivalent de 13 mégatonnes de TNT, plus de 370 fois les libérations combinées des bombes atomiques « Little Boy » et « Fat Man » larguées sur Hiroshima et Nagasaki, et correspondant presque au test de Castle Bravo, le plus grand test nucléaire jamais mené par les États-Unis, qui dégagea l'équivalent de 15 mégatonnes de TNT. Les agents de la Fondation récupérèrent l’objet après le test, au milieu du rayon d’explosion.

En outre, les gouvernements des États-Unis et de la Fédération russe ont réclamé le contrôle de SCP-2925 à de multiples reprises. Le gouvernement russe en particulier a fait plusieurs demandes pour obtenir la restitution de SCP-2925, considérant que son prédécesseur, l’Union Soviétique, aurait été victime d’un vol.

Toutes ces requêtes doivent recevoir une réponse négative, par ordre du Conseil O5. Au cas où des agents diplomatiques feraient mention de SCP-2925, les éléments de la Fondation ne devraient leur répondre d’aucune façon.

Rapport d’incident 2925-A : Le 25/01/10, le Groupe d’Intérêts connu sous le nom de l'Insurrection du Chaos a lancé une attaque sur le Site 139 dans le but de récupérer plusieurs objets SCP. Durant le raid, 5 chercheurs et 14 gardes furent tués. 10 chercheurs et 20 gardes furent également blessés dans l’attaque. Les pertes de l’Insurrection du Chaos furent estimées à plus de 40 blessés et tués. Durant l’attaque, SCP-2925 fut perdu, et présumé volé par l’Insurrection à l’époque.

Un assaut de la Fondation sur une base de l’Insurrection le 29/11/12 résulta en la récupération de SCP-2925 ainsi que des originaux de notes de recherche concernant SCP-2925. L’interrogatoire d’un chercheur de l’Insurrection comprenait l’échange suivant.

Interrogateur : Spécialiste des interrogatoires Maximilian Woodson
Élément capturé : Chercheur de l’Insurrection du Chaos Torvalds Bengtsson

L’échange suivant eut lieu deux heures après le début de la session d’interrogatoire.

Woodson : Bon, passons à autre chose. SCP-2925. La sphère en verre. Quelle est sa place dans tout ça ?

Bengtsson : C’était… une cible de haute priorité au cours d’un raid, il y a plusieurs années. Je crois que sa valeur est assez évidente.

Woodson : Comment prévoyiez-vous de l’utiliser ?

Bengtsson : Je ne peux pas dire.

Woodson : Nous savons tous les deux que c’est un mensonge. Vous allez me dire la vérité, ou je vais devoir vous reposer la question ?

Bengtsson : (hésite) Nous prévoyions de la remplir d’énergie et de l’utiliser comme une bombe. On la fait voler au-dessus d’une base, vous abattez l’avion, la sphère tombe, plus de base. C’est une arme de destruction massive réutilisable. Son usage est évident.

Woodson : Donc, avec quelle quantité d’énergie avez-vous rempli cette chose, là ?

Bengtsson : Ça, je ne saurais le dire. Peut-être que ça a l’énergie d’une grenade à main. Ça pourrait en avoir assez pour faire exploser une maison. Ou un quartier. Ou bien même une ville. Peut-être que ça a simplement l’énergie d’un grille-pain. Je n’étais pas au courant de ces choses-là.

Un interrogatoire plus poussé ne mena à aucune réponse concluante sur la quantité d’énergie présente dans SCP-2925. À ce jour, aucune tentative de jauger combien d’énergie SCP-2925 a emmagasiné n’a abouti. Une requête formelle pour surclassement en classe Euclide a été soumise à cette période.

Documents Liés : Les documents saisis lors du raid sur l’Insurrection du Chaos indiquent que le Groupe d’Intérêts a dépensé des ressources considérables afin de conduire des recherches sur l’origine de SCP-2925.

L’Insurrection a identifié le chercheur originalement en charge de SCP-2925 comme étant le Dr. Yevgeniy Golovkin, un ancien scientifique de la division P du GRU. Le Dr. Golovkin a exhumé l’objet dans un site aztèque situé dans le Mexique central, découvrant par la même occasion un codex jusque-là inconnu. Les employés de l’Insurrection ont interrogé le Dr. Golovkin et saisi toutes ses recherches sur l’objet. Des extraits d’intérêt sont compilés ici, avec d’autres documents de l’Insurrection.

tezcatlipoca.jpg

Une reproduction de l'image mentionnée dans les recherches du Dr. Golovkin. Notez l'orbe chatoyant présent sur la poitrine de la déité.

Notes du Dr. Golovkin, page 34

Les agents ont été finalement été capables de récupérer le codex - un petit miracle, vu combien d’entre eux ont été détruits.

