SCP-292
notation: +1+x
scp-292.jpg

SCP-292

Objet # : SCP-292

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-292 doit être conservé sur le Site-72 dans une salle gardée sous surveillance, dans un conteneur rembourré conçu pour éviter tout déplacement ou dégât à SCP-292. L’accès à SCP-292 est interdit sans autorisation de niveau 3. Le personnel du site doit reporter tout incident de déjà-vu ou symptômes associés à l’administration du site.

Description : SCP-292 est un sablier en laiton de soixante secondes de 10 cm de haut. Lorsque tout son sable est en bas et que SCP-292 est retourné, seul deux résultats ont été observés : soit le sable s’écoule normalement durant une minute, soit SCP-292 est renversé sur le côté (si SCP-292 est renversé, les propriétés anormales ne se manifestent pas tant que tout le sable dans SCP-292 n’est pas dans un seul bulbe). Jamais SCP-292 n’a été observé être retourné une deuxième fois durant les soixante secondes, sauf lorsqu'il est renversé comme ci-dessus.

A chaque fois que SCP-292 est droit et que le sable est dans son réservoir du bas, et qu’un sujet tente de retourner SCP-292 avec l’intention de le retourner à nouveau avant que le sable ne soit écoulé, le sujet et les personnes alentours ressentent soudainement un effet de déjà-vu. L’intensité du déjà-vu est inversement proportionnelle avec la distance d’une personne par rapport à SCP-292 ; le sujet est souvent temporairement sonné par l’expérience. Les personnes expérimentant un déjà-vu du même événement décrivent souvent des événements "rembobinés" similaires.

Il est supposé que lorsque SCP-292 est retourné un processus s’enclenche causant, si SCP-292 est retourné de nouveau avant que le sable ne soit complètement écoulé, un retour dans le temps à quelques secondes avant que SCP-292 ne soit retourné pour la première fois. Le temps reprend alors son cours normal comme si SCP-292 n’avait jamais été retourné ; le déjà-vu serait ainsi un effet secondaire de ce processus.

Une exposition prolongée à SCP-292 peut causer nausées, migraines, vertiges, hallucinations, convulsions et autres symptômes cohérents avec un déphasage temporel (somatiques, psychologiques, ou les deux).1


Addendum 1 : Expérience 292-31

Procédure : Il fut demandé au Sujet 03101 de retourner SCP-292, d’abattre le Sujet 03102 puis de remettre SCP-292 en position initiale avant que le temps ne soit écoulé.

Résultats : Lorsque le Sujet 01 tendit la main vers SCP-292, les deux sujets ainsi que le reste du personnel de la zone reportèrent une sensation de déjà-vu. Le Sujet 01 montra des taux élevés d’adrénaline, tandis que le Sujet 02 montra une profonde appréhension en la présence du Sujet 01.


Addendum 2 : Expérience 292-46

Procédure : Il fut demandé au Sujet 04601 de retourner SCP-292, d’attendre trente secondes puis de remettre SCP-292 en position initiale. Lorsque le déjà-vu fut ressenti, il fut demandé au Sujet 04602 de répéter l’opération. Lorsque le déjà-vu fut ressenti une deuxième fois, il fut demandé au Sujet 04603 de répéter l’opération.

Résultats : Lorsque le Sujet 01 tendit la main vers SCP-292, tous les sujets ressentirent le déjà-vu comme prévu. Le Sujet 02 hésita et il lui fut demandé de retourner SCP-292. Pendant qu’il tendait la main vers SCP-292, le Sujet 02 tomba à genoux. Le Sujet 01 se plia en deux et le Sujet 03 trébucha. Il fut demandé au Sujet 03 de retourner SCP-292, et lorsqu’il approcha sa main de SCP-292 tous les sujets montrèrent des signes de chocs temporels2 durant dix à quinze secondes avant de tomber inconscients. Les symptômes temporels subsistèrent pendant cinq à sept jours, tandis que les hallucinations visuelles et auditives persistèrent pendant plusieurs mois.


Addendum 3 : Incident 292-04

Lors de la préparation de l’expérience 292-75, le Dr. █████████ serra soudainement SCP-292 contre sa poitrine et rapporta avoir fait l'expérience d'un déjà-vu. Le Dr. █████████ déclara qu’il avait eu l’impression d’être sur le point de lâcher SCP-292, et que si il l’avait fait, "quelque chose de mauvais" se serait produit. Le Dr. ██████ a émis l’hypothèse que le Dr. █████████ a bel et bien fait tomber SCP-292, mais que plutôt que se briser, SCP-292 inversa le flot du temps jusqu'au moment juste avant qu’il ne soit lâché. Si SCP-292 possède effectivement un tel système de préservation, les conséquences potentielles [DONNEES SUPRIMEES].

Reclassification en Euclide approuvée le ██/██/20██, jusqu'à ce que plus d'informations sur les propriétés de SCP-292 puissent être réunies et analysées.


Auteur original : QuikngruvnQuikngruvn
Source Originale : The SCP Foundation.
Date : 19/09/2009
Lien : SCP-292

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License