SCP-268
notation: +1+x
Hat.jpg

SCP-268

Objet #: SCP-268
 
Classe: Euclide

Procédures de Confinement Spéciales: SCP-268 doit actuellement être maintenu dans [DONNÉES SUPPRIMÉES], puisqu'il a été jugé que le risque qu'il serve à faciliter l'évasion de membres du personnel restreints ou de SCP humanoïdes est trop élevé.  Toutefois, la possibilité de l'utiliser par des agents de terrain après une expérimentation plus approfondie est en cours d'évaluation.  Voir l'addendum 268-05.
 
Description: SCP-268 est une casquette à visière en tweed. La conception et la facture semblent être d'origine irlandaise. D'après le style et le tissu, il est estimé avoir été créé entre la fin des années 1800 et le début des années 1900, bien que l'analyse des fibres n'ait rien donné de concluant.  La seule marque sur la casquette est un petit label avec une inscription en moyen irlandais, disant "Le Jardin de Chez le Serpent."  Cependant, il y a de nombreuses indications que ce label ait été cousu récemment sur la casquette.

De par la nature de l'artefact, son expérimentation a été extrêmement difficile. SCP-268 semble être un chapeau normal jusqu'à ce qu'il soit porté. Tout personne portant le chapeau, toutefois, devient soudainement et instantanément impossible à remarquer. Il devient impossible de se souvenir des sujets, lesquels sont complètement ignorés, ou "tenus pour acquis" par tous les observateurs. Les observateurs, avec une incitation spécifique, sont capables de se souvenir après coup avoir physiquement vu le sujet, mais ne peuvent donner aucun détail spécifique autre que "avoir vu un homme avec un chapeau".  Les observateurs semblent avoir la sensation écrasante que le porteur est quelqu'un qui "n'était pas censé être là", et ne méritait donc pas qu'on y pense ou qu'on le remarque. 

Durant le test initial, les analystes à distance ont complètement oublié ce qu'ils étaient censés observer dans la chambre, et ce ne fut que quand le sujet de Classe-D portant SCP-268 parlât à haute voix qu'il fut à nouveau remarqué. L'enlèvement de l'artefact, la vocalisation et l'interaction physique avec les observateurs semble être les seuls moyens pour les porteurs de SCP-268 de se rendre remarquable. Une fois qu'un observateur a 'remarqué' un individu portant SCP-268, il commence lentement à ignorer le sujet à nouveau sauf si il reste activement impliqué par le porteur.

L'expérimentation révèle que si un sujet porte SCP-268 plus de vingt (20) heures cumulées, ses effets semblent persister, avec une puissance diminuée, sur le sujet même quand il ne porte pas l'artefact. Les tests dans ce secteur ont été prudents à cause de la possibilité de brèches de confinement, mais un incident [voir l'Addendum 268-04] a montré que si l'artefact est porté suffisamment longtemps, les effets sont rendus permanents et irrémédiables.

La recherche approfondie est toujours incapable de déterminer si l'électronique est ou non directement affectée par SCP-268. Les observateurs voyant un sujet portant SCP-268 par des moyens électroniques ont toujours de la difficulté à prendre conscience de l'existence du sujet, et même quand il est remarqué, les observateurs rapportent être incapables de voir le visage de l'individu en question. Les observateurs notent les photos des individus portant SCP-268 comme étant "floues", et les médias digitaux tels que les caméras de surveillance sont rapporté devenir "granuleux et diffus". La recherche ne permet pas d'affirmer si ces altérations sont existantes et physiques, ou simplement perçues à cause des propriétés de SCP-268. Il est à noter que bien que capturer SCP-268 par des moyens électroniques a été difficile, la détection de mouvement, de poids, de température et d'autres appareils similaires réagissent tous correctement quand ils rencontrent un sujet portant SCP-268.

 
Addendum 268-01: Il est noté que SCP-268 a des similarités avec SCP-180. SCP-268, cependant, ne semble pas fonctionner sur des objets inanimés, et plus important encore ne vole pas directement l'identité de son hôte. Tandis que SCP-180 rend son hôte impossible à reconnaître après que SCP-180 lui-même soit retiré et placé sur un autre objet, cela ne semble pas être un effet secondaire de sa fonction de vol et de transfert d'identité. En parallèle, SCP-268 pourrait être considéré comme 'volant' l'identité des porteurs sur le long terme de manière à ce qu'elle devienne irrémédiablement oubliée. Cela a provoqué quelques spéculations sur si les objets partagent des origines similaires, ou si les nombreuses similarités qu'ils partagent sont une pure coïncidence.

Addendum 268-02: A la requête de l'Agent ███████, et après approbation par le Dr. █████████ et le Dr. Klein, SCP-268 est actuellement utilisé par des agents en service actif sur le terrain. Les résultats ont jusque là été favorables.

Addendum 268-03: Les tests sur le terrain ont été suspendus. Bien que l'Agent ███████ semble avoir été sur les fiches de paies et les enregistrements, aucun membre du personnel, que ce soit sur le site ██ ou dans le haut commandement, ne se souvient avoir connu ou avoir entendu parler d'un Agent ███████. Des tests plus approfondis ne doivent plus être conduits que sur des membres du personnel de Classe-D, et pas plus de dix (10) heures sur un unique individu.

Addendum 268-04: Les effets de SCP-268 semblent se renforcer et devenir permanents quand des sujets individuels portent l'artefact durant des périodes importantes de temps cumulé. Il y a une différence marquée dans la puissance de l'effet de SCP-268 sur quelqu'un le portant pour la première fois, et quelqu'un ayant porté l'artefact plus de cinq heures à d'autres occasions. Par exemple, quelqu'un qui n'a jamais porté la casquette auparavant semble dissiper ses effets simplement en parlant.  Ceux qui ont porté l'artefact à diverses occasions pour de longues durées de temps semblent être capables de de poser des questions aux observateurs et de recevoir des réponses tandis que l'observateur ne garde pas ou peu de souvenirs de l'événement. Durant un test, un sujet qui avait porté l'artefact durant plus de quinze heures a été capable de demander au personnel sur place le mot de passe de la salle de test, causant presque une brèche de confinement et l'évasion de membres du personnel de Classe-D. Le personnel de sécurité impliqué a rapporté être incapable de se souvenir avoir partager l'information en question. - Dr. Klein

Addendum 268-05: Au jour du ██/██/████, SCP-268 est porté disparu. Son absence fut découverte tôt le matin par l'Agent █████ et les analystes de recherche, et à sa place fut trouvée une note disant "Merci, je devais récupérer mon chapeau. ~ P.S." Une enquête complète sur cette brèche de sécurité a été lancée au jour du ██/██/████. Se référer à [DONNÉES SUPPRIMÉES]

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License