SCP-273
notation: +1+x
SCP-273.jpg

Image prise par une caméra de surveillance de la cellule de SCP-273.

Objet # : SCP-273

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-273 est confiné dans une cellule de 5 m x 10 m, dont la moitié est fermée pour respecter la vie privée du sujet. Tous les matériaux composant la structure de la cellule doivent être ignifugés et isolants thermiquement. La présence d'un lit et d'autres meubles peuvent être autorisés, à condition qu'ils soient installés dans la partie privée de la cellule et que toute consommation de nourriture par l'entité soit effectuée dans l'autre moitié.

Toutes les fenêtres de la salle d'observation donnant sur la cellule doivent être constituées d'une double épaisseur de 1 cm de verre traité thermiquement, séparée par de l'air. Les capteurs thermiques et infrarouges de la pièce doivent émettre un signal d'alarme si la température dépasse les 50 degrés Celsius, auquel cas le personnel présent dans la salle doit immédiatement évacuer les lieux.

De la viande crue doit être fournie toutes les 12 heures, à raison de 2,5 kg à chaque fois. D'autres aliments peuvent être fournis à la demande de SCP-273 comme récompense pour une bonne conduite. Les vêtements de SCP-273 doivent être soit résistants au feu, soit composés d'un tissu peu coûteux.

Aucune interaction avec SCP-273 n'est autorisée si celui-ci n'a pas été nourri avec au moins 2,5 kg de viande crue au cours des 12 dernières heures.

Suite à l'Incident 273-02, aucun liquide contenant plus de 50 % d'alcool ou autre comburant potentiel ne doit être fourni à SCP-273. Toute personne interagissant avec SCP-273 doit être équipée d'une arme non-létale. Aucun équipement potentiellement létal ne doit être utilisé.

Description : SCP-273 a l'apparence d'une femme indienne d'âge mûr. Les résultats des tests ADN et médicaux indiquent une conformité totale avec les résultats attendus pour un humain normal, et ce en dépit des anomalies que présente le sujet. SCP-273 n'a pas besoin de boire, mais est capable de le faire. SCP-273 coopère volontiers avec la Fondation SCP dans le cadre des tests et du confinement.

SCP-273 souffre toutes les 12 heures de ce qu'il décrit comme étant une "faim", nécessitant à chaque fois une alimentation importante. Cette faim se dissipe alors via la combustion de la matière utilisée. Ce processus ne produit pas de flammes, mais consume l'objet jusqu'à ce qu'il n'en reste qu'un petit tas de cendres blanches. Les métaux ne sont pas affectés, sauf circonstances particulières (cf. Rapport d'Incident 273-03).

Les tests ont montré que cette faim préfère la viande aux autres matières organiques, et en particulier des sujets humains vivants. SCP-273 ne semble pas être en mesure de contrôler ce phénomène, et n'aime pas consommer des animaux vivants. SCP-273 a réagi à la proposition de réaliser des tests sur des Classes D en hurlant au [DONNÉES SUPPRIMÉES] réfugier dans un coin de la partie privée de sa cellule, refusant d'en sortir pendant 12 heures.

Addendum 271-02 : En cas de mort de SCP-273, son corps devient le centre d'un immense incendie marqué par une flamme centrale de plus d'un mètre de large et s'étendant sur une hauteur élevée. Une fois l'incendie éteint, il ne reste du corps qu'un tas de cendres blanches entouré d'une couronne de petites flammes bleues. Ces flammes ne nécessitent aucun carburant et ne peuvent être éteintes par une privation d’oxygène.

Suite à cela, le corps de SCP-273 se recomposera lentement à partir des matières premières disponibles à proximité, y compris les gaz présents dans l'air. Durant ce phénomène, il peut y avoir une lente combustion de matières non-organiques. Le nouveau corps une fois reformé est en tout point semblable au précédent, et ne présente pas la moindre trace de blessure ou de maladie. SCP-273 s'éveille alors, sans le moindre souvenir des événements qui ont suivi sa mort récente.

