SCP-282-FR
notation: +7+x

Objet # : SCP-282-FR

Niveau de Menace : Rouge

Classe : Euclide Keter

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-282-FR doit rester confiné au centre d'une salle verrouillée hémisphérique de 10 m de diamètre, avec des murs en acier de 5 m d’épaisseur, renforcés autour de l’entrée. La clef d’accès à la salle est gardée en toutes circonstances par le Dr. Hale, coordinateur des Recherches. La salle doit être équipée du matériel présent dans une cellule de confinement pour un humanoïde standard, ainsi que d'un bureau et deux chaises. Une ration alimentaire standard devra être introduite dans la cellule via un compartiment prévu à cet effet trois fois par jour à 8h00, 13h00 et 19h00 (heure locale). Le plateau utilisé doit être récupéré au moins une heure avant le repas suivant, et ne doit en aucun cas être réutilisé pour celui-ci. SCP-282-FR doit être maintenu dans un état comateux permanent, mais doit être en mesure de se réveiller.
Les sujets de test doivent effectuer une expiration totale avant de sortir de la salle.
Tout test visant à étudier les propriétés de SCP-282-FR doit être approuvé et supervisé par le Dr Hale. Tout test sur SCP-282-FR est interdit jusqu’à nouvel ordre par le Conseil O5.

Description : SCP-282-FR est un être humanoïde de sexe féminin, doué de parole, de type caucasien et d'environ ██ ans à la date de la dernière mise à jour du rapport, le 17/03/████. Il mesure 1,69 m, est blond aux yeux vairons (l’œil droit est bleu et l’œil gauche est marron) et parle le français, ainsi que quelques mots d'allemand. Il se prénomme lui-même Cassandre.
SCP-282-FR a été découvert par la Fondation le 12/12/1███ à l’âge de 1██ ans. Du fait de son anomalie, le temps défile pour lui du futur vers le passé, il est donc supposé disparaître lors de ce qui correspondrait à la naissance pour un humain normal.
La date d'apparition (correspondant à celle de sa mort) de SCP-282-FR est inconnue, mais évaluée comme "inférieure à 3 ans avant sa découverte, compte tenu de l’état avancé de maladies neurodégénératives caractéristiques du vieillissement" par le Dr. Hale.

SCP-282-FR altère le défilement normal du temps sur une distance de 5 m autour de lui : chaque seconde passée à l’intérieur de cette zone correspond à un déplacement de une seconde vers le passé. SCP-282-FR n'est pas conscient d’être la cause de cette distorsion temporelle, et toute évocation de cette possibilité se traduit par une réaction verbale violente, bien que SCP-282-FR n'ait jamais tenté d'agresser un membre du personnel lors d'une interview.
Cette altération semble également couper tout communicateur numérique ou utilisant des ondes, pour une raison inexpliquée mais qu'on théorise comme étant due aux phénomènes thermodynamiques listés dans l'Addendum 282-01.

Toute personne entrant dans la zone de 5 m autour de SCP-282-FR voit sa ligne du temps s'accorder à celle de la distorsion, et retourne donc dans le passé. Les personnes concernées ne ressentent rien de particulier lors de cet événement.
L’entrée de quelqu'un dans la zone d'effet de SCP-282-FR s'accompagne, du point de vue d'un observateur extérieur, d'une soudaine chute locale du niveau de pression. (cf. Addendum 282-01)
Cette dépression se traduit par une implosion due au déplacement rapide de l'air pour combler le vide. En outre, il a été constaté que chaque paradoxe affilié à ce voyage dans le temps1 provoque une augmentation de la puissance de cette implosion de l'ordre de 400 % avec un effet multiplicatif. (Par exemple, 3 paradoxes multiplieront par 4x4x4=64 la puissance de l'implosion)
Cette augmentation semble due à l'existence même de l'anomalie. (cf. Addendum 282-01)
De ce fait, il est évident qu'aucune information venant du futur ne doit transiter jusqu'au présent par ce biais, afin d’éviter toute création de paradoxes temporels.

Parallèlement à ce phénomène, la sortie de quelqu'un de SCP-282-FR s'accompagne d'une explosion pneumatique. L’énergie de celle-ci est estimée à ██ kJ, ce qui est insuffisant pour présenter un réel danger pour la personne, quoique pouvant provoquer des blessures mineures.

Addendum 282-01 : Effets Thermodynamiques liées à SCP-282-FR

Addendum 282-02 : Le 12/12/19██, une équipe composée de cinq (5) agents de terrain établit un premier contact avec l'anomalie. Lors de l’entrée des Agents ████ et ██████ dans la zone de distorsion, une violente implosion eut lieu, tuant deux (2) des trois (3) agents encore à l’extérieur de la zone, et blessant gravement le troisième.

Enregistrement de la communication du 12/12/19██ entre les agents ████ et ██████, et SCP-282-FR :

Note : Il a été déterminé suite à cet entretien que SCP-282-FR présente une perte de mémoire caractéristique de la maladie d'Alzheimer, ce qui n'a rien d'anormal étant donné son grand âge.

Agent ████ : Euh… Bonjour.
SCP-282-FR : Qui êtes-vous ? J'ai l'impression de vous avoir déjà vus…
Agent ██████ : Pardon ?
SCP-282-FR : Vous me rappelez quelqu'un… Je pense que je vous ai déjà vus.
Agent ██████ : Pourtant nous ne sommes jamais venus ici auparavant, et je ne me souviens pas de vous…
SCP-282-FR : j'ai dû confondre… Vous savez, à mon âge…
Agent ████ : Ce n'est pas grave. Nous sommes les Agents ██████ et ████. Et vous, qui êtes vous ?
SCP-282-FR : Je suis Cassandre. En tout cas, c'est comme ça que l'on m'a toujours nommée.
Agent ██████ : Et vous vivez ici depuis longtemps ?
SCP-282-FR : Euh… Non, je ne crois pas… Je… Qu'est-ce que je fais ici ? Où sommes-nous ? Comment suis-je arrivée là ?
Agent ██████ : Vous ne savez pas où nous sommes ?
SCP-282-FR : Attendez, je crois me souvenir de quelque chose… c'est…
SCP-282-FR se plonge dans ce qui semble être une intense réflexion pendant quelques minutes
Agent ████ : Euh… ████████ ? Ils sont passés où les autres ?
Agent ██████ : Comment ça, ils sont… MERDE !

Le reste de l'enregistrement a été 113-B

CLASSÉ CONFIDENTIEL – PERSONNEL DU NIVEAU 3 UNIQUEMENT

Analyse rétinienne en cours…

Accès autorisé

Tests sur SCP-282-FR visant à déterminer les circonstances aggravant l'implosion provoquée lors d'un contact avec la distorsion :

Addendum 282-02 : Le 11/02/20██ Le Chercheur ██████ ████████ a effectué une demande pour mettre en contact SCP-411 et SCP-282-FR, dans le but de confirmer l’hypothèse selon laquelle l'inversion du défilement du temps serait effective, annulant ainsi la particularité de SCP-411 pendant l'entretien et permettant ainsi d'enregistrer une conversation normale entre lui et un Chercheur qui resterait hors de la zone de distorsion. Demande Autorisée le ██/██/████ Autorisation annulée par le Conseil O5 sur demande expresse du Chercheur Senior ███ ████████ à cause de [DONNÉES INDISPONIBLES]

CLASSÉ CONFIDENTIEL – PERSONNEL DU NIVEAU 4 UNIQUEMENT

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License