SCP-274-FR
rating: +18+x
DUE.jpg

Encadré, SCP-274-FR tel qu'observé par le satellite Immanuel-1.

Objet # : SCP-274-FR

Niveau de menace : Bleu - Orange

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Du fait de sa nature, SCP-274-FR ne peut pas être déplacé vers une installation de la Fondation. De ce fait, l'anomalie doit être confinée sur le lieu de son apparition. Ce confinement consiste en la création d'un périmètre de sécurité autour de l'anomalie empêchant tout civil d'y accéder ou de la voir, en l'installation de deux (2) Ancres à Réalité de Scranton et d'un petit laboratoire permettant l'expérimentation sur place.
Ces procédures sont gardées peu précises du fait de l'apparition imprévisible de SCP-274-FR, ce qui pousse à adapter le confinement au lieu de manifestation de l'anomalie. Les détails de ce confinement sont laissés à l'appréciation du Spécialiste du Confinement en charge de l'anomalie.

Lorsque SCP-274-FR disparaît de son lieu de confinement, le satellite Immanuel-1 doit être placé en orbite géosynchrone au dessus du territoire métropolitain français, et ses compteurs de Kant, permettant de mesurer le taux de Humes à l'échelle du pays, doivent être utilisés pour localiser les lieux présentant les plus bas taux de Humes en France. Des agents de la FIM Tau-3 "Régiment du Roy" doivent être envoyés à ces emplacements pour déterminer celui de SCP-274-FR, et ainsi permettre le confinement de l'anomalie. Ceux-ci doivent également prendre en charge d'éventuels civils ayant été en contact avec l'anomalie durant le temps nécessaire à sa localisation et camoufler d'éventuelles victimes.

Description : SCP-274-FR est une anomalie spatio-temporelle immatérielle, localisée et prenant la forme d'une sphère de quatre mètres (4 m) de diamètre. Cette sphère possède une surface extérieure translucide et éthérée tandis que son volume intérieur prend la forme d'environnements extérieurs visiblement aléatoires, changeant toutes les demi-seconde environ. Pour cette raison, il est difficile d'observer l'intérieur de SCP-274-FR tant qu'un sujet humain n'y a pas pénétré.

Il est à noter que les sujet humains entrant dans un rayon de vingt mètres autour de SCP-274-FR ressentent un certain trouble qui les pousse le plus souvent à rechercher l'origine dudit trouble, soit l'anomalie.

Lorsqu'un sujet humain pénètre dans l'anomalie, les environnements à l'intérieur de la sphère cessent de changer et celui-ci se fixe à un seul extérieur. De plus, une entité humanoïde, ci après désignée SCP-274-FR-1, apparaît en face du sujet, en même temps qu'un nombre variable d'entités humanoïdes "spectatrices", nommées ci-après SCP-274-FR-2. Ces entités sont toujours vêtues à la mode d'une époque où le duel était encore pratiqué (et plus précisément entre le XVIe et le XIXe siècle). L'une des instances de SCP-274-FR-2, les témoins du duel, va alors donner une arme au sujet, toujours la même que celle de SCP-274-FR-1, son adversaire. Suivant l'époque, cette arme peut être une épée, un sabre (les instances de SCP-274-FR-2 étant alors au nombre de quatre) ou un pistolet à silex ou à percussion (les instances de SCP-274-FR-2 étant alors au nombre de deux). SCP-274-FR-1 et le sujet doivent alors se livrer un duel à outrance1. Si le sujet refuse d'effectuer le duel, les entités de SCP-274-FR-2 l'y forceront. Toutefois, les sujets ayant pénétré dans SCP-274-FR semblent savoir instinctivement — mais sans que cela puisse être expliqué — que gagner le duel leur permet de sortir de l'anomalie, ce qui rend le cas de figure précédent très rare.
Il est à noter que la constitution de SCP-274-FR-1 est toujours celle d'un humain normal, et que, même si ses compétences à l'escrime ou au tir sont variables, celles-ci ne dépassent jamais ce dont un humain normalement constitué est capable.
Les sujets ont de plus rapporté que durant tout le duel, ils ne voyaient plus le monde extérieur et avaient la sensation de réellement se trouver dans l'environnement de la sphère, alors que des observateurs extérieurs pouvaient clairement les voir en train d'effectuer leur duel.

Si le sujet est vaincu et qu'il meurt au cours du duel, l'anomalie reprend sa configuration initiale. SCP-274-FR-1, SCP-274-FR-2 et le corps du sujet disparaissent alors.
Si le sujet vainc SCP-274-FR-1 et qu'il gagne le duel, celui-ci peut ressortir librement de l'anomalie. Les entités SCP-274-FR-2 lui remettront alors les armes du duel avec lesquelles se trouve toujours la lettre suivante :

Gent.jpg

Et Lux Lucet In Tenebris



Ces lettres, portant la devise des Gentilshommes Humanistes, prouvent que cet objet est lié au Groupe d'Intérêt. Il est actuellement supposé que ce dernier en soit le créateur.

