SCP-2862
notation: +3+x
blank.png
SCP-2862.jpg

SCP-2862 observant un sujet proche pendant ses premiers jours de confinement.

Objet # : SCP-2862

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-2862 a les yeux bandés en permanence. SCP-2862 est confiné dans une pièce vide et dépourvue de mobilier de 15 mètres carrés. La zone est peinte en noir et contient un petit perchoir translucide et une mangeoire. Cette zone est continuellement surveillée afin de détecter toute aberration visuelle. Le système d'alimentation est automatisé et relâche un rat vivant dans la chambre de confinement toutes les cinq heures.

En cas de brèche de confinement, SCP-2862 doit être immédiatement tranquillisé et ses yeux doivent être bandés. Les Forces d'Intervention Mobiles ont pour instruction de s'approcher de l'entité et d'obstruer sa vue le mieux possible, en ayant pour priorité de l’empêcher de voir des objets qui pourraient s'avérer particulièrement dangereux s'ils étaient redimensionnés.

Description : SCP-2862 est une entité ressemblant à un Petit-duc à face blanche (Ptilopsis leucotis). Cette entité mesure 25 cm de haut et pèse 3,4 kg. L'objet se comporte d'une façon similaire à l'animal auquel il ressemble et présente des capacités cognitives ainsi que des capacités de résolution de problèmes qui lui sont caractéristiques. Les agissements de SCP-2862 suggèrent qu'il a connu ses principaux effets anormaux depuis l'éclosion.

Les propriétés anormales de SCP-2862 se révèlent lorsqu’il interagit avec un objet. SCP-2862 va interagir avec cet objet d'une manière qui suggérerait qu'il en est plus éloigné ou plus proche, sans tenir compte de son emplacement euclidien. Cet effet ne se manifeste pas toujours, aussi SCP-2862 interagit-il généralement avec des objets physiques de manière non anormale. Il semblerait que cet effet soit déclenché par la perception que SCP-2862 a de son environnement.

SCP-2862 peut "rapporter" les objets à lui en fonction sa perspective sur les dits objets, les faisant ainsi rétrécir. Lorsque cela se produit, un observateur extérieur peut voir l'objet concerné "se redimensionner" par rapport à SCP-2862. Dans tous les cas, les objets ainsi transposés présentent une activité radioactive accrue, attribuée à un changement de structure moléculaire. D'autres tests sont actuellement en cours.

Le contrôle de SCP-2862 sur cet effet est actif et instinctif. La probabilité de prédation sur des sujets est d'autant plus grande que ceux-ci sont éloignés de SCP-2862, que celui-ci ait été nourri ou non.

Une odeur semblable à celle de l'ozone est perceptible en présence de SCP-2862. Les raisons de cette anomalie sont inconnues.

Addendum A :

Événement-002-A : D-0550 a pour instruction de maintenir autant de distance que possible entre SCP-2862 et lui-même.

D-0550 entre dans la chambre de confinement et regarde SCP-2862. Il se dirige lentement vers le coin de la pièce.

SCP-2862 regarde D-0550 en tournant sa tête à droite et à gauche.

D-0550 s'affaisse le long du mur jusqu'au sol et se couvre les yeux avec ses mains. Le sujet marmonne à lui-même.

SCP-2862 pousse un cri strident tout en s'éloignant de D-0550.

D-0550, en entendant le bruit, se redresse brusquement et se replie dans un autre coin.

Aucune trace d'activité anormale pendant quinze minutes, bien que SCP-2862 observe attentivement D-0550 durant tout ce temps.

D-0550 se rapporte aux serres de SCP-2862, et mesure maintenant environ 7 cm de haut. SCP-2862 se perche et commence à se nourrir du D-0550 transposé avant que les chercheurs puissent intervenir. D-0550 émet des sons, mais ses mots sont indiscernables.

Événement-002-B : D-0551 a pour instruction d’approcher SCP-2862.

D-0551 : Hé, l’oiseau.

D-0551 s'approche de SCP-2862. SCP-2862 recule.

D-0551 : (en riant) Hé, reviens.

SCP-2862 prend une posture défensive en déployant ses ailes. SCP-2862 commence à dodeliner de la tête et à la tourner.

D-0551 : Mon grand bonhomme !

D-0551 se déplace pour toucher SCP-2862. SCP-2862 crie et contracte son corps.

SCP-2862 fronce les aigrettes.

D-0551: Il est mignon ce couillon !

D-0551 commence à hurler. Le corps de D-0551 semble être lentement écrasé par la verticale.

D-0551 semble être gelé sur place alors qu'il est lentement soulevé du sol. Les mouvements de la tête et des yeux de SCP-2862 reflètent ce phénomène.

SCP-2862 tourne la tête à 180 degrés. D-0551 tourne autour de SCP-2862 avant de s'écraser contre un mur. SCP-2862 tourne la tête dans le sens des aiguilles d'une montre puis dans le sens inverse plusieurs fois.

SCP-2862 nettoie ses plumes.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License