SCP-2622
notation: +2+x

Objet # : SCP-2622

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-2622 doit être conservé dans une chambre de confinement standard pour humanoïde meublée d’un lit, d’une commode à vêtements et d’un secrétaire. Du papier et des stylos doivent être fournis sur demande à SCP-2622. SCP-2622 doit recevoir 300 grammes de Complément Alimentaire 2622-Alpha, composé de 25 pourcent de pâte protéinée et de 75 pourcent de terre, trois fois par jour. La chambre de SCP-2622 doit rester dans une obscurité quasi-complète, à moins qu’un accès scientifique à sa cellule ne soit désiré, auquel cas la luminosité peut être augmentée pour permettre une faible visibilité.

SCP-2622 est généralement coopératif avec le personnel de la Fondation et n’est pas considéré comme présentant un risque de brèche de confinement majeur. Tous les membres du personnel possédant une accréditation de sécurité de Niveau 2 ou supérieure sont autorisés à entrer dans la chambre de confinement de SCP-2622 dans un but scientifique, sans qu’aucune autorisation spéciale ne soit nécessaire.

Les effets personnels en possession de SCP-2622 lors de son confinement initial doivent être conservés dans un casier de l’Entrepôt des Objets Non-Anormaux. Les demandes de SCP-2622 pour récupérer ces objets doivent être sommairement refusées.

Description : SCP-2622 est une créature vaguement humanoïde mesurant environ 1,8 mètre et pesant environ 85 kilogrammes. Le sujet est de sexe masculin et d’un âge inconnu, mais est supposé se trouver à la moitié de sa vie adulte en raison de plusieurs indicateurs physiologiques comme les cheveux grisonnants et l’apparition précoce d’une arthrite rhumatoïde dans les mains.

SCP-2622 fait partie d’une espèce intelligente inconnue vraisemblablement adaptée à la vie souterraine. Les yeux du sujet mesurent environ quinze centimètres de diamètre et sont protégés par des membranes transparentes nictitantes à la place de paupières traditionnelles. Le sujet est extrêmement sensible à la lumière et éprouve une douleur oculaire extrême lorsqu’il se trouve dans des conditions lumineuses supérieures à une faible intensité. En plus de cela, le nez de SCP-2622 occupe la totalité de l’avant de son crâne et est entouré de vingt-deux appendices charnus. Lesdits appendices sont partiellement préhensiles et sont très sensibles au toucher, ainsi qu’aux fréquences audio, aux courants électriques et aux vibrations à l’intérieur des substances solides. Les mains de SCP-2622 sont couvertes d’écailles gris-clair, limitant leur sensibilité tactile ; ses doigts ont une mobilité réduite et possèdent des griffes longues de 5 centimètres. En raison de cela, SCP-2622 examine principalement les objets via l’odorat et le toucher nasal. Le reste du corps du sujet est couvert d’une fourrure de couleur majoritairement gris-noir avec une importante perte de pigmentation provoquée par l’âge sur la tête, le haut du dos et les épaules. Le sujet s’habille généralement avec des vêtements humains fournis par la Fondation, avec une préférence marquée pour le kaki, les chemises aloha et les chapeaux de soleil pour homme.

SCP-2622 parle couramment l’anglais avec un fort accent britannique, mais nie le fait que cette manière de parler soit une affectation. Le sujet affirme être l’ambassadeur extraordinaire auprès de l’humanité d’une civilisation qu’il appelle “l’Empire de Terra Interia”. Selon SCP-2622, l’Empire de Terra Interia englobe plus de 500 millions de kilomètres de tunnels et de cavernes à l’intérieur de la croûte terrestre, peuplés d’animaux, de plantes et d’espèces intelligentes complètement inconnus de l’humanité. Les habitants et lieux notables de l’Empire de Terra Interia, tels que SCP-2622 les a décrits aux chercheurs de la Fondation, comprennent :

