SCP-279-FR
notation: +2+x
walter%20fa%C3%A7ade

La Façade de SCP-279-FR. L'entrée principale est toujours ouverte. Photo prise le ██/██/1989, tirée du catalogue officiel "Walter Mobilier : le catalogue du choix raffiné".

Objet # : SCP-279-FR

Niveau de menace : Jaune

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-279-FR est actuellement confiné au lieu de sa découverte, à savoir dans la ville de Lille, dans l'impasse de la Rue Du Guet, l'entrée de SCP-279-FR étant orientée sur la façade ouest. Afin de limiter l'accès au lieu pour les civils et autorités locales, le service de désinformation de la Fondation a déclaré tout le bâtiment dans lequel se trouve l'enseigne comme étant insalubre et ne devant pas être occupé ou approché car présentant de grands risques d'effondrement, causé par la mauvaise construction des structures, l'humidité, et des champignons de moisissure. Des plans et des rapports d'expert factices ont été distribués afin de crédibiliser la couverture.

Le lieu a également été entouré d'un grillage métallique et d'un échafaudage couvrant l'enseigne, prétextant une rénovation. Des agents infiltrés de la Fondation doivent également être présents sur les lieux en se faisant passer pour des ouvriers du bâtiment. Ils doivent intercepter tout individu pénétrant dans la zone et lui administrer des amnésiques de classe A ou B selon la longueur du contact qu'il a eu avec l'objet. Si l'individu entre à l'intérieur de SCP-279-FR et n'en ressort pas après quarante (40) minutes, ce dernier devra être considéré comme disparu.

Description : SCP-279-FR est un magasin de meubles de taille moyenne et d'apparence extérieure normale. La façade du magasin est de couleur noire et apparemment très usée, ne montrant aucun signe d'entretien. L'inscription frontale accrochée au dessus de l'entrée indique "Walters Mobiliers", même si les lettres formant le mot "Mobiliers" sont vraisemblablement tombées à cause du manque d'entretien. L'état de la façade s'explique en partie par le fait que les propriétés anormales de SCP-279-FR n'affectent que sa partie intérieure.
En effet, l'intérieur de SCP-279-FR est, à l'inverse de sa partie extérieure, en très bon état, semble particulièrement bien entretenu, et est également nettement plus étendu, alors que la construction du bâtiment ne permet normalement pas la présence d'un tel espace.
L'intérieur de SCP-279-FR est principalement constitué d'un sol blanc en plastique, d'un faux plafond blanc et de murs en plâtre également blanc. À la manière d'un magasin de meubles banals, des objets de mobilier sont exposés et mis en vente, parfois mis en valeur grâce à des décors visant à reconstituer une décoration intérieure comportant le ou les meubles en vente.

walters%20cactus

Une entité de SCP-279-FR actuellement en vente à un prix de ███ € et exposée dans son enceinte, étiquetée "Désir du désert". Photo prise le ██/██/1995.

La particularité de SCP-279-FR est que chaque meuble ou objet mis en vente dans son enceinte disposera de propriétés anormales, contredisant parfois les lois de la physique, de la biologie ou de la mécanique. Chaque meuble anormal mis en vente disposera de propriétés uniques et n'a à ce jour jamais été remis en vente deux fois ou produit en plusieurs exemplaires. Il ne semble pas y avoir de logique quant aux caractéristiques anormales des meubles. Certains éléments de mobilier vendus peuvent se révéler dangereux pour leurs utilisateurs ou environnement proche, mais cela ne semble pas être volontaire, de même que le danger n'est pas toujours présent. La boutique en elle-même et SCP-279-FR-1 semblent également obéir à certaines lois anormales qui leurs sont propres et donc à considérer comme des éléments constituants liés à SCP-279-FR. Une possible liaison entre SCP-279-FR et le groupe d'intérêt "Et Maintenant On Est Cool ?" est actuellement à l'étude par le ███████ █'█████████ du site █████ de la Fondation.

Les lieux semblent gardés et entretenus par SCP-279-FR-1, qui se trouve être un individu humain mâle, de type caucasien et âgé d'approximativement une cinquantaine d'années. Il répond au nom de "Charles Mason" et dit travailler ici comme vendeur et gérant des lieux. Il prétend également être l'employé de son patron, véritable propriétaire des lieux.

