SCP-2766
notation: +1+x
blank.png

CLASSIFIÉ

2/2766 NIVEAU 2/2766

classified-lv2.png

Item #: SCP-2766

Object Class: Sûr


aqueduct.jpg

SCP-2766, avril 2009

Procédures de Confinement Spéciales : Entre l'aube et le crépuscule astronomiques du premier jour de chaque mois du calendrier julien, SCP-2766 doit être alimenté par un débit d'eau d'au moins 4,5 millions de litres par heure ; une série de conduits détournant l'eau de l'Aniene, la rivière la plus proche, jusqu'à l'entrée de SCP-2766 a été construite à cet effet. Durant cette période, SCP-2766 doit être drainée par le pipeline installé à sa sortie ; ses produits seront filtrés, dilués, puis relâchés dans l'Aniene via une installation de la Fondation à la centrale hydroélectrique de San Lorenzo.

Description: SCP-2766 est une section d'aqueduc, mesurant approximativement 180 m de long1, située près de la source de l'Aqua Claudia, un ancien aqueduc romain acheminant l'eau des sources de Sublacensis (l'actuelle Subiaco) jusqu'à la ville de Rome. Lorsque de l'eau passe par SCP-2766, elle est transmutée en un volume équivalent d'un mélange de vin et d'un autre liquide. Le liquide produit varie en fonction des mois du calendrier julien ; voir la Table 2766-1.

Table 2766-1 : Produits de SCP-2766 par mois
Mois Produit Notes
Janvier Eau de rivière ; l'eau ne semble contenir aucun polluant industriel moderne, mais correspond autrement parfaitement à la composition de l'eau du Tibre aux alentours de Rome. Le 1er Janvier était célébré par les Romains comme la fête de Janus, dieu des frontières, des seuils et des ponts.
Février Solution de sels et de minéraux similaire à la composition de la sueur humaine. Le festival de purification romaine de Februa était célébré au mois de Février, et était étroitement associé à la transpiration et à la fièvre.
Mars Sang humain ; les analyses ADN indiquent que le sang provient d'individus multiples, hommes et femmes. Le 1er Mars était célébré Mars, dieu de la guerre.
Avril Vin mélangé à du jus de grenade, considéré comme un aphrodisiaque par les Romains, épicé par une herbe non-identifiée (peut-être du silphion, une variété de fenouil aujourd'hui éteinte utilisée par les Romains comme assaisonnement et contraceptif). Le 1er Avril était célébrée Vénus, déesse du désir.
Mai Menstruations provenant de multiples individus féminins. Le 1er Mai était célébrée Bona Dea, déesse de la fertilité et protectrice des femmes.
Juin Sang de bovidé provenant de deux individus distincts, tous deux femelles. Une paire de vaches formait le sacrifice traditionnel à Junon, qui était célébrée le 1er Juin.
Juillet Sang humain d'un unique individu mâle. Les analyses ADN indiquent un lien de parenté proche entre les sangs produits en Juillet et en Août ; il est actuellement supposé que durant ces mois SCP-2766 produise le sang de Jules César et de son petit-neveu Auguste, d'après qui ces mois furent nommés.
Août Sang humain d'un unique individu mâle. Voir Juillet.
Septembre Le vin produit n'est pas dilué, et a un taux d'alcool plus élevé que les autres mois. La célébration de Liber, un dieu romain équivalent au Dionysos grec, se déroulait au mois de Septembre.
Octobre Sang de cheval provenant d'un unique individu mâle. Durant le mois d'Octobre, les Romains célébraient l'October Equus, un festival culminant en le sacrifice d'un cheval au dieu Mars.
Novembre Eau de rivière ; sa composition correspond à celle du Nil aux alentours de Philae. Philae était un important centre cultuel dédié à Isis durant l'Antiquité ; le festival d'Isis, introduit pour la première fois sous Caligula, était célébré à Rome le 1er Novembre.
Décembre Le vin est adouci avec du miel et épicé par un mélange de poivre noir, de safran et de fenouil. Ce mélange était appelé conditum paradoxum2 et constituait un breuvage d'hiver très populaire dans la Rome antique, associé au festival du solstice des Saturnales qui était fêté en Décembre.

