SCP-281
notation: +2+x
alarm_clock_countdown.jpg

Composant de SCP-281 lors d'une tentative de rétro-ingénierie

Objet # : SCP-281

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-281 est actuellement confiné dans le casier de haute-sécurité 18-E du 7e étage du Site-76 de Recherche, Reliquaire et Confinement. Le bloc-batterie à Ion-Lithium de SCP-281 doit rester branché au réseau électrique principal du site, sauf en cas de test. Les câbles nécessaires ont été fournis et sont stockés avec l'objet.

Du fait de la nature des propriétés anormales de l'objet, tout test sur SCP-281 doit être autorisé par le chercheur-senior de niveau 4 en charge du dossier. Les membres du personnel de Classe-D utilisés pendant les tests ne doivent pas être informés de la nature de SCP-281.

Description : SCP-281 est un dispositif rudimentaire mesurant approximativement 25 cm x 35 cm x 20 cm. Ce dispositif contient une batterie hautes performances Ion-Lithium portable qui lui fournit de l'électricité. En plus de cela, l'objet intègre des composants variés provenant de diverses sources, comme un réveil de marque Philips, un minuteur d'origine inconnue, un ordinateur portable NEC PC-8201a et un clavier USB (marque inconnue). Les tentatives de rétro-ingénierie effectuées sur l'objet n'ont jusqu'ici donné aucun résultat significatif. Il est actuellement estimé que SCP-281 ne fonctionne pas de la manière désirée par son créateur.

Les effets anormaux de SCP-281 deviennent visibles lorsque les conditions suivantes sont appliquées dans cet ordre :

1. Le sujet paramètre une alarme via l'interface du réveil.

2. Le sujet attend que l'alarme sonne et appuie sur le bouton "Snooze" du réveil.

L'utilisation du bouton "Snooze" entraine alors la création d'une anomalie temporelle locale autour de SCP-281, ci-après désignée SCP-281-1. Les objets et personnes situés en dehors de cette zone ne sont pas affectés de quelque manière que ce soit. Le moyen par lequel le système créé cette anomalie temporelle est inconnu à ce jour. Immédiatement après la création de SCP-281-1, le minuteur de SCP-281 affichera le décompte de 9:00 et commencera à décompter. Régler le minuteur sur une autre durée avant l'apparition de SCP-281-1 ne semble pas avoir le moindre effet sur le fonctionnement de SCP-281.

À l’intérieur de SCP-281-1, le temps se déroule à une vitesse hautement accélérée, 9 minutes passant aussi vite qu'approximativement une milliseconde à l’extérieur. Du point de vue des personnes situées à l’intérieur de l'anomalie, le temps passe à une vitesse normale pendant qu'il semble quasiment arrêté à l’extérieur. Ces personnes peuvent se déplacer dans l'enceinte de l'anomalie, mais les tentatives de sortir de la zone se sont toutes soldées par des désintégrations cellulaires aiguës en masse le long de la bordure de l'anomalie au moment de traverser celle-ci. Un effet similaire a été constatée sur des sujets ou objets amenés à l’intérieur de SCP-281-1 au cours de son existence. Il est possible de déplacer SCP-281 durant sa phase active, mais tout matériau, biologique ou non, sortant ou entrant dans SCP-281-1 subit immédiatement les désintégrations cellulaires ou moléculaires décrites plus haut. Toute matière organique présente dans la zone d'effet de SCP-281-1 suit un processus biologique normal pendant la durée de l'anomalie.

Du point de vue des personnes situées en dehors de SCP-281-1, un temps infinitésimal semble s’être écoulé. Si les sujets présents à l’intérieur de SCP-281-1 se sont déplacés pendant ce laps de temps, ils sembleront s’être téléportés jusqu'à leur localisation au moment de la fin de l'anomalie.

Lorsque le minuteur atteint zéro minutes et zéro secondes, l'alarme sonne à nouveau et le temps à l’intérieur et à l’extérieur de la zone d'effet de l'anomalie est immédiatement resynchronisé. Du fait de la nature soudaine de cet événement, les sujets présents à l’intérieur de SCP-281-1 lors de la fin du décompte souffrent d'effet comparables à un accident de décompression sévère. Les traitements usuels de cette affection se sont révélés efficaces pour soigner les sujets des tests sur SCP-281.

Addendum 281-A-01 : Notes concernant la récupération et les procédures de confinement initiales

Le ██/██/20██, une station de surveillance éloignée a détecté une transmission émanant d'un lieu située dans les montagnes █████████. Après décryptage, le signal s’avéra être un rapport sur la progression d'un projet du nom de code "Cercle Complet" et une Force d'Intervention de la Fondation fut héliportée sur place pour prendre d'assaut la cabane de randonneur fortifiée d’où provenait la transmission, lieu sur lequel elle trouva SCP-281. Le créateur du dispositif rencontré sur place, un homme afro-américain de 36 ans identifié comme █████ █. ███████ lors de l'autopsie, fit preuve d'un comportement erratique et agressif. Aucun lien entre cet homme un GdI connu n'a pu être découvert.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License