SCP-2709
notation: +1+x
blank.png

Objet # : SCP-2709

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : La forêt à l'intérieur de la zone affectée par SCP-2709 doit être clôturée par des grillages et patrouillée quotidiennement par une équipe de sécurité. Tous les deux mois, la totalité de la faune présente dans la forêt doit être recensée, puis tous les spécimens trouvés doivent être relocalisés dans une zone de la forêt à au moins 5 kilomètres de l'anomalie. À la suite de chaque recensement, un incendie contrôlé de la végétation est prévu dans la zone d'activation pour assurer la sécurité du personnel.

Description : SCP-2709 désigne un phénomène se déroulant dans la Forêt d'█████████ à Clearfield, en Pennsylvanie. Le phénomène possède un rayon de 10 kilomètres. Les propriétés anormales de SCP-2709 se manifestent chaque jour au crépuscule. À ce moment, tous les animaux à une distance de 8 à 10 kilomètres du point d'origine de SCP-27091 cesseront leur comportement normal et se mettront à vocaliser bruyamment et incessamment (si possible) jusqu'à l'aube. Les animaux affectés cesseront leurs vocalises s'ils sont déplacés hors de la zone et ne montreront plus aucun effet anormal une fois suffisamment éloignés de l'anomalie. L'entrée d'êtres humains dans la zone affectée à n'importe quel moment entraînera une réponse agressive de la part de tous les animaux proches, ce qui a compliqué les recherches supplémentaires. Aucune faune ne peut être trouvée dans un rayon de 8 kilomètres autour du point d'origine calculé du phénomène SCP-2709. Si relâché trop proche du point d'origine, l'animal essaiera immédiatement de s'échapper en dehors du rayon de 8 kilomètres, après quoi il reprendra un comportement cohérent avec celui des autres animaux présents dans la zone d'activation.

Rapport de Mission du 19 Novembre 20██ :
Afin de pouvoir enquêter plus loin dans la zone affectée par SCP-2709, les animaux résidant dans la zone d'activation de SCP-2709 ont été soit exterminés, soit relocalisés, et la zone a été fermée pour permettre un passage non-perturbé à une délégation d'exploration de la FIM forestière Epsilon-36 ("Druides et Gardes Forestiers"), composée des Agents Thayer, Reed et Miller, dirigés par le Commandant Ives. En dépit de ses antécédents traumatiques dus à un incident avec SCP-417 (voir le rapport d'incident 417-Thêta pour plus de détails), les connaissances de l'Agent Thayer sur la faune et la flore locale ont été considérées utiles pour la détection de potentielles anomalies, et il a donc été jugé apte au combat. Une expédition sans équipage par drone n'a montré aucun signe d'anomalies visibles. Par conséquent, la zone a été jugée sûre pour une entrée humaine.

Retranscription audio et vidéo des images d'archive de la mission de récupération ci-dessous :

SCP-2709-1 semble déclencher une réaction universelle de peur chez tous les animaux à l'exception des humains. SCP-2709-1 exsude un COV2 dans ses déchets qui affecte l'amygdale (ou le tronc cérébral chez les animaux qui ne possèdent pas d'amygdale) de tous les animaux vivant dans un rayon de 20 kilomètres. Exposer des animaux non-natifs de la région à ne serait-ce que des traces de ce composé sur une période d'au moins 3 à 6 jours affectera le sujet. L'exposition à de plus hautes quantités de ce composé trouvées dans la zone affectée peut changer le comportement en quelques heures.

SCP-2709-1 chasse exclusivement les humains. L'agression menée par les sujets animaux affectés est théorisée comme étant une forme d'avertissement, basé sur le comportement des sujets humains affectés. La raison pour laquelle les sujets affectés tentent de conduire les humains hors de la zone affectée n'est pas connue. D'éventuels traumatismes ou cas d'anxiété vécus par le passé peuvent rendre un sujet humain sensible aux effets de SCP-2709. En raison de la nature de SCP-2709-1, toutes les futures expéditions seront menées sans équipage humain.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License