Au cours de multiples tests, il est devenu clair que vaincre SCP-274-FR-1 revenait pour le sujet à vaincre une peur personnelle ou à résoudre un conflit intérieur. Tous les sujets ayant gagné le duel ont ainsi subi un changement personnel en sortant de l'anomalie et ont tous connu une amélioration subjective de leur personne. Cette amélioration ne semble pas aléatoire mais concerne au contraire un défaut ou une condition que le sujet considérait, consciemment ou non, comme le ou la plus handicapant de sa personne.

Les tests ont également montré qu'un sujet étant déjà ressorti de l'anomalie qui tenterait d'y retourner perd irrémédiablement le duel. Toutefois, les sujets ayant effectivement déjà gagné un duel au sein de SCP-274-FR se montrent très réticents à y retourner et ne le font pas de leur plein gré.

Il est à noter que le taux de Humes de l'anomalie est exceptionnellement bas, proche de 0,29 Hm. De plus, ce taux a tendance à descendre aux alentours de 0,75 Hm dans un rayon de vingt mètres autour de SCP-274-FR. Ceci pourrait expliquer la gêne que crée l'objet dans ce même rayon.
Nous avons de la chance que le taux de Humes de cette anomalie soit si bas. Si ce n'était pas le cas, nos satellites ne pourraient jamais la repérer, et il est évident que passer au peigne fin tout le territoire de France métropolitaine est irréaliste.
- Dr Lataste

Si le taux de Humes est bien lié aux ponts singuliers, et j'ai de bonnes raisons de le croire, cela signifie que ces mêmes ponts singuliers ont un effet sur le cerveau humain. Je viens à l'instant de créer une équipe de recherche dans mon département à ce sujet.
- Dr Valbeaugris



Addendum 274-FR-01 : L'anomalie a été placée en confinement initial le 13/07/20██, alors qu'elle était apparue dans la ville de Lyon. Lorsque deux civils du même quartier ont été portés disparus à un jour d'intervalle, la Fondation a lancé une enquête sur ledit quartier. Dans l'appartement de la famille d'une des victimes a été retrouvée une lettre identique à celles que les sujets reçoivent en ressortant de SCP-274-FR. Celle-ci portant le symbole et la devise des Gentilshommes Humanistes, la FIM Tau-3 "Régiment du Roy" a pris le contrôle de l'enquête. Peu de temps après, les agents ont découvert SCP-274-FR dans la cave d'un immeuble voisin. L'objet a été placé sous confinement à l'aide, entre autres, d'Ancres à Réalité de Scranton, qui ont permis d'annuler l'effet perturbateur de l'objet dans son rayon de vingt mètres. Les disparitions ont ensuite été camouflées par le DCD grâce à la création d'un tueur en série, puis la première batterie de tests sur SCP-274-FR a démarré.

Le 25/11/20██, soit environ quatre mois plus tard, l'anomalie a disparu de sa zone de confinement. Une fouille des alentours de l'immeuble n'a pas permis de retrouver l'objet. Le spécialiste Nabauv a alors proposé d'utiliser le taux de Humes très bas de l'anomalie comme repère pour la retrouver, et le Dr Lataste a convaincu le DI&ST de lancer un prototype de satellite observateur d'Humes, qui faisait déjà l'objet de tests depuis quelques années, dans l'espace. Baptisé Immanuel-1, ce satellite a permis de retrouver l'anomalie, qui s'était déplacée par un moyen inconnu, dans la ville de Clermont-Ferrand. Les PCS ont été mises à jour en conséquence.

Depuis, l'anomalie change d'emplacement tous les quatre à six mois. Celle-ci semble n'apparaître que dans des centres urbains ou des zones densément peuplées de France métropolitaine, bien que souvent à l'écart des regards. Il est à noter que les emplacements où SCP-274-FR était précédemment présent possèdent un taux de Humes légèrement inférieur à la moyenne.

Addendum 274-FR-03 : Les connexions qu'offre SCP-274-FR avec des réalités parallèles font actuellement l'objet d'études approfondies par le Département des affaires extra-universelles. En effet, les sujet perdant le duel pourraient malgré les apparences ne pas être tués, mais plutôt [DONNÉES SUPPRIMÉES]. De plus, les effets de SCP-274-FR semblent être liés à des [DONNÉES SUPPRIMÉES], un des sujets d'étude principaux du Multi-U.

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License