SCP-2683
notation: 0+x
elephant.jpg

Un spécimen d'Elephas maximus indicus dans SCP-2683

Objet # : SCP-2683

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-2683 doit être surveillé par une équipe de recherche dédiée. Toute instance animale de l'ordre des Proboscidae entrant dans l'anomalie doit être notée. En raison de la nature isolée de SCP-2683, la confrontation avec des civils sur le lieu de confinement est peu probable ; par précaution, des panneaux indiquant que la région contient de larges quantités de gaz souterrains dangereux doivent être disposés sur le périmètre.

Si des spécimens non natifs de la région périssent à l'intérieur de SCP-2683, les corps doivent être collectés pour analyse. Après analyse, les corps doivent être incinérés. Des échantillons génétiques doivent être stockés.

Description : SCP-2683 désigne la clairière d'une forêt située dans le Parc National de ████████, en Inde. La clairière a une taille de 0.6km2, et est peuplée par de la faune locale. La clairière contient un large étang dont il a été observé que le volume ne varie pas durant les sécheresses ou la saison des pluies.

SCP-2683 est sujet à une anomalie temporelle et spatiale. Différents spécimens de l'ordre des Proboscidae ont été vus se matérialisant au bord de la clairière avant de se diriger vers l'étang au centre. Des espèces natives, non-natives et éteintes ont toutes été observées. Tous les spécimens montrent apparemment le même comportement : toucher du bout de leur trompe la surface de l'eau puis évacuer de grandes quantités de larmes par leurs yeux. Certains individus ont été vus plaçant des branches sur la surface de l'étang. La majorité des spécimens se dématérialisent après une durée variable ; cependant, il a été constaté que certains spécimens se tiennent au bord de l'eau jusqu'à mourir, apparemment de malnutrition. Un registre complet des espèces aperçues près de SCP-2683 se trouve ci-dessous (n'inclut pas les espèces natives de la région).

Nom binominal/Nom commun Notes
Loxodonta africana, Éléphant de savane d'Afrique De grande taille, espèce vulnérable dans la nature
Loxodonta cyclotis, Éléphant de forêt d'Afrique Rarement observé dans la nature
Spécimen du genre Mammuthus, présumé comme étant un Mammouth de Colomb Vivait au Pléistocène, espèce de mammouth sans poils. Une tentative visant à capturer cette instance échoua, puisqu'elle se dématérialisa après avoir quitté SCP-2683
Mammuthus exilis, mammouth nain Espèce naine éteinte, dont les fossiles n'ont été trouvés que sur les îles de Santa Cruz, Santa Rosa et San Miguel1
Mammuthus primigenius, mammouth laineux Grand, poilu. Les instances de cette espèce arrivent toujours en larges troupeaux de 30 à 40 individus
Spécimen du genre Gomphotherium Les instances de cette espèce sont relativement agressives envers le personnel, et ont causé plusieurs blessures légères. Les instances possèdent quatre défenses
Spécimen du genre Anancus Les instances de cette espèce possèdent des défenses extrêmement longues, les plus grandes ayant été estimées à 4,2m.
Spécimen du genre Moeritherium Espèce de l'ère Eocène ; ne possède pas de défenses et est pourvu d'une trompe minuscule
Elephas celebensis, Éléphant nain de Sulawesi Possède des défenses basses. Les instances n'apparaissent pas très souvent
Elephas maximus sumatranus, Eléphant de Sumatra Plus petit que la majorité des autres espèces. Une des espèces les plus communément aperçues dans SCP-2683
Non-identifié Noir, petit, possédait des appendices en forme de nageoires, non agressif.
Non-identifié Orange-sombre, larges incisives, cinq défenses, extrêmement agressif. Blessa de nombreux membres du personnel
D'apparentes instances de SCP-2082 Causèrent la mort de █ membres du personnel par leur effet anormal

Addendum 1 : Les chercheurs déployèrent un petit drone aquatique pour obtenir une photo de l'intérieur de l'étang. La profondeur de l'exploration par le drone se révéla être d'environ 15-17 mètres. Les enregistrements révélèrent qu'un grand squelette éléphantesque se situe au fond du bassin ; une descente de 2 plongeurs est prévue afin de récupérer de grandes quantités d'os pour analyses.

Mise à jour : La descente des deux plongeurs a été désigné comme Incident-2683-A. La retranscription de cette incident se trouve ci-dessous.

[DEBUT DE LA RETRANSCRIPTION]

Agent Dhawan : Les communications sont bonnes de mon côté. Tu confirmes, Couzens ?

Agent Couzens : Je confirme.

Dr. Hamidou : Bien. Descendez.

Agent Dhawan : Affirmatif.

Les plongeurs descendent plus profondément dans le bassin.

Agent Couzens : On a le squelette en visuel.

Dr. Hamidou : Bien, commencez la récupération des os.

Agent Dhawan : OK, récupération des échantillons.

Les plongeurs tentent de retirer des os des sédiments, mais semblent échouer.

Agent Couzens : Ces os ne veulent pas bouger.

Agent Dhawan : Attends, je vais tenter d'avoir une meilleure prise.

A cet moment, l'Agent Dhawan retire ses gants et sa peau entre en contact avec les os. Il interrompt son mouvement.

Agent Couzens : Qu'est-ce qu'il y a ? Tout va bien ?

Agent Dhawan : Je sais pourquoi je suis là. Elle s'est connectée à moi, et m'a guéri.

Dr. Hamidou : Agent Dhawan, est-ce que vous allez bien ?

Agent Dhawan : Je ne peux pas croire qu'ils… que vous l'ayez tuée.

Agent Couzens : Dhawan, éloigne-toi. On s'en va, allez viens.

Agent Dhawan : Cet endroit… était sacré, jusqu'à ce qu'ils viennent.

Dr. Hamidou : Agent Couzens, éloignez-vous. Nous pouvons récupérer l'Agent Shawan plus tard.

Agent Dhawan : C'est bien… qu'elle ait pu se connecter à nous, pour qu'on puisse venir ici. Je rentre à la maison, maintenant.

Agent Dhawan disparaît, sans laisser de traces.

Agent Couzens : Putain de merde ? Putain, où est-ce qu'il est parti ?

Dr. Hamidou : Revenez ici, Couzens. Vite.

L'Agent Couzens retourne à la surface.

D'autres plongées dans le bassin ne permirent pas de localiser l'Agent Dhawan.

Le ██/██/2017, des agents à Colombo, au Sri Lanka, découvrirent l'Agent Dhawan dans un hôpital psychiatrique, où il fut désigné comme SCP-2683-1. Dhawan imitait les manières et le comportement d'un éléphant, et ne montra aucun trait de comportement humain. Le personnel de l'institut déclara que Dhawan avait été trouvé errant dans la rue, et appréhendé après avoir attaqué plusieurs civils. Il était noté dans le dossier que l'Agent Dhawan était né à Colombo. Aucune autre plongée n'est prévue.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License