SCP-290-FR
notation: +13+x

Objet # : SCP-290-FR

Niveau de Menace : Noir ●

Classe : Keter (reclassification en Euclide à l'étude)

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-290-FR est actuellement confiné au Site-Lamedh. L'instance doit être contenue dans une cellule pour humanoïdes spécialement conçue pour résister aux froids extrêmes et aux pressions élevées. La cellule doit également être pourvue de toilettes sèches pour éviter les dégâts au niveau des canalisations. Un thermomètre et un anémomètre doivent être fixés au plafond de la cellule, et, en cas de dégradation ou de dysfonctionnement, doivent être réparés ou remplacés par une unité de réparation tout-terrain GECKO-1. Quelques jouets pour enfants, autorisés par au minimum un membre du personnel de niveau 4, doivent être disposés dans la cellule, et doivent être remplacés à l'aide d'un drone radiocommandé toutes les deux semaines. L'instance doit être nourrie de barres nutritives et de repas froids exclusivement. Les repas chauds sont strictement interdits.
La température ambiante de la cellule doit être maintenue aux alentours de -20 (moins vingt) degrés Celsius, tandis que la température ambiante des couloirs voisins doit être aux alentours de 25 (vingt-cinq) degrés Celsius. Ces mesures servent à ralentir, à perturber et à affaiblir l'instance en cas de brèche de confinement. Le système de ventilation doit être étudié pour disperser la vapeur en cas de choc thermique important. 6 (six) unités de combat robotisées de classe Dragon doivent être opérationnelles en toutes circonstances devant la porte de la cellule et dans les couloirs voisins. Chaque unité doit être accompagnée au minimum par un garde armé d'un lance-flamme M2. En cas de brèche de confinement, les unités et les gardes doivent rabattre l'entité vers une seconde cellule identique. Si l'entité parvient à quitter le site, tous les moyens doivent être mis en œuvre pour procéder à sa capture, ou, si cela est impossible, à son élimination.
Au minimum une fois par jour, un membre du personnel autorisé par le directeur du Site-Lamedh doit communiquer avec l'instance pour éviter un Événement 290-A. Si un Événement 290-A survient, le membre du personnel autorisé le plus proche doit communiquer avec l'instance le plus rapidement possible.

Description : SCP-290-FR est un ensemble de deux entités : SCP-290-FR-1 et SCP-290-FR-2.
SCP-290-FR-1 est un humanoïde mâle de type caucasien. L'entité mesure 1,50 (un virgule cinquante) mètre environ, pèse approximativement 35 (trente-cinq) kilogrammes, est âgée d'environ 10 (dix) ans et possède des cheveux blancs sans présenter les autres symptômes de l'albinisme – aucune explication à cet attribut n'a encore été trouvé. La langue la plus couramment utilisée par l'instance est le français, et une certaine maîtrise de l'italien et de l'allemand a été observée lors des interviews. Des notions de grec ancien ont également été observées, mais SCP-290-FR-1 semble essayer de dissimuler cette connaissance. En raison de son caractère laconique et un manque de coopération, l'entité n'a pas encore été identifiée, et ne répond qu'à des surnoms ou à son numéro de classification. Aucun avis de recherche correspondant n'a été déposé par d'éventuels parents dans la région où l'entité a été capturée. Les recherches de civils ayant connu l'entité avant son confinement sont toujours en cours.

L'organisme de l'entité subit les conséquences de la température extérieure avec une différence d'approximativement 40 (quarante) degrés Celsius au dessus de la température initiale. L'observation aux infrarouges a mesuré une température corporelle externe d'environ █ degrés Celsius (lors d'un Événement 290-A, cette température approche 0 degré Celsius). Lors d'un test incluant une montée progressive de la température, l'instance a été observée en train de transpirer abondamment lorsque la température de sa cellule atteignit -10 (moins dix) degrés Celsius (le test en question a ensuite été stoppé suite à une manifestation de SCP-209-FR-2).

Si SCP-290-FR-1 n'interagit avec aucun humain ou est laissé sans occupation pendant une période de temps étendue, un Événement 290-A débutera : SCP-290-FR-1 s'installera dans une position confortable et tombera peu à peu dans un état similaire à celui d'un sommeil profond. Durant cette période, la température de l'air environnant va rapidement chuter, descendant d'environ 5 (cinq) degrés Celsius par heure. Jusqu'à présent, il n'a pas encore été déterminé si cette baisse de température possède une limite ; certains chercheurs assignés à l'étude de SCP-290-FR théorisent que si un Événement 290-A n'était pas interrompu, l'air dans la cellule approcherait le zéro absolu en un peu plus de deux jours. Un Événement 290-A peut être facilement interrompu avec des méthodes de réveil classiques : bruit, contact physique, lumière vive… Les expériences ont démontré qu'il suffit à un membre du personnel autorisé d'appeler l'entité par son numéro de classification ou un surnom pour interrompre un Événement 290-A. SCP-290-FR-1 prétend que ce comportement est normal, et qu'il agit toujours ainsi lorsqu'il doit attendre pendant une longue période de temps.

SCP-290-FR-2 est une entité de nature inconnue se manifestant occasionnellement en prenant le contrôle de SCP-290-FR-1. La prise de contrôle est souvent brusque, et entraîne des réactions de douleur et de colère de la part de SCP-290-FR-1 avant et après la prise de contrôle. La langue couramment utilisée par SCP-290-FR-2 est le français. Les manifestations de l'entité sont rares ; elle apparaît le plus souvent lorsque SCP-290-FR-1 est proche d'une source de chaleur, affecté par une montée de température ou exposé à un danger imminent. Lors d'une manifestation de SCP-290-FR-1, la température de l'air environnant baisse d'environ 10 (dix) degrés Celsius, et d'importants courants aériens sont créés. Ces mouvements d'airs semblent être contrôlés par SCP-290-FR-2, et sont utilisés pour détruire ou neutraliser ce que l'entité perçoit comme étant un danger, comme une source de chaleur ou un garde armé. Les vents créés par ces courants aériens ont été mesurés allant jusqu'à █50 km/h en extérieur, et jusqu'à 150 km/h dans un espace clos. L'instance refuse de s'identifier, et les interviews n'ont, à ce jour, donné aucun élément concret sur sa nature. SCP-290-FR-2 est souvent hostile à l'égard du personnel de la Fondation. Lorsque interrogé au sujet de SCP-290-FR-2, SCP-290-FR-1 reste vague, et refuse de donner de plus amples informations aux chercheurs.

À ce jour, nous n'avons aucune idée du lien qui unit les deux entités. La théorie la plus probable, et la plus répandue parmi les membres du personnel, est celle d'une sorte de possession par une entité extra-dimensionnelle. Mais, en tant que superviseur de l'équipe de recherche, je pense que la situation est plus compliquée que ce qu'elle peut laisser penser. Je demande l'autorisation d'effectuer des interviews plus approfondies et de provoquer l'apparition de SCP-290-FR-2 plus régulièrement. - Dr. Mehen

Pour plus d'informations, veuillez consulter le Document 290/1.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License