SCP-288-FR
notation: +24+x
288%20-%20Pelle

SCP-288-FR.

Objet #: SCP-288-FR

Niveau de Menace : Orange

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : En dehors des phases de tests, SCP-288-FR doit être conservé dans un coffre situé à un minimum d'un mètre au-dessus du niveau du sol, quelle que soit la nature de celui-ci. L'accès à SCP-288-FR doit faire l'objet d'une autorisation écrite signée par le Directeur des Recherches (actuellement le Chercheur Schreiber) et ne peut être accordé qu'aux membres du personnel de niveau 2 minimum.

En raison de l'état de dégradation actuel de SCP-288-FR, il est recommandé d'employer des outils non-anormaux pour pratiquer les tests de terrassement ou d'exploration.

Toute nouvelle exploration de la dimension DMU-022 doit être documentée. Toute modification majeure d'un secteur déjà exploré de DMU-022 doit faire l'objet d'un examen supplémentaire par la FIM Zeta-9 ("Rats-Taupes").

Description : SCP-288-FR est une pelle de tranchée rouillée au manche en bois, dont la date de fabrication remonte à la Première Guerre Mondiale.

Lorsque SCP-288-FR se trouve à moins d'un mètre du sol d'une pièce, quelle que soit la nature du sol en question, celui-ci est instantanément remplacé par un ou plusieurs des matériaux suivants :

  • n'importe quel type de sable,
  • n'importe quel type de terre, terreau, argile, limon, etc,
  • une quantité variable de graviers, rochers, etc,
  • une quantité variable d'eau.
288%20-%20Test-2

Salle de test affectée par SCP-288-FR lors du Test 288-001.

288%20-%20Test-1

Salle de test affectée par SCP-288-FR lors du Test 288-032.

Les sols ainsi générés par SCP-288-FR présentent des profils géologiques variés, de la dune au marécage, au relief et à la composition aléatoires. Dès que SCP-288-FR ne se trouve plus à moins d'un mètre du sol de la pièce, celle-ci retrouve cependant son aspect d'origine.

Toute personne tenant SCP-288-FR lorsque le sol d'une pièce est affecté par son effet principal ressentira un besoin compulsif d'utiliser SCP-288-FR pour creuser un trou dans le sol. Cette compulsion peut être atténuée si d'autres outils permettant de creuser sont disponibles dans la pièce. Le fait d'utiliser un autre outil que SCP-288-FR pour creuser le sol n'annule pas non plus les effets de SCP-288-FR.

Tout trou de plus de quatre (4) mètres de profondeur creusé dans le sol généré par SCP-288-FR débouche sur une galerie, une caverne ou une quelconque poche d'air appartenant à un complexe réseau de tunnels et de salles souterraines pouvant abriter des écosystèmes variés, bien que toujours de nature anormale. A ce jour, l'utilisation de SCP-288-FR et de ses propriétés est le seul moyen connu d'accéder à ce réseau, désigné dimension DMU-0221.

SCP-288-FR a été découvert en 1959 au domicile de E██████ Lecerf, ancien combattant retraité habitant à ███████, France, suite à sa disparition inexpliquée. SCP-288-FR affectait le sol du salon, était planté au sommet d'un monticule de terre, à côté d'un trou bouché par l'éboulement d'une paroi, et était accompagné d'un message signé 'E.L.' disant simplement "Je les ai retrouvés. Ne m'attendez pas."

Addendum 1 : Rapports de Tests

L'ensemble de ces tests a été conduit au rythme d'un par mois de 2004 à 2006, soit quarante-cinq ans après sa découverte, SCP-288-FR n'ayant auparavant pas fait l'objet d'une attention particulière de la part des chercheurs en raison du fait qu'il avait été classé comme simple objet anormal. La classification actuelle de SCP-288-FR découle de cette série de tests.

Les tests redondants ou débouchant sur des lieux dénués d'intérêt pour l'étude de DMU-022 ont été omis. Notons que les boussoles ne fonctionnent pas à l'intérieur de DMU-022.

Addendum 2 : Entretien

Suite au Test 288-032, un entretien a été organisé entre le Chercheur Schreiber et les Personnes d'Intérêt Arthur Brodier, Marc Hirschfeld et Jean Lecarpentier.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License