Rapport d'Incident 273-01
Date : ██/██/████
Localisation : [SUPPRIMÉ]

La Fondation SCP a reçu différents témoignages mentionnant la présence d'un pilier de flammes de 70 m de haut causant de nombreux incendies aux alentours de ████████████████. Du fait de la forme et de la durée anormale de cette flamme, une petite FIM fut dépêchée sur place.

Elle y trouva les corps sans vie de deux humains de type caucasien, un homme et une femme, dont l'autopsie confirma que la cause de la mort était de nombreuses brûlures au 3e degré. SCP-273 fut retrouvé peu après, nu et couvert de cendres, debout sur une carcasse de daim qui irradiait une quantité anormale de chaleur. Ladite carcasse tomba en cendres au premier contact.

SCP-273 se montra très coopératif et suivit sans difficulté le groupe d'intervention. Il fut par la suite transféré au Site-██ pour évaluation et confinement.

Retranscription d'un extrait d'Interview de SCP-273 :
Interviewer : Dr. ████.
Préambule : SCP-273 a été découvert la veille de l'interview, et se trouve alors dans une cellule de détention temporaire du Site-██. Une caméra située derrière le Dr. ████ permet un enregistrement visuel de l'interview.

SCP-273 : Vous dites que je serai maintenu en sécurité ici. Loin des gens.
Dr. ████ : Oui 273.
SCP-273 : Merci. Et d'ailleurs, mon nom est ███████████. Vous devriez l'utiliser.
Dr. ████ : C'est noté. [Bruit de papier déchiré] Quel est votre plus ancien souvenir, la première chose dont vous vous rappelez de votre jeunesse ?
SCP-273 : [Long silence entrecoupé de respirations saccadées] Je me suis réveillée entourée par les flammes et couverte de cendres. C'était la première fois je crois.
Dr. ████ : Vous ne vous rappelez de rien avant cela ? C'était il y a combien de temps ? Quel âge aviez-vous ?
SCP-273 : Est-ce que vous ne devriez pas poser une seule question à la fois ?
Dr. ████ : Répondez s'il vous plaît.
SCP-273 : Je… je ne sais pas. C'était il y a très longtemps. Probablement [SUPPRIMÉ].
Dr. ████ : Et quel âge aviez-vous ?
SCP-273 : 3█ ans, il me semble. Et… [Pause] Je crois que j'ai fait une grave erreur. C'est peut-être pour ça que je suis ce que je suis maintenant.
Dr. ████ : Et qu'êtes-vous maintenant ?
SCP-273 : Un démon.

Note : La transcription de l'interview ci-dessus omet les 3 premières minutes et 7 secondes, et tout ce qui suit après cette ligne. Dans la suite de l'interview, SCP-273 admet avoir tué involontairement les deux personnes retrouvées sur les lieux de sa découverte, qu'il considérait comme de vieux amis. Une accréditation de niveau 3 est requise pour consulter l'enregistrement complet.

Les membres des équipes travaillant sur SCP-273 doivent garder ce fait en tête, ainsi que les détails des procédures concernant les objets SCP humanoïdes en général. - Dr. ████.

Rapport d'Incident 273-03
Date : ██/██/████
Localisation : Site-██

Le coffre ignifugé utilisé pour le confinement de SCP-273 s'est révélé inefficace. Les dégâts causés à l'intérieur et aux charnières ont entraîné une rupture de confinement, suivi d'une ré-amplification de SCP-273. 3 kg de porc cru ont été laissés dans la cellule et la porte a été renforcée en urgence. Lors de son éveil, SCP-273 semblait désorienté mais a consommé son repas comme prévu. Il a ensuite demandé à retourner dans sa cellule de confinement. Ladite cellule ayant été réparée, l’accès à cette demande a été autorisé.

Addendum 273-03-1 : L'activité de SCP-273 a drastiquement changé depuis le décès. Il quitte rarement sa zone privée de sa cellule, sauf pour se nourrir, et refuse de parler. La surveillance par ███████ montre que SCP-273 bouge très peu, et passe son temps à dormir ou à rester adossé contre un mur, ce qui laisse supposer une dépression, bien qu'aucun antécédent n'ait été signalé jusqu'ici. Une observation étroite de son comportement est recommandée en attendant un éventuel changement.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License