SCP-272
notation: +2+x

Objet #: SCP-272
272.jpg

SCP-272

Classe: Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-272 doit être contenu dans une petite boîte en bois dans un coffre du Secteur-25. En dehors de cela, aucune mesure de confinement supplémentaire n’est nécessaire, car l'objet est complètement inerte lorsqu'il n'est pas utilisé. Des mesures doivent être prises pour ne pas laisser tomber le produit pendant le transport.

Description : SCP-272 est un ancien clou de fer, d’environ 11,5 cm de long. Toute la surface plane de l'objet est couverte de gravures d'origine culturelle inconnue. Les gravures ont été décrites comme "captivantes, mais effrayantes" par la majorité des employés interrogés.

La nature de l'objet devient évidente quand il est lâché sur l'ombre d'un individu. Le clou va s’enterrer lui-même à une profondeur d’exactement 2/3 de sa longueur dans le matériau sur lequel l'ombre est projetée. Par la suite, deux effets sont à noter: la personne à qui l'ombre appartient n’est pas en mesure d'enlever le clou, quelle que soit la méthode, et leurs mouvements sont limités aux mouvements que puisse faire l'ombre immobilisée par le clou. Le clou, cependant, peut être enlevé par des moyens conventionnels par quelqu'un d'autre, bien que ceux à qui il a été demandé de retirer le clou ont fait état d'une aversion modérée, affirmant qu’"il semble juste" de laisser la victime ici.

L'objet a été découvert lors d'un balayage systématique d'une paroi rocheuse près d'une base aérienne à l'abandon à █████, en Afghanistan, avec un squelette humain éparpillé autour de lui. Il a d'abord été jugé normal jusqu'à ce qu'un chercheur le laisse tomber à ses pieds, et a ensuite été immobilisé à l'endroit pendant 20 minutes avant d'être aidé.

Journal d'Expériences :

Format :

272-X
Sujet(s) de test :
Surface :
Éclairage :
Objectif :
Procédure :
Résultats :
Conclusion :
Addendum :

272-a
Sujet(s) de test : 1 membre du personnel de classe D (D-272-01).
Surface : Paroi rocheuse du site de découverte.
Éclairage : Soleil de Midi (Au dessus du sujet).
Objectif : Établir la nature de SCP-272.
Procédure : L'objet à été remis au sujet, qui a reçu comme consigne de l'enfoncer au maximum dans l'ombre à ses pieds.
Résultats : Une fois que le clou a été enterré aux 2/3, l'objet ne peut plus être enfoncé davantage. Le sujet tente de s'éloigner, mais est incapable de bouger. Il devient vite fatigué et s’affaiblit en raison de coups de chaleur. L'objet a été retiré. Le sujet reçut un traitement médical.
Conclusion : La nature de SCP-272 à été établie.

272-b
Sujet(s) de test : 1 membre du personnel de classe D (D-272-02).
Surface : Comme ci-dessus.
Éclairage : Nuit (éclairage minimum).
Objectif : Observer les effets de l'objet la nuit.
Procédure : Le clou à été lâché au pied du sujet, et s'est enfoncé de lui même au 2/3, Il a ensuite été demandé au sujet de s'éloigner de 10 mètres du clou.
Résultats : L'objet s'enfonce, le sujet ne montre pas d'effet indésirable, le sujet tente alors de s'échapper et est supprimé.
Conclusion : Le sujet est libre de se déplacer en l'absence de lumière.

272-c
Sujet(s) de test : 1 membre du personnel de classe D (D-272-03).
Surface : Comme ci-dessus.
Éclairage : Comme ci-dessus, 2 heures avant le lever du soleil.
Objectif : Établir les effets des changements d'éclairage.
Procédure : Le clou s'est enfoncé comme ci-dessus, il a été ordonnée au sujet de marcher en ligne droite, loin du clou.
Résultats : L'objet s'enfonce, le sujet ne montre pas d'effets indésirables. Le lever du soleil se produit à 6:06 heure locale. Le sujet est [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Trois équipes de nettoyage ont été désignées pour retrouver le sujet. Le torse à été récupéré à 106m de l'objet, et montre des signes d'érythème et un grave traumatisme dû à des coups. Objet récupéré. Les tests sur SCP-272 ont été déplacés vers le Secteur-25.
Conclusion : [DONNÉES SUPPRIMÉES]

272-d
Sujet(s) de test : 1 membre du personnel de classe D (D-272-04).
Surface : Plancher en béton de la zone de test 25-h.
Éclairage : Une ampoule standard de 60 Watts placée au dessus de l'objet.
Objectif : Déterminer les besoins d'éclairage pour qu'SCP-272 puisse fonctionner.
Procédure : Le clou a été enfoncé dans l'ombre du sujet. Il a été ordonné au sujet de marcher en ligne droite, loin du clou.
Résultats : L'objet s'enfonce, le sujet est libre de se déplacer, l'objet est récupéré.
Conclusion : Un éclairage insuffisant ne causera aucun effet.

