SCP-272-FR
notation: +11+x
Lasc1.jpeg

Entrée de la Zone Provisoire He-272-FR

Objet # : SCP-272-FR

Niveau de menace : Vert

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : La Zone Provisoire He-272 a été établie autour de la grotte abritant SCP-272-FR, le temps qu’un moyen adéquat pour déplacer ce dernier dans un lieu plus approprié soit trouvé. La Zone Provisoire He-272 doit être entièrement clôturée et présentée au public comme un site archéologique sensible. Au moins un (1) agent de sécurité en civil doit patrouiller dans le périmètre en toutes circonstances afin de prévenir les éventuelles intrusions.

Les expériences impliquant SCP-272-FR ne doivent pas se dérouler à moins de trois (3) mois d’intervalle en raison de la grande fragilité de l’objet. Les produits des expériences doivent être éliminés sous 48 heures, sauf si le chef de projet de SCP-272-FR (actuellement le Dr. S. Bern) en décide autrement. Les membres du personnel de recherche souhaitant accéder à la "Salle de la Machine" (surnom donné à la cavité de la grotte où SCP-272-FR a été découvert) doivent revêtir au préalable une tenue de protection légère et passer par le double sas de décontamination standard.

Tout document faisant mention d’un certain Septime Odix ou d’une organisation nommée ZooArk Corporation doit être signalé et remonté vers le personnel de recherche de SCP-272-FR.

Description : SCP-272-FR est une machine de conception inconnue retrouvée encastrée dans la paroi d’une cavité de la grotte de [DONNÉES SUPPRIMÉES], en France. La plupart des pièces composant la machine sont constituées de matériaux classiques (acier, laiton, matières plastiques, caoutchouc, circuits électroniques divers etc.) et ne sont pas particulièrement difficiles à reproduire ou à remplacer sans que cela n’affecte pour autant le fonctionnement de l'objet. Cependant, il a été remarqué que quelques-unes de ces pièces possèdent des propriétés anormales ou une conception mécanique trop complexe pour être parfaitement comprises avec les connaissances et les moyens dont dispose actuellement la Fondation.

La machinerie de SCP-272-FR est constituée de quatre sections distinctes décrites ci-dessous :

  • Section I (ou section-batterie) : Un compartiment constitué d’un alliage de plomb et de zirconium de dimension 30 x 40 x 45 cm et d’une épaisseur de quatre centimètres. Lors du confinement initial de SCP-272-FR, ce compartiment accueillait un élément similaire à une batterie nucléaire, alimentée à l’aide de pastilles de dioxyde d’uranium.
  • Section II (ou section-contrôle) : Un panneau de contrôle dont la pièce la plus notable s'apparente à une grande dalle de calcaire de dimension 50 x 100 cm et vaguement rectangulaire. Des traces de charbon de bois et de pigments naturels divers ont été retrouvées incrustés dans la pierre. Le panneau de contrôle comporte également un bouton d’allumage relié directement à la section-batterie et un orifice destiné à accueillir le levier numéroté SCP-272-03/2-FR (cf. Addendum 272-d).
  • Section III (ou section-entrée) : Une cuve en acier inoxydable de dimension 50 x 50 cm fermée par une trappe mobile. Ce réservoir conduit à un double rouleau broyeur et à une presse ressemblant vaguement à un compacteur à ordure. Des traces d’échantillons ADN et de nombreux résidus fossiles provenant de plusieurs espèces endémiques du Magdalénien et du Solutréen1 ont été retrouvés incrustés dans les rouleaux du broyeur et au fond du compacteur.
  • Section IV (ou section-sortie) : Un grand cylindre en plexiglas haut de 300 cm et d’un diamètre de 130 cm muni d’un mécanisme semblable à un sas à sa base le reliant à un gros tuyau en caoutchouc. La longueur du tuyau est d’environ 160 cm et son embouchure est de 55 cm. La traduction du document SCP-272-03/1-FR (cf. Addendum 272-d) a permis de déterminer que le conteneur cylindrique était rempli à l’origine par un fluide d'une composition proche de celle d'un liquide amniotique de synthèse.

Addendum 272-a : Historique

Le complexe préhistorique abritant SCP-272-FR est connu de la population civile depuis sa découverte, le 08/09/194█. Cependant, la "Salle de la Machine" fut découverte lorsque son puits d’accès naturel fut dégagé lors d’une série de fouilles archéologiques plus approfondies effectuées en 196█. L’accès à la grotte fut alors définitivement interdit au public sous le prétexte d’un risque de contamination des parois par des moisissures et des champignons dû à une fréquentation humaine trop importante.

Cependant, afin que la population civile puisse profiter de l’intérêt historique et culturel que représentent les portions non anormales de la grotte, la Fondation a autorisé le gouvernement français à construire une réplique grandeur nature de ces dernières à proximité du Site de Confinement He-272.