  • “Les Interriens”. L’espèce à laquelle appartient SCP-2622. Selon SCP-2622, il s’agit d’une race pacifique possédant un niveau culturel et technologique très avancé.
  • “Les Anapsidons”. Une race de créatures reptiliennes intelligentes décrites par SCP-2622 comme violente, agressive et belliqueuse. SCP-2622 a fourni des informations contradictoires aux interviewers sur l’état de la diplomatie des Anapsidons avec les Interriens. Voir le Rapport d’Interview pour plus de détails.
  • “Krystopolis”. La capitale de l’Empire de Terra Interia, située directement sous le Pôle Nord magnétique terrestre. Les bâtiments de Krystopolis sont censés être construits à partir d’un cristal organique vert poussant selon la forme voulue.
  • “La Plaine de Feu”. Une caverne située sous le centre de l’Océan Pacifique Sud avec une activité volcanique presque constante empêchant de laisser pousser toute forme de vie végétale. La Plaine de Feu est censée être peuplée d’animaux à base de cristal de silice ainsi que d’une espèce de chasseurs-cueilleurs intelligents nommés les “les Hommes Rochers”.
  • “La Grande Mer Souterraine”. Un plan d’eau situé aux environs du centre du continent africain, peuplé de formes de vie marines préhistoriques dont les périodes temporelles d’origine vont du Dévonien au Crétacé (de 419 à 65 millions d’années avant notre ère), ainsi que d’une mystérieuse espèce d’humanoïdes intelligents ressemblant à des poissons.
  • “Le Pays Sauvage”. Une caverne de taille immense (une zone “d’une centaine de milliers de miles carrés” [environ 2.6 millions de kilomètres carrés] selon SCP-2622) située sous l’île du Groenland dans l’Océan Arctique, au climat tropical et censée être habitée par des dinosaures.

SCP-2622 affirme que l’humanité s’est engagée dans de fréquentes relations diplomatiques avec l’Empire de Terra Interia il y a des centaines de milliers d’années avant qu’un évènement cataclysmique – dont SCP-2622 refuse ou est incapable de préciser la nature – ne sépare définitivement les deux cultures. Les enquêtes de la Fondation n’ont jusqu’alors permis d’étayer aucune des affirmations de SCP-2622.

SCP-2622 a été découvert en train d’errer dans les zones de maintenance du Métro Londonien, souffrant légèrement de malnutrition et de déshydratation. Après s’être rétabli sous la surveillance de la Fondation, SCP-2622 a commenté avec enthousiasme “à quel point (l’humanité s’était) améliorée” et a raconté à de nombreuses reprises son histoire personnelle à tous les membres du personnel médical et scientifique présents de la Fondation. SCP-2622 a prétendu avoir été coupé de l’Empire de Terra Interia depuis l’évènement cataclysmique susmentionné et a demandé à de nombreuses reprises à ce que la Fondation rétablisse le contact avec l’Empire de Terra Interia et l’autorise à rentrer chez lui. Une fouille complète du Métro Londonien par les agents de terrain de la Fondation n’a rien révélé d’intéressant, hormis les effets personnels de SCP-2622 détaillés dans l’Addendum 2622-1.

Addendum 2622-1 : Effets Personnels de SCP-2622

  • Un sac-à-dos.
  • Un sac-de-couchage.
  • Un oreiller.
  • Deux jeux de vêtements.
  • Trois paquets de nourriture emballée, dont un ouvert.
  • Une boîte à cigare contenant onze fac-similés de médailles militaires fabriquées à partir de détritus divers, comme des capsules de bouteille, du papier d’aluminium et des attaches en plastique.
  • Des copies des livres suivants :
    • Une Princesse de Mars, Edgar Rice Burroughs.
    • Marvel Masterworks : Les X-Men, Volume 1, Stan Lee.
    • Hyperborea, Clark Ashton Smith.
    • Voyage au Centre de la Terre, Jules Verne.
    • L’Île du Docteur Moreau, H.G. Wells.
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License