SCP-289
notation: +3+x
odd.jpg
SCP-289 au repos, juste avant la procédure de déplacement mensuel

Objet #: SCP-289

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : Actuellement situé au Site-17 sous la supervision du Dr. ███ ███████, SCP-289 doit être placé sur une plateforme en suspension de 10 cm x 10 cm placée exactement au centre d'une salle en béton de 5 m x 5 m x 5 m. Il doit être surveillé en permanence par au moins 2 caméras dont le flux vidéo doit être enregistré et archivé au cas où un revisionnage soit absolument nécessaire. Tous les trente (30) jours, SCP-289 doit être déplacé vers une autre installation de confinement identique de l'autre coté du Site-17 pour éviter toute accumulation d'inertie inutile. Les membres du personnel ne sont pas autorisés à s'approcher à moins de 1.6 m de SCP-289 à moins d'en avoir préalablement reçu l'autorisation par 2 superviseurs de niveau 3 ou plus en charge du projet. De plus, tout membre du personnel souhaitant interagir avec SCP-289 devra avoir lu tout les documents non-sécurisés au sujet de SCP-289 et en avoir parfaitement compris les capacités et la limite de temps qu'elles impliquent.

Description : SCP-289 est un bloc d'hématite (Fe2O3) de forme irrégulière, dans lequel des analyses ont relevé des traces d’aluminium, de phosphore, de [DONNEES SUPPRIMEES] et d'eau. SCP-289 a comme unique propriété d'intensifier avec le temps l'inertie sur tous les objets se trouvant dans un rayon de 1.6 m. Les objets restant immobiles vont devenir de plus en plus difficiles à déplacer alors que les objets en mouvement constant vont devenir de plus en plus difficiles à arrêter. D'après les estimations les plus précises, une proximité extrême avec SCP-289 augmenterait l'inertie d'un objet de 17% toutes les 160 secondes, le retrait de la zone d'effet de SCP-289 provoque une réduction légèrement plus lente de l'inertie jusqu'à son niveau initial.

SCP-289 a été récupéré en 1983 après une étrange série d'accidents de la route à Edmonton, Alberta, Canada. Le █/██/1983 une petite voiture à traversé la ville à une vitesse très importante pendant 17 minutes avant de finalement percuter la façade de la boucherie et s'y arrêter. Tous les objets à l'intérieur du véhicule étaient soit sortis par le pare-brise soit étaient fortement enfoncés dans l'avant de la voiture aussi profondément que possible. Le conducteur, qui n'a pas encore été identifié, a trouvé la mort sur les lieux et a finalement été chargé avec succès dans une ambulance malgré quelques difficultés.

Sur le chemin vers l'hôpital l'ambulance a connu le même sort que la voiture, le conducteur a signalé par la suite que tourner et braquer le volant s'était révélé très peu efficace, et qu'il fût ensuite tout à fait incapable de tourner ou d'arrêter la voiture. Il affirma également avoir connu une intense sensation d'être tiré vers l'avant. L'ambulance a fini sa course en plongeant dans la Rivière de North Saskatchewan. Le conducteur a réussi à s'extraire du véhicule mais s'est retrouvé propulsé au dessus de l'eau vers les sapins alentours à une vitesse estimée à 30 km/h, il est resté plaqué à un arbre près de 45 minutes avant que son inertie ne se stabilise et qu'il ne finisse par retomber. Des agents de la Fondation sont venus la semaine suivante récupérer le contenu de l'ambulance et ont identifié SCP-289 comme étant à l'origine des perturbations. SCP-289 a été finalement aéroporté au Site-17 attaché au bout d'un long câble tendu sous l'hélicoptère pour éviter toute accumulation d'inertie dans une partie quelconque du véhicule.

Addendum : Le membres du personnel autorisés à mener des recherches sur ou à interagir avec SCP-289 devraient lire le document #289-01 pour des questions de sécurité évidente.

Document #289-01 : Test des Procédures de Sécurité

Le rayon d'action de SCP-289 mesure précisément 1.6 m. Il ne doit jamais y avoir plus d'une personne à la fois dans ce rayon.

Les interactions humaines avec SCP-289 ne sont pas nécessairement dangereuses, mais une stricte observation de la durée limite d'exposition est obligatoire. Aucun membre du personnel de la Fondation ne doit rester dans le rayon d'action plus de 90 secondes. Pendant la durée de leur exposition, il est recommandé aux membres du personnel de modifier leur vitesse, leur accélération et leur position aussi souvent que possible afin de limiter l'accumulation d'inertie.

Les objets devant être soumis au champs d'activité de SCP-289 doivent, quand cela est possible, être introduit dans la zone par l'intermédiaires de moyens automatisés. Les systèmes de manipulations à longue allonge sont également autorisés, en particulier pour manipuler des objets très fragiles ou pour effectuer des réglages humains de haute précision, tant que la limite de temps d'exposition reste dans le cadre de la réglementation.

La récupération d'objets stationnaires restés dans le champ d’activités de SCP-289 plus de 800 secondes est presque impossible. Les objets se déplaçant à vitesse constante dans le champs d'action pendant cette même durée ne peuvent presque pas être ralentis et leur arrêt est presque impossible. Ainsi toute expérimentation impliquant un objet doivent se terminer avant que cette limite de temps ne soit atteinte. Dans le cas où un objet deviendrait irrécupérable, les chercheurs menant l'expérience doivent contacter le Dr. ███ ███████ pour pouvoir récupérer leur objet lorsque SCP-289 sera déplacé à son nouveau lieu de stockage dans le cadre du protocole de transfert mensuel et que l'inertie des objets en question sera revenue à son niveau initial.

Le transfert de SCP-289 de l'unité de stockage Alpha à l'unité de stockage Beta ou dans l'autre sens doit être effectué tout les trente (30) jours. Pendant la procédure, le couloir 121 doit être évacué et toutes les portes y menant doivent être verrouillées avec un niveau de sécurité 3. SCP-289 soit être retiré de sa plateforme de suspension et placé dans une des sphères en caoutchouc disponibles dans le local de stockage adjacent. La sphère doit être posée sur le sol du couloir et être roulée jusqu'à l'unité de stockage opposée à une vitesse ne dépassant pas 0.5 km/h, cette vitesse doit rester stable pendant toute la durée de la procédure. Une fois que la sphère est arrêtée, SCP-289 doit en être retiré pour être placé sur la nouvelle plateforme de suspension.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License