Si SCP-2766 n'est pas alimenté par une quantité d'eau suffisante3 durant les heures du premier jour de chaque mois, il commencera à produire n'importe quel mélange de vin qui aurait normalement dû être produit ce mois-ci à un débit d'approximativement 7,5 millions de litres par heure, soit le débit de l'Aqua Claudia en activité ; le liquide s'écoulera des niches initialement aménagées dans les parois pour accueillir les lampes à huile durant la construction du tunnel, et par les trous et les fissures du ciment hydraulique recouvrant le sol et les parois. Ce débit se maintiendra jusqu'au dernier jour du mois, après quoi il diminuera graduellement jusqu'à s'arrêter au crépuscule.

La section de l'Aqua Claudia incluant SCP-2766 fut bâtie en 38 ap. J.-C. sous l'empereur Caligula, et le reste de l'aqueduc fut complété en 52 ap. J.-C. par son successeur Claude ; 10 ans après sa finition, en raison des effets de SCP-2766, l'Aqua Claudia fut abandonnée. En 70 ap. J.-C., sous l'empereur Vespasien, le confinement de SCP-2766 fut établi par la Curée Prétorienne des Sagesses Cachées4 et une seconde canalisation de l'Aqua Claudia remplaçant SCP-2766 fut créée ; après la chute de l'Empire Romain d'Occident, SCP-2766 fut laissé sans confinement jusqu'à sa reprise par le Saint Bureau Vaticanais des Secrets et des Prophéties en 786 ap. J.-C.

Document Récupéré 2766-1 : Dédicaces gravées, tunnel d'entretien de SCP-2766
Latin, vers 39 ap. J.-C. D'après les archives du Saint Bureau Vaticanais des Secrets et des Prophéties. Trad. Sebastian Miller, 1957.

Caius Julius Caesar Augustus Germanicus5, fils de Tiberius, Pontifex Maximus6, consul cinq fois, imperator pour la troisième année, père de la patrie, veilla à ce que les eaux du Caeruleus et du Curtius7 soient acheminées jusqu'à la Ville de Rome.

Manius Curius Ater, Surintendant des Secrets8, par décret du Divin Caius, Nouveau Soleil9, veilla à ce que les eaux du Caeruleus et du Curtius soient transformées, afin que les bains et les fontaines de Rome soient abreuvées de ce qui plaira le plus à l'empereur et aux dieux.

Document Récupéré 2766-2 : Rapport de confinement de "l'Aqua Caligula" par la Cura Praetoria Sapientae Occultae
Latin, vers 70 ap. J.-C. D'après les archives du Saint Bureau Vaticanais des Secrets et des Prophéties. Trad. Sebastian Miller, 1957.

Lors de la seconde année de l'imperium de Titus Flavius Caesar Vespasianus Augustus10, les Prétoriens furent envoyés enquêter autour des rumeurs voulant que l'Anio11 était chargé de sang et de vin. Arrivant à Sublacensis, le Préfet des Sagesses Cachées Caeso Iccius Candidus découvrit qu'une section de l'Aqua Claudia, qui avait été fermée en raison de son eau viciée et avait détournée vers la Cloaca Maxima pour aider à nettoyer les égouts, s'était écroulée lors d'un tremblement de terre, et déversait désormais du sang et du vin dans l'Anio.

Et lors d'une enquête plus approfondie du problème, il fut découvert que les esprits liés à l'aqueduc par Manius Curius Ater, Curator Arcanorum de l'empereur Caligula, afin que l'empereur visse de ses fontaines couler ce qui conviendrait aux célébrations, avaient été rendus confus par sa destruction, et avaient déjà été énervés par le manque d'usage qu'il avait été fait de la tâche qui leur avait été confiée par Ater (car le Divin Claude n'avait eu connaissance des propriétés miraculeuses de son aqueduc, et n'avait pas eu l'usage du pouvoir des esprits). Et dans leur colère, ces esprits avaient décidé qu'ils feraient s'écouler ce qui conviendrait à chaque mois, à moins qu'ils ne soient bien employés durant les Calendes12.

Et ce fut une fois ces choses apprises par les augures et les haruspices13 que le Préfet décida qu'aux Calendes de chaque mois les esprits retrouveraient leur usage, afin que l'Anio puisse couler proprement le reste du mois.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License