SCP-2727
notation: +3+x
chain.jpg

Une affiche trouvée dans l'une des stations de métro contenant SCP-2727

Objet # : SCP-2727

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Chaque accès à SCP-2727-1 doit être verrouillé à la suite de sa découverte, et la zone à laquelle il donne accès doit être explorée à la recherche d'instances de SCP-2727-2. Les instances de SCP-2727-2 doivent être éliminées sur place si elles sont trouvées en dehors de la zone comportant des instances de SCP-2727-1. Les expérimentations sur SCP-2727 doivent être approuvées par au moins un employé de niveau 4.

En présence d'un incident dans lequel des instances de SCP-2727-2 deviennent hostiles, toutes les entrées connues de SCP-2727 doivent être gardées par au moins trois agents de sécurité jusqu'à ce que l'activité hostile ne cesse.

Description : SCP-2727-1 désigne plusieurs modèles de trains localisés dans plusieurs stations de métro situées sur l'île de ██████, en Grèce. Les instances de SCP-2727-1 sont accessibles par ██ entrées de stations à travers l'île. L'intérieur des stations de métro est caractéristique de la fin des années 1950. La zone d'embarquement pour les instances de SCP-2727-1 a été mesurée s'étirant sur pas moins de ███ mètres de long. Les stations de métro apparaissent posséder des piliers de soutènement tous les quinze mètres dans chaque direction.

SCP-2727-2 désigne des individus humanoïdes rencontrés à l'intérieur des SCP-2727-1 et des stations de métro. Les instances de SCP-2727-2 ressemblent typiquement à l'Homo sapiens, à ceci près qu'elles ne présentent aucun trait facial. Les instances de SCP-2727-2 sont habituellement dociles. Lorsqu'une instance de SCP-2727-1 est présente dans une station de métro, un nombre conséquent de SCP-2727-2 entrera dans SCP-2727-1, tandis qu'une nombre égal de SCP-2727-2 sortira de l'instance de SCP-2727-1.

Au cours des explorations de SCP-2727-1, SCP-2727-1 a été vu se mouvant vers d'autres stations absentes de l'île. Les gares explorées par SCP-2727-1 se sont révélées très différentes, incluant des changements architecturaux et anormaux. Ces changements incluent :

  • Une gare à l'architecture gothique.
  • Plusieurs trous de dimensions variées sur les murs, plafonds et sols de la gare.
  • Une gare entièrement constituée d'ostéocytes (os humains).
  • Une gare dont les murs, sols et plafonds sont entièrement constitués de ce qui apparaît être de la chair porcine.
  • Une gare ne comportant aucune instance de SCP-2727-2. Il a été noté qu'aucune instance de SCP-2727-2 ne quitta SCP-2727-1 au cours de cet arrêt.

Au cours des explorations de SCP-2727-1, la forme et les dimensions des instances SCP-2727-2 se modifiaient, par exemple :

  • Des instances de SCP-2727-2 ont été rapportées s'être changées en créatures humanoïdes similaires à des sus (porcs de ferme). Il a été noté que les instances de SCP-2727-2 devenaient de plus en plus hostiles au cours de leur mutation.
  • Des instances de SCP-2727-2 ont été rapportées devenir invisibles à l'intérieur de SCP-2727-1, bien que des instances de SCP-2727-2 soit visibles à l'extérieur de SCP-2727-1.
  • Des instances de SCP-2727-2 ont été rapportées être invisibles. Les vêtements portés par les SCP-2727-2 n'ont pas été affectés par le changement.

Rapport d'incident 2727-1 : Les instances de SCP-2727-2 devinrent hostiles, attaquant les gardes de sécurité et tentant de sortir de la station. Les instances de SCP-2727-2 hostiles furent éliminées immédiatement. Environ quinze minutes plus tard, une instance de SCP-2727-1 entra en station. Quinze instances de SCP-2727-2 ont procédé à l'évacuation des instances décédées à l'intérieur de SCP-2727-1.

Document 2727-1

21 janvier 19██

Ils ont pris les yeux de Bill aujourd'hui, cousu ce qui est resté fermé. C'est un homme d'affaire, pourquoi est-ce qu'ils le torturent, [EXPLICITE] ? Il a arrêté de crier dernièrement. Je pensais qu'ils avaient enlevé ses cordes vocales jusqu'à ce qu'il me demande où était dieu. John a arrêté de marteler la porte après qu'un d'eux l'ait ouvert et frappé avec la crosse de son arme. Quelque soient ces choses, elles ne sont pas humaines.

Bill est vraiment calme par rapport à ce qu'il s'est produit. Il doit être dans le déni. Je suis désolé pour ce gars. Il ne nous a jamais dit comment on est arrivé là. John a été éjecté de sa section, et j'étais en train de pisser quand ils m'ont eu. Saletés de Russes.

25 janvier 19██

Ils ont encore pris Bill. La dernière fois ils ont pris les doigts de John. Je me suis senti mal pour Bill, pour l'instant c'est lui qui a eu le pire. On n'a pas beaucoup entendu crier. Il est revenu et ne parlait pas. Je l'ai laissé seul jusqu'à ce que je l'entende marmonner. Il a relevé la tête avec ses yeux cousus, et j'ai failli vomir. Ils ont pris sa bouche.

3 février 19██

Bill est parti depuis deux jours maintenant. John est convaincu qu'ils l'ont tué. Je ne pense pas qu'ils soient si magnanimes. J'ai pensé tuer Bill avant qu'ils ne le prennent une dernière fois, juste mettre fin à la misère, mais il n'a pas compris un mot de ce que je lui ai dit. Il reste juste assis là, lugubre, aveugle, et muet. Je pense qu'ils ont fermé ses oreilles.

9 février 19██

Bill est de retour. Ils ont retiré les points de suture. Rasé ses sourcils aussi. Ils ont dû faire une greffe de chair, je ne peux plus voir où étaient ses yeux ou ses lèvres. Il s'est juste assis contre le mur près de la porte. Je n'arrive pas à comprendre comment il respire. John a dit qu'il respire par son cul maintenant. C'était juste une blague, mais ça ne m'aurait pas surpris si c'était vrai. Ils lui ont donné de nouveaux vêtements, les mêmes que ceux qu'il avait, mais sans le sang dessus. Il ressemble à un de ces mannequins dans les boutiques.

février 19██

Ils ont encore pris Bill. À peu près une heure après ils nous ont pris John et moi, nous ont bandé les yeux, et mis dans un train. Ça fait un moment qu'il bouge. Bill se tient debout penché en arrière, il n'a pas bougé depuis un moment. John s'est simplement assis. Il en a assez de cette merde. Comme moi. Je ne sais plus quel jour on est. Je pense qu'on est en février.
Les portes se sont ouvertes, et des choses qui ressemblent à Bill sont entrées. Environ cinq. John flippe, il dit qu'ils ont transformé Bill en l'une de ces choses.
Mon dieu.
Ils ressemblent à des porcs.

Source : SCP-2727 | Auteur original : : JabonicusJabonicus

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License