Addendum 272-b : Journal des tests notables effectués sur SCP-272-FR

Lasc2.jpeg

Dessin réalisé par l'Assistant-Chercheur Niouby dans le cadre du Test n°015

Test # : 001
Matière première utilisée : Cadavres de rats de laboratoire
Sujet dessiné : Chimpanzé (Pan troglodytes)
Résultat obtenu : Aucun (rejet de la matière première)

Test # : 005
Matière première utilisée : Cadavres de rats de laboratoire
Sujet dessiné : Auroch (Bos taurus primigenius)
Résultat obtenu : Auroch (SCP-272-02/005-FR)

Test # : 008
Matière première utilisée : Squelettes de chats et de chiens indifférenciés. En prévision du résultat visé, la machine a exceptionnellement été alimentée avec une double dose de matière première (environ 20 kg)
Sujet dessiné : Mammouth (Mammuthus primigenius)
Résultat obtenu : Deux instances jumelles de mammouth (SCP-272-02/008-FR a et b)
Note : La quantité de matière première pour un seul sujet semble être d’environ 10 kg, quelle que soit l’espèce du sujet.

Test # : 019
Matière première utilisée : Viande de porc
Sujet dessiné : Cheval de Przelwaski (Equus przelwaskii). Remarque : l’assistant-chercheur Niouby, chargé de réaliser le dessin, a représenté le cheval de profil et seul deux pattes sont visibles sur son esquisse).
Résultat obtenu : Cheval à deux pattes (SCP-272-02/019-FR)
Note : Certaines imperfections mineures sur les dessins réalisés peuvent modifier dans une certaine mesure l’anatomie du sujet.

Test # : 021
Matière première utilisée : Viande de thon
Sujet dessiné : Ours des Cavernes (Ursus spelaeus). Remarque : il a été demandé à l’Assistant-Chercheur Niouby de réaliser un dessin volontairement grossier et imprécis.
Résultat obtenu : [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Le sujet obtenu (SCP-272-02/021-FR) n’est pas parvenu à survivre plus de deux (2) heures.

Test # : 024
Matière première utilisée : Cadavre humain (D-7010 suite à son élimination le 09/12/201█)
Sujet dessiné : Humain mâle (Homo sapiens)
Résultat obtenu : [DONNÉES SUPPRIMÉES]
Note : Les futurs programmes d’expériences doivent désormais être soumis à la validation du Comité d’Éthique.

Addendum 272-c : Documents annexés

Avant-propos : Les documents suivants ont été récupérés antérieurement au confinement initial de SCP-272-FR par la FIM Rho-1 ("Les Professeurs") et avaient été archivés avec de nombreux autres documents en lien avec le GdI "Université d’Alexylva". Suite à la découverte du document SCP-272-03/1-FR (cf. Addendum 272-d), le recoupement des mots-clefs "Alexylva" et "Septime Odix" dans la base de données des archives de la Fondation a permis de redécouvrir ces deux documents. La traduction a été effectuée par le Professeur █████████.


Addendum 272-d : Éléments classés SCP-272-03-FR retrouvés dans la "Salle de la Machine"
Lasc3.jpeg

Fresque retrouvée au-dessus de la dépouille de SCP-272-03/3-FR

  • SCP-272-03/1-FR : Un classeur de feuilles plastifiées rempli de schémas et de notes typographiées décrivant SCP-272-FR dans une langue ressemblant à un mélange de latin, de vieil anglais et de dialecte cherokee, rédigée en caractères grecs. Le classeur porte une étiquette au nom de Septime Odix, ainsi que les logos de l’Université d’Alexylva et d’une organisation inconnue nommée ZooArk Corporation.
  • SCP-272-03/2-FR : Un levier en aluminium s’emboîtant parfaitement dans le panneau de contrôle de SCP-272-FR. Le levier a été orné à son sommet d’une figurine en ivoire représentant un oiseau.
  • SCP-272-03/3-FR : Le squelette d'un homme datant d'il y a environ 17 000 ans, vêtu d'une tenue de protection NBC de conception inconnue, quoique très semblable aux tenues classiques du même type. Des ornements en terre cuite et en ivoire disposés autour du sujet ainsi qu'une fresque pariétale peinte au-dessus de lui laissent supposer que celui-ci a été inhumé rituellement. La combinaison présente une large déchirure au niveau de l'aine. Le fémur gauche et le bassin du squelette présentent également d'importantes fractures. Il a été supposé que le sujet était sans doutes décédé suite à un choc violent causé par un objet ou une masse contondante et ayant entraîné une hémorragie importante.
  • SCP-272-03/4-FR : Désigne collectivement de nombreux éléments divers : Une table de camping pliante en très mauvais état, boîtes de conserves et canettes vides de marque inconnue, tessons de bouteilles, de multiples petits objets du quotidien comme des stylos, briquets, tubes de savon ou rasoirs jetables usagés, plusieurs petits déchets variés en métal, en plastique et en verre.
  • SCP-272-03/5-FR : Un message tracé au charbon de bois sur la paroi de la grotte, dans la même langue que celle du classeur.
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License