SCP-288
notation: +2+x
IMG_9802-1.jpg

SCP-288

Objet # : SCP-288

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-288 doit être stocké dans un casier verrouillé par un cadenas dont la combinaison ne doit être donnée qu'à un membre du personnel de niveau de sécurité 2 ou plus. Les objets sont actuellement confinés dans la petite boite noire doublée de velours dans laquelle ils ont été découverts. Toute personne non-autorisée repérée en train de porter ou tenir SCP-288 doit être immédiatement évacuée et faire l'objet d'une enquête disciplinaire. Les membres du personnel ayant porté les anneaux pendant les tests doivent passer un examen psychologique complet qui devra être enregistré. Aucune précaution supplémentaire n'est nécessaire au confinement de SCP-288. Lorsqu'ils ne sont pas portés, ces objets sont sans danger.

Description : SCP-288 est constitué d'un anneau de mariage féminin (ci-après désigné SCP-288-1) et de l'anneau masculin correspondant (ci-après désigné SCP-288-2). Tous deux sont plaqué-argent et contiennent un petit diamant. Ils sont sobrement ouvragés et ne portent aucun signe permettant d'identifier leur fabriquant ou leur origine. Les membres du personnel les décrivent généralement comme "de très beaux anneaux de mariage, malgré leur simplicité". Tous deux sont parfaitement normaux, et ont été endommagées lors des tests de résistance effectués (puis subséquemment réparés via des méthodes de joaillerie classiques). Les effets anormaux de SCP-288 ne sont visibles que lorsque les anneaux sont portés.

Lorsque SCP-288-1 est portée par une femme adulte engagée dans une relation amoureuse, elle devient immédiatement ce que les médias populaires décrivent comme une "femme au foyer idéale". Les sujets décrivent le plus souvent cette expérience par la sensation de ne plus avoir le contrôle de son corps et de le regarder effectuer ses propres actions. Ils perdent également la capacité de former leurs propres opinions, et seront automatiquement d'accord avec ceux de leur époux respectif. Enfin, ils ne feront preuve d'aucune émotion négative, ou très peu. Ils semblent également gagner des connaissances en cuisine, dans un style de plats considéré comme "traditionnellement américain" (tartes aux pommes, macaronis et fromage…). Leurs plats sont toujours cuisinées de manière professionnelle, quelque soit le talent du sujet à l'origine. Des connaissances similaires apparaissent dans les domaines du nettoyage et de la réparation des lampes, les sujets devenant capable de voir et corriger des problèmes qu'ils n'auraient pas pu résoudre auparavant. En plus de ces connaissances, ils ressentent un besoin irrépressible et permanent de cuisiner, nettoyer et ranger leur maison, perdent la volonté d'avoir un travail et deviennent excessivement loyaux et obéissants à leur mari, ainsi qu'aux figures religieuses ou d’autorité.
De nombreuses utilisatrices de SCP-288-1 développent un penchant pour les habits plutôt modestes et se sentent mal à l'aise lorsqu'elles sont en sous-vêtements ou en tenues légères. Elles développent également une passion pour les enfants, et, si elles n'en ont pas déjà, expriment un besoin urgent d'en avoir.

Lorsque SCP-288-2 est porté par un homme adulte engagé dans une relation amoureuse, il fait l'objet d'un changement similaire, devenant ce que les médias populaires décrivent comme un "père de famille idéal", qu'il ait ou non des enfants. Les sujets décrivent une expérience similaire à celle des femmes, avec le même sentiment de ne pas contrôler ses actions. Ils développent un attachement aux figures d’autorité politiques et religieuses, et un talent inné pour le management de la structure professionnelle dans laquelle il travaille. Ils travaillent un nombre d'heures excessif sans se plaindre, et adoptent un comportement enjoué et positif au travail. Quelque soit la nature de leur personnalité initiale, ils deviennent amicaux et faciles à aborder, doués avec les enfants et profondément fidèles à leur épouse. Ils sont toujours volontaires pour faire des travaux à la maison, et tentent souvent de plaire à leur épouse avec des caresses sur l’épaule.
Les sujets ayant des enfants deviendront des pères attentifs et engagés, et ceux qui n'en ont pas exprimeront fortement le désir d'en avoir.

Lorsque deux personnes utilisent en même temps SCP-288-1 et SCP-288-2, SCP-288 semble recréer un modèle de "Mariage de Stepford". Bien que cela puisse sembler idéal et relativement bénin, SCP-288 est responsable de nombreux crimes, incluant violences conjugales, meurtres et suicides. Les hommes comme les femmes ont signalé un sentiment d'enfermement et de perte de contrôle de leur propre vie lorsqu'ils portent SCP-288. Après de longues périodes d'utilisation de l'objet, ils tombent souvent en dépression et ressentent une dissonance entre eux et leur personnalité. De plus, quelqu'un qui porte une des instances de SCP-288 subira sans broncher n'importe quel abus de la part de son conjoint sans dire un mot ou se défendre.

En ce qui concerne les individus transgenre ou transsexuels, l'anneau semble affecter leur genre "mental". De ce fait, un transsexuel homme vers femme réagira à l'anneau féminin plutôt qu'à l'anneau masculin, qu'il y ait eu ou non changement de sexe. Les sujets homosexuels sont affectés par leur genre - un homosexuel masculin ne réagira pas à l'anneau féminin, et une femme homosexuelle ne réagira pas à l'anneau masculin. Des tests supplémentaires selon le sexe et le genre sont en attente.

Le potentiel qu'a SCP-288 de créer un "esclave domestique" peut se révéler dérangeant pour certains, et sembler utile pour d'autres. Des enregistrements montrent d'ailleurs que l'objet a été utilisé dans ce but auparavant. [voir Addendum 288-A]

Les premiers tests sur SCP-288 se sont montrés non-concluants - les anneaux ne faisant état d'aucune anomalie par rapport à un anneau normal du même genre. La théorie la plus en vogue veut que SCP-288 exerce un effet mémétique sur les sujets qui l'utilisent, modifiant le ressenti de leurs expériences passées pour influer sur leur comportement. Cette théorie est renforcée par le fait que l'objet distingue le genre des sujets en se basant sur leur perception d’eux-mêmes et pas sur leur sexe physique.

SCP-288 a été découvert par le Dr Rights à [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Fort heureusement, son conjoint s’inquiéta de son changement de comportement soudain et appela le numéro d'urgence SCP qu'elle lui avait donné, ce qui permit à la Fondation de récupérer l'objet.

"Je suis heureuse d'avoir été touchée plutôt que quelqu'un d'autre… même si c’était horrible."
- Dr Rights

Il est à noter que les deux instances de SCP-288 n'aiment pas être séparés, et que les porteurs de l'un ressentent souvent le besoin d'acheter ou voler l'autre pour les garder ensemble.

Addendum 288-A : Des recherches approfondies sur l'historique de SCP-288 ont permis de découvrir que l'objet a causé cinq cas d'homicide, trois suicides et deux cas (signalés) de violences conjugales. Il a été régulièrement retrouvé chez des prêteurs sur gages aux USA pendant au moins 80 ans, mais toutes les tentatives de retracer son histoire au delà du début du 20e siècle ont échoué jusqu'à maintenant.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License