SCP-290
notation: +4+x
290_2.png

SCP-290-1, anciennement Agent R██████, après exposition.

Objet # : SCP-290

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-290 doit être conservé dans une cellule de 5 m x 5 m x 5 m au Site-19. Il est interdit aux membres du personnel d’interagir avec SCP-290 sauf dans le cadre d'expériences approuvées. Toute personne tentant de le faire doit être éliminée par n'importe quel moyen. Lors de toute interaction avec SCP-290, trois gardes connaissant les capacités de l’objet doivent être postés à l’orifice de ce dernier ; quiconque (autre que le personnel de classe D) tente de pénétrer dans l’orifice doit être évacué de la cellule. Les sujets ayant subi la reconfiguration doivent être éliminés à la fin des tests.

Description : SCP-290 est une sphère métallique creuse de 3 m de diamètre, avec une ouverture circulaire de 90 cm de diamètre sur un côté. Cette sphère est soudée à quatre poteaux métalliques de 50 cm de haut. Les analyses ont montré que SCP-290 est composé d’un alliage d’aluminium et de [DONNÉES SUPPRIMÉES], dont la plupart ne correspondent à aucune structure atomique connue. Toutes les tentatives de prélever des échantillons du métal pour des analyses plus poussées ont échoué. La température externe de la sphère reste constante à 318 Kelvin (45 °C) et ce peu importe les conditions ambiantes. Étant donné qu’aucune source d’énergie n’a été trouvée, le processus par lequel l'objet maintient sa température est encore inconnu. Les chercheurs ont noté que le personnel semblait présenter une curiosité accrue vis-à-vis de la fonction de SCP-290. Il n’a cependant pas été déterminé s’il s’agissait d’un effet psychologique ou si cela était dû à ses propriétés anormales.

Lorsqu'un sujet entre dans SCP-290 par l'orifice circulaire, celui-ci va rapidement rétrécir, rendant l'intérieur inaccessible. Après 5 à 20 minutes, l’orifice se rouvre. Aucun son provenant de SCP-290 ne peut être entendu durant cette période de temps. Les sujets ressortent de ce processus en vie, conscients (quoique souvent dans un état de détresse extrême), mais avec leur anatomie grandement modifiée. Les membres, le visage et [SUPPRIMÉ] semble avoir été relocalisés aléatoirement, mais sans perdre leur fonctionnalités. Les doigts et les orteils sont souvent retirés des mains et des pieds, et les yeux restent rarement dans une configuration permettant une vision binoculaire. Presque tous les sujets ont rapporté une sensation de douleur ainsi qu'une gêne à respirer et à bouger (lorsqu'ils en étaient capables), la plupart d'entre eux s'avérant incapables de marcher ou de se déplacer de façon efficace.

Les autopsies réalisées sur les sujets atteints ont révélé qu'une reconfiguration similaire avait lieu au niveau interne, l'emplacement des organes se voyant modifié et les vaisseaux sanguins/nerfs allongés pour correspondre à leur nouvel agencement. Des preuves d'hémorragies internes importantes et de la perte de divers fluides corporels sont souvent présentes, bien que les sujets ne présentent aucun des symptômes associées, à leur sortie de SCP-290. Aucun sujet n'est mort directement suite à l'exposition à l'objet. Les os des sujets présentent des traces de fractures importantes, mais également de guérison accélérée, apparemment une étape du processus de modification. Les sujets restent conscients durant toute la durée de la reconfiguration – voir Addendum 290-1 pour plus de détails.

Addendum 290-1 : Rapport d'expérience
Sujet : D-59414, homme, 18 ans.
Superviseur : Dr S███████, chercheur en chef de SCP-290
Objectif : Déterminer le ressenti des sujets à l'intérieur de SCP-290

Procédure : D-59414 a été exposé à SCP-290, sans avoir connaissance des capacités anormales de l'objet. Le sujet a immédiatement demandé quelle était la fonction de l'objet, ce à quoi le Dr S███████ a répondu "C'est justement ce que nous essayons de déterminer". Après que plusieurs interrogations du sujet furent laissées sans réponse, le sujet fut équipé d'une caméra infrarouge et invité à pénétrer dans l'objet ; le sujet obéit sans résistance. L'orifice s'est rouvert 17,4 minutes après fermeture, et le sujet ainsi que la caméra ont été récupérés. La caméra avait été grandement endommagée pendant l’expérience à cause de violentes convulsions du sujet, et environ 65 % de l'enregistrement est inintelligible.

<Ci-dessous, une retranscription de l'enregistrement vidéo>
La vidéo commence par montrer le sujet assis calmement au centre de SCP-290, regardant autour de lui et examinant les alentours à tâtons. Cela continue durant environ 2 minutes, après quoi le sujet commence à s'agripper le torse et à gémir. Le sujet commence ensuite à hurler, notamment : "J'étais juste curieux, mais maintenant je sais. S'il vous plaît, laissez-moi partir." Il n'a pas été établi s'il s'agissait d'une conscience secondaire s'exprimant dans l'esprit du sujet et avec laquelle il converserait. À ce moment, le sujet convulse, cognant la caméra à plusieurs reprises, ne permettant d'enregistrer que de courts passages.

Les fragments de vidéo sont notés ci-dessous (dans l'ordre chronologique) :

  • La tête du sujet semble lentement s’intégrer dans sa cuisse, les deux yeux sont absents.
  • Les doigts du sujet sont visibles sur son torse.
  • Un œil du sujet se déplace sur son pied droit, le globe oculaire change d’orientation rapidement tout en bougeant.
  • Le sujet est allongé dans une posture rappelant une position fœtale, respirant lentement.

<Fin de la retranscription>

Un entretien avait été prévu, mais étant donné que le larynx du sujet avait été relocalisé ailleurs que dans sa trachée, il n'a pas pu être effectué. L'autopsie a montré une réorganisation à grande échelle des organes internes, notamment une fusion partielle du petit intestin et de [DONNÉES SUPPRIMÉES], conduisant à une contamination de la cavité abdominale [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Malgré cela, le sujet possédait un volume de sang normal dans sons système sanguin, et les autres fluides corporels, comme la bile, étaient présents en quantités normales. Le processus permettant à SCP-290 de stocker et manipuler ces fluides est inconnu.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License