Le codex confirme que, conformément à mes recherches, l’orbe est un objet religieux, et pas une arme, comme le Dr. Zyuganov le croyait. Fait intéressant, le codex comprend une reproduction de l’image de la déité suprême Tezcatlipoca du Codex Borgia découvert précédemment, et il indique que le disque sur la poitrine de la déité est en fait l’orbe.

Cela suggère que la théorie sur l’importance religieuse de l’orbe dans les sacrifices mérite des investigations plus poussées.

Interrogatoire du Dr. Golovkin par l’Insurrection.

(Portions précédentes expurgées par souci de brièveté)

Interrogateur : Parlez-nous de l’orbe. Si ce n’est pas une arme, alors qu’est-ce que c’est ?

Dr. Golovkin : Vous avez entendu parler des sacrifices aztèques ?

Interrogateur : Bien sûr, des prêtres effrayants découpent le cœur encore battant de quelqu’un. Où voulez-vous en venir ?

Dr. Golovkin : Les sacrifices servent le même objectif dans toutes les cérémonies religieuses. Tuer une chèvre ou une personne constituerait un don de l’énergie même de la créature. Plus grosse est la créature sacrifiée, plus d’énergie vous offrez, amenant à une réponse plus importante de la part de ce que les gens nomment communément déités.

Interrogateur : Pourquoi un dieu se soucierait de sacrifices ou d’énergie ?

Dr. Golovkin : L’énergie est l’unité monétaire de base de l’univers entier… Toute action réclame une forme d’énergie, et toutes les entités sont liées à la nécessité de consommer de l’énergie… Même les dieux. Offrir de l’énergie est une façon de quémander une faveur.

Interrogateur : Vous suggérez donc que cet orbe…

Dr. Golovkin : … Est un élément-clé de sacrifice. Une monnaie d’échange qui fait d’un homme l’égal d’un dieu.

Mémorandum Interne de l’Insurrection

À : VPAR82, SNKE03, ZEJO56, AAAA01

Sujet : À propos de l’objet appelé l’"Orbe"

Contenu : Les renseignements récupérés auprès du Dr. Golovkin et dans le codex coïncident avec les résultats de nos recherches sur l’objet. Après 4 semaines de collecte d’énergie, les chercheurs furent capables d’établir un contact et de maintenir une connexion avec l’entité trans-dimensionnelle Epsilon. Des négociations pour un échange sont en cours, mais l’avocat me dit que nous devrions être capables d’atteindre la cible principale. Cette transaction devrait rendre les deux parties trèèèès heureuses, c’est le moins qu’on puisse dire.

Requête Formelle pour Surclassement : Le Dr. Sonia Oland a soumis la requête de surclassement suivante :

L’étude des documents de l’Insurrection du Chaos que nous avons capturés, ainsi que des recherches plus intensives sur le sujet menées par notre propre personnel, nous ont amenés à plusieurs conclusions concernant SCP-2925.

1) L’hypothèse du Dr. Golovkin a été provisoirement confirmée, des tests ayant permis de conclure qu’il y a plusieurs signes d’une manipulation anormale de la réalité ou de transfert extra-dimensionnel d’énergie/matière impliquant cet objet à un certain point.
2) Des recherches historiques sur l’objet ont révélé qu’il appartenait à une tribu aztèque mineure, les chiffres indiquent qu'elle n’aurait jamais pu utiliser l’objet assez efficacement pour faire des sacrifices majeurs.
3) Nous ignorons si l’Insurrection a été capable ou pas de réaliser avec succès le transfert évoqué dans son mémo interne. S’ils l’ont fait, nous ignorons avec qui le transfert fut réalisé, et ce qu’ils ont obtenu en échange de leur offrande.
Sur la base de la conclusion 3, deux possibilités s’offrent à nous.

1) Si l’Insurrection a été incapable de finir son transfert, nous nous retrouvons avec un objet d’une énorme valeur potentielle pour l’Insurrection (et pour ce qu’elle a contacté), ce qui présente un énorme risque de rupture de confinement par des acteurs extérieurs, sans parler du fait qu’il s’agit d’une sphère en verre peu épais qui contient potentiellement assez d’énergie pour raser une base entière.
2) L’éventualité qui m’inquiète le plus est que l’Insurrection aurait été capable de réaliser le transfert. Cela nous laisserait avec une déité extradimensionnelle qui aurait reçu une quantité significative d’énergie de l’Insurrection sur les bras. Pire encore, songer à ce qui aurait pu être donné en retour à l’Insurrection n’est guère réjouissant.

Je demande un surclassement en classe Euclide, ainsi que la fin de tous les tests sur l’objet.

Suite à un vote unanime du Conseil O5, SCP-2925 fut surclassé en classe Euclide. L’objet a été déplacé dans un site dédié, avec les procédures de confinement actuelles.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License