SCP-2772
notation: 0+x
SCP-2772.png

Image obtenue via la transmission SSTV 045. Le texte décrypté affiche "Est-ce une coïncidence ou [INDÉCHIFFRABLE] voit le beau avec grâce ?"

Objet # : SCP-2772

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-2772 étant à ce jour impossible à déplacer, une unité de confinement insonorisée a été bâtie autour de l’objet. La Fondation a acquis la propriété dans laquelle SCP-2772 s'est manifesté, et la Force d’Intervention Cryptographique 2772-08 a été déployée sur le site. La Force d’Intervention Cryptographique 2772-08 assure également la surveillance de l’unité de confinement. Tout individu non-autorisé surpris alors qu'il tente de pénétrer dans la propriété devra être placé en détention et interrogé sur ses possibles relations avec SCP-2772 ou avec l’incident 2772.

Les images et les sons de SCP-2772 devront être enregistrés. Les enregistrements devront être remis à la Force d’Intervention Cryptographique 2772-08 afin qu’elle procède à un décodage. Pour une liste complète des enregistrements, veuillez vous référer aux documents 2772-01 à -13. La gestion des tests sur SCP-2772 a été confiée à la Force d’Intervention Cryptographique 2772-08. Seuls les membres du personnel de Niveau 4 ou plus peuvent autoriser une quelconque exception à ces consignes. SCP-2772 ne devra être testé sur des animaux ou des êtres humains vivants.

Description : SCP-2772 est un phénomène spatial occupant le hall d’entrée de la bibliothèque d'██████. Il mesure approximativement cinq mètres de long, deux mètres de large et sept mètres de haut, couvrant ainsi 97 % du hall. SCP-2772 peut presque toujours être identifié grâce à l’apparition d’un phénomène visuel et intangible ressemblant à des parasites sur un écran de télévision. Bouger à l’intérieur de SCP-2772 est décrit comme une expérience similaire au léger choc électrique ressenti lors d’un contact avec un écran de télévision à tube cathodique. Le mobilier, le sol et les murs de l’espace occupé par SCP-2772 changeront de couleur, de nuance et de luminosité de manière apparemment aléatoire. Les objets solides tels que le mobilier ou les décorations présents à l’intérieur de SCP-2772 réagissent de manière anormale à toute tentative de manipulation physique : les objets solides pourront devenir intangibles, s’élever, ou devenir élastiques tout en restant fixés au sol. Les liquides introduits à l’intérieur de l’objet développeront des propriétés anormales similaires après avoir passé douze heures à l’intérieur de SCP-2772 ; la liste de ces anomalies comprend des changements de couleur, d’opacité et de viscosité.

SCP-2772 produira toutes les soixante-douze heures un son identifiable à une série de plusieurs transmissions SSTV1 et des extraits audios. Alors qu'il est supposé que les transmissions SSTV n'aient que comme unique source SCP-2772, les extraits audio ont été identifiés comme provenant pour le moment de six cent soixante-quatorze sources différentes. Les images issues des transmissions SSTV sont des textes cryptés ainsi que ce qui semble être une illustration textuelle allant de pair avec le message décrypté. Les dernières transmissions SSTV de chaque manifestation audio sont constituées uniquement de textes et utilisent une méthode de cryptage différente actuellement inconnue.


Incident 2772 : Le █ février 20██ à 06h12, une rose blanche ainsi qu’une carte sont apparues en face de SCP-2772. SCP-2772 n’ayant jamais fait apparaître d’objet auparavant, il est à ce jour supposé que cet incident a été causé par une activité anormale extérieure à SCP-2772. Les membres du personnel présents ce jour-là n’ont rapporté aucune activité anormale au moment de l’incident. Sur la carte se trouvait une note écrite à l’encre bleue, d’une écriture cursive soignée, contenant ce qui est supposé être une retranscription entièrement décodée de la Manifestation Audio 482, reproduit ci-dessous, ainsi qu’une clé de décryptage pour la dernière transmission SSVT des Manifestations Audio de SCP-2772. Un décryptage est actuellement en cours.

Je ne peux enterrer des données, mais peut-être est-ce assez proche. Le temps que nous avons passé ensemble n’a jamais vraiment existé, mais c’était assez réel pour nous.
Les prochains jours seront solitaires sans toi. Les jours que nous avons passé ensemble auraient été plus solitaires si je ne t’avais jamais rencontré.
S’il existe là-haut une quelconque divinité capable d’entendre la prière d’une inexistence,
S’il existe une vie après celle-ci,
S’il vous plaît, laissez-nous nous rencontrer de nouveau en ce lieu.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License