272-e
Sujet(s) de test :1 membre du personnel de classe D (D-272-04).
Surface : Comme ci-dessus.
Éclairage : 1 ampoule de stade standard de 1500 Watts placée au-dessus de l'objet.
Objectif : Comme ci-dessus.
Procédure : Comme ci-dessus.
Résultats : L'objet s'enfonce, Le sujet est piégé, l'objet est récupéré.
Conclusion : Les exigences pour que l'objet fonctionne sont mis en place.

272-f
Sujet(s) de test : 2 membres du personnel de classe D (D-272-04 et D-272-05).
Surface : Comme ci-dessus.
Éclairage : 2 lampes de stade, positionnées à 90° d'intervalle.
Objectif : Déterminer si plusieurs sujets peuvent être immobilisés.
Procédure : Les sujets sont positionnés de sorte à ce que leurs ombres se chevauchent. L’Objet est laissé tomber sur les deux ombres. Il est demandé aux sujets de test d'avancer loin du clou.
Résultats : L'objet s'enfonce. Le sujet D-272-04 peut se mouvoir sans encombre, mais il rapporte avoir senti un «frisson». D-272-05 est maintenu par l'objet. L'objet est par la suite récupéré.
Conclusion : L'objet ne peut pas immobiliser plus d'un sujet mais pourrait potentiellement avoir des effets secondaires.

272-g
Sujet(s) de test : 8 membres du personnel de classe D (de D-272-04 à D-272-11) - Voir Addendum pour plus de détails.
Surface : Comme ci-dessus.
Éclairage : 4 lampes de stade, placées dans un anneau autour du sujet.
Objectif : Déterminer le mécanisme de sélection pour lequel le sujet est maintenu.
Procédure : Les sujets sont positionné de sorte que leurs ombres se chevauchent. Le clou est laissé tomber sur les 8 ombres.
Résultats : L'objet s'enfonce. Le sujet D-272-09 est immobilisé (18 ans; Individu de race blanche; 1,8 m; 88 kg), tous les autres sont libres de se déplacer. Tous font rapport d'un cri sauf D-272-09. Tous les sujets sauf D-272-09 semblent trembler. L'objet est récupéré. D-272-09 est retiré de l'étude, et l'expérience est répétée. Cette fois, le sujet immobilisé est D-272-06 (24 ans, hispanique, 1,6 m, 102 kg), tous les autres semblent frissonner et rapporter un cri, mais sont libres. L’expérience est répétée quatre fois comme pour la méthode ci-dessus; et est arrêté après que D-272-07 soit tombé inconscient. Le sujet a reçu des traitements pour une hypothermie sévère.
Conclusion : Les tendances de sélections suggèrent que ce sera le sujet le plus jeune qui sera immobilisé. En outre, des effets secondaires plus importants ont été observés; d'autres recherches sont en cours d’acceptation pour un test sur un groupe plus grand.
Addendum : Les sujets de test ont tous le même sexe, les âges allant de 18 à 59 ans, et de nombreux traits physiques différents sont représentés.

272-h
Sujet(s) de test : 1 membre du personnel de classe D (D-272-05).
Surface : Terrain extérieur recouvert d'herbe.
Éclairage : Soleil tôt le matin (environ 9h00).
Objectif : Déterminer si le sujet ne peut pas s'échapper en creusant
Procédure : L'objet tombe sur l'ombre du sujet. On donne alors au sujet une pelle on lui demande de creuser.
Résultats : Le sujet creuse pendant 90 secondes, puis s'effondre en hurlant. Le sujet expire avant que les médecins ne puissent intervenir. L'autopsie révèle que le sujet est mort d'une hémorragie cérébrale d'origine indéterminée. L’objet est récupéré puis le trou est rebouché. L'expérience est répété avec D-272-07 et 08; résultats identiques.
Conclusion : Les sujets détenus par SCP-272 ne peuvent pas creuser pour enlever le clou, tenter de le faire est toujours mortel.

272-i
Sujet(s) de test : Aucune.
Surface : Rien.
Éclairage : Rien.
Objectif : Déterminer si l'objet est destructible
Procédure : SCP-272 s'est vu confié avec une gamme d'outils à 1 membre du personnel de classe D (D-272-9) et a reçu l'ordre de détruire SCP-272. La zone d'essai a été évacuée.
Résultats : Le sujet a choisi une meuleuse d'angle, à placé l'objet dans un étau, à fait fonctionner la meuleuse et à commencé la destruction. Un instant plus tard, le sujet se tord sur le sol, serrant ses tempes. Les enregistrements audio de l'intérieur de la pièce enregistrent le sujet parlant de [SUPPRIMÉE]. 30 secondes plus tard, le sujet expire. L'autopsie révèle une hémorragie cérébrale. L'examen de l'objet révèle quelques dégâts mineurs de la meuleuse.
Conclusion : L'objet semble être entièrement destructible, mais toute tentative cherchant à détruire l'objet sera interrompue en tuant les personnes concernées par hémorragie cérébrale engendrée d'une manière inconnue. L'objet est testé par la suite et conserve ses capacités.

