SCP-2577
notation: 0+x
blank.png

Objet # : SCP-2577

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Les bots de surveillance de la Fondation et les membres du personnel sous couverture dans l'industrie du divertissement doivent surveiller et empêcher toute distribution de SCP-2577. Des copyrights ont été déposés par des entreprises de façade de la Fondation dans ce but.

La Force d'Intervention Mobile Alpha-4 (“Pony Express”) doit intercepter tous les envois internationaux adressés aux individus crédités dans SCP-2577 (voir le Document SCP-2577-Rho pour une liste complète) et confisquer tout colis provenant ostensiblement de SCP-2577-A. Tous les objets confisqués doivent être traités comme anormaux jusqu'à preuve du contraire.

La politique actuelle de la Fondation veut que toute enquête concernant les anciennes sources de revenu de la Division P de la GRU soient réunies sous l'Opération RUÉE VERS L'OR menée par l'Agence de Renseignement de la Fondation. Les tentatives de localisation de SCP-2577-A ont été abandonnées, dans l'attente de nouveaux renseignements.

Description : SCP-2577 est une série documentaire de 2005 intitulée “Acier Glacé” apparaissant occasionnellement sur les services de streaming vidéo ou sous format physique diffusé à petite échelle. SCP-2577 documente les opérations et la vie quotidienne des membres de SCP-2577-A, un chantier de démantèlement apparemment situé à ███████, dans le District Fédéral Sibérien, en Russie, qui s'occupe de navires militaires datant du début au milieu du XXème siècle. SCP-2577-A consiste en une tour de contrôle centrale et plusieurs baraquements entourés par un tarmac de ██ km² construit au milieu d'une toundra dense. Le moyen par lequel les navires sont propulsés sur ce tarmac n'est jamais mentionné dans le documentaire, mais ils semblent arriver balistiquement à des vitesses dépassant les 900 km/h avant de s'encastrer violemment sur le tarmac.

SCP-2577 appuie en grande partie sur le danger extrême que doivent affronter les individus menant les opérations de récupération, chargés de récupérer les matériaux précieux présents sur les navires, de démonter leur fuselage et, si possible, de réparer le tarmac, sous la menace constante d'être dans le trajet d'un des ███ nouveaux navires arrivant chaque jour à SCP-2577-A. Les quelques désignations et noms de navires mentionnés dans SCP-2577 ne correspondent à aucun bâtiment connu, et le nombre de vaisseaux accueillis sur SCP-2577-A dépasse de très loin le nombre de vaisseaux militaires russes documentés lors de leur construction ou de leur démantèlement.

La transcription de l'épisode suivant, typique de SCP-2577, a été retrouvée sur le service de streaming vidéo █████.

S01E04
Anton et l’Équipe Odin sont en pleine course contre la montre alors qu'ils doivent démonter le poste de pilotage de l'Admiral Nikolai Yezhov. Les charges de démolition pourraient leur permettre de se débarrasser du poids mort et de stabiliser la coque, mais un échec pourrait réduire le navire en un tas de débris irrécupérables.

Pendant ce temps, Misha et l'Équipe Dva continuent à perdre des hommes et de l'équipement dans la carcasse labyrinthique du vaisseau-hôpital Sankt-Iakov. Tous leurs efforts sont réduits à néant alors que le sous-marin TK-455 qui vient d'arriver rentre en collision avec le cargo reconverti, le réduisant en charpie.

SCP-2577 semble avoir été produit, dirigé et narré par l'acteur américain Ron Perlman. La version commentée d'une des versions blu-ray du documentaire révèle que Perlman était hautement admiratif et personnellement impliqué dans SCP-2577-A, déclarant qu'il correspondait régulièrement avec les ouvriers, identifiant quelques rares objets récupérés dans les coques et les leur renvoyant gratuitement.

Perlman et les autres individus crédités dans SCP-2577 se sont avérés incapables de fournir la moindre information concernant le documentaire, et ont été amnésiés après leur interrogatoire. En dépit de la prétendue ignorance de Perlman concernant le projet et de son absence de qualifications en tant qu'antiquaire, la FIM Alpha-4 intercepte annuellement environ ██ tonnes d'équipement naval divers qui lui sont adressés pour estimation. Les objets notables ayant été confisqués par le passé sont listés dans le Document SCP-2577-1.

La surveillance aérienne et satellite de la région supposée accueillir SCP-2577-A n'a rien révélé d'anormal, et les approches terrestres n'ont pas permis de localiser l'installation. Une enquête sur la production d'acier en Sibérie Occidentale et la source de revenue D-584 (Nom de code : Садко) de la GRU-P est en cours.

Document SCP-2577-1 : Objets supposément originaires de SCP-2577-A


Document SCP-2577-2 : Morceaux choisis du Rapport de Renseignement de 19██ concernant les Sources de Revenu Anormales de la GRU-P


Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License