Il dit également que son patron conçoit lui-même les produits vendus. Malgré les propos de SCP-279-FR-1, les lieux ne montrent aucun signe de la présence d'un second individu depuis l'ouverture du magasin. SCP-279-FR-1 se montre très évasif et stressé lorsqu'il est confronté à des questions concernant son employeur, son passé, ou son travail en général.

walters%20lava

Une autre entité de SCP-279-FR actuellement en vente à un prix de ██ € et exposée dans son enceinte, étiquetée "Besoin Ardent". Photo prise le ██/██/1991, tirée du catalogue officiel "Walter Mobilier : le catalogue du choix raffiné".

Procéder à des menaces, des interrogatoires forcés, ou tout autre moyen de renseignement semblent inefficaces pour lui faire révéler des informations concrètes. Lorsque SCP-279-FR-1 est mis à mort ou lorsque SCP-279-FR est dégradé, ils reviendront tous deux à leur état initial, et cela sur un cycle de 126 heures très exactement et uniquement lorsque personne n'est dans SCP-279-FR, à l'exception de SCP-279-FR-1, ce dernier étant apparemment lié au lieu, et incapable de le quitter même s'il le voulait ou y était forcé.

walters%20oeufs

Une autre entité de SCP-279-FR actuellement en vente à un prix de ████ € et exposée dans son enceinte, étiquetée "Couvaison". Photo prise le ██/██/1997, tirée du catalogue officiel "Walter Mobilier : le catalogue du choix raffiné".

Les objets de SCP-279-FR enregistrés à ce jour sont :

  • Un fauteuil en cuir de vache qui inverse toutes les influences physiques l'affectant, telles que la gravité et les chocs. Ce dernier est exposé sur une estrade fixée au plafond et vendu à un prix de ██ €. Il est étiqueté "Renverser les conventions".
  • Un canapé entièrement constitué de Cactaceae vivants. Lorsqu'un individu entre en contact visuel avec l'objet, il semblera éprouver l'irrépressible besoin de s’asseoir ou s'allonger dessus. Il est vendu à un prix de ███ €. Il est étiqueté "Désir du désert".
  • Un ensemble d'ameublement de cuisine (étagères, plan de travail, table, emplacement à four et micro-ondes) entièrement constitué d'une matière plastique jaune et molle, de nature et origine inconnue décrite comme "caoutchouteuse". Selon les tests effectués par des membres du personnel de classe-D, il semble que tout être vivant qui consomme un aliment préparé dans l'enceinte de cet ensemble de mobilier verra, de façon actuellement incomprise par les chercheurs de la Fondation, la totalité de ses composants organiques muter et se métamorphoser pour devenir exactement le même matériau jaune inconnu, provoquant la mort de l'être vivant affecté. L'ensemble est vendu à un prix de ████ € et est étiqueté "Jaune Jaune Jaune".
  • Un fauteuil entièrement constitué de braises chauffées à ███°C à tout moment dont chaque objet posé dessus voit sa température interne diminuer jusqu'à atteindre -███°C. L'objet est vendu à un prix de ███ €.
  • Un canapé entièrement constitué de cartons d’œufs de poules, œufs inclus. L'objet semble provoquer chez les sujets qui s'assoient dessus une forte mutation dans leur épiderme, provoquant l'apparition de plumes sur l'ensemble du corps. L'objet est vendu à un prix de ███ €.
  • Un ensemble de chaises en bois qui, lorsqu'un individu entre en contact physique avec l'une des chaises, feront ressentir à ce dernier "une sorte de force"1 qui semble tordre leurs membres supérieurs et antérieurs ainsi que leur colonne vertébrale enfin de mettre le sujet dans une position faisant penser à la forme d'une chaise. Chaque objet est vendu à un prix de ██ €.
  • Une sculpture en bois représentant une télévision qui fait cesser de fonctionner tout ce qui s'apparente à une télévision dans un rayon de ███ mètres. L'objet est vendu à un prix de ██ €.
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License