272-j
Sujet(s) de test : 1 membre du personnel de classe D (SCP-272-10).
Surface : Plancher de béton de la salle de test 25-h.
Éclairage : 1 lampe stade, positionné sur une piste contrôlée par ordinateur.
Objectif : a) Déterminer les effets des changements rapides d'éclairage et b) Déterminer si le sujet peut être refusé par l'objet via des contraintes, des obstacles, etc…

Procédure-Test 1 : La lumière est placé de sorte à obtenir une longue ombre. Le clou est tombé sur l'ombre dans la tête du sujet. La lumière est lentement levée, de sorte à ce que l'ombre soit de moins en moins longue.
Résultats-Test 1 : Le sujet à de plus en plus de mal à se tenir debout à mesure que l'ombre se raccourcisse.

Procédure-Test 2 : Comme ci-dessus. A la différence que la lumière est levée très rapidement.
Résultats-Test 2 :Comme ci-dessus, mais à un rythme plus rapide. Il est à noté que le sujet a été incapable de rester debout et est rapidement tombé; ce qui a été attribué à la diminution de la taille par rapport à l'ombre. Le sujet a sur la peau une sorte d’éruption cutanée.

Procédure-Test 3: Comme ci-dessus, mis à part que le sujet est retenu par des chaînes attachées à ses pieds. Un grillage est également placé entre le sujet et l'objet.
Résultats-Test 3: [DONNÉES SUPPRIMÉES] le sujet décède. L’objet est récupéré. D'autres essais avec des sujets retenus sont désormais interdits.

Conclusion : Les sujets observés sont «entraînés» par leur ombre. Les obstacles ne semblent pas empêcher cette fonction, mais peuvent endommager le sujet, ou dans le cas d'obstacles comme le grillage peuvent [DONNÉES SUPPRIMÉES]

272-k
Sujet(s) de test : 1 membre du personnel de classe D (D-272-04).
Surface : Comme ci-dessus.
Éclairage : 1 lumière de stade de position fixe, environ à 45 ° de l'horizontale
Objectif : Établir les effets sur le sujet d’immobilisation à long terme.
Procédure : D-272-04 positionné au centre de la pièce. L'objet est laché sur l'ombre du sujet.
Résultats : Le sujet est immobilisé. Après le troisième jour, Le sujet devient insensible aux tentatives visant à fournir de la nourriture. Après la première semaine, le sujet ne parle plus que [SUPPRIMÉ] (voir la traduction ci-dessous). Le onzième jour, le sujet, n'ayant pas mangé ou bu depuis 8 jours, est devenu agité, avant que son état n'évolue en folie, puis en un stade comateux. À la fin du quatorzième jour, le test est arrêté. L’objet est récupéré. Le sujet est sévèrement atteint de malnutrition, mais recommence à parler une fois que l'objet est enlevé, et se remit de l’expérience rapidement avant la fin du mois.
Conclusion : L’expérience a montré que les sujets capturés par SCP-272 peuvent survivre durant une longue période sans nourriture, mais entreront dans un état de dégradation mentale.
Addendum : traduction partielle de D-272-04 durant les 14 jours, les articles traduits sont mis entre {} :

(Début de l’interview)
Dr. Kimiro : Veuillez rappeler votre nom, pour l'enregistrement.
D-272-04 : {…Les cendres brûlent ma langue je ne peux goûter l'eau bout à ma vue…}
Dr. Kimiro : Pouvez-vous répéter ?
D-272-04 : {…Je ne peux pas dormir les cris se font entendre je n'ai plus chaud l'ombre vole…}
Dr. Kimiro : Bon…comment vous sentez-vous?
D-272-04 : {…Les chaînes serrent je ne peux bouger les gens [DONNÉES SUPPRIMÉES]}
Dr. Kimiro : Qu'est-ce qu'il dit ? Et en quelle langue ? J'ai besoin de quelqu'un pour traduire tout ça.
D-272-04 : (parle plus fort) {… couper ma chair en lambeaux je pourrais être libre (le sujet commence à griffer sa peau) [DONNÉES SUPPRIMÉES] je suis le prisonnier de ma propre bêtise laissons les corbeaux venir et [DONNÉES SUPPRIMÉES] que ma chair se détruise comme la pomme dont les cendres brûlent ma langue …}
(Fin de l’interview)

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License