SCP-256
notation: +2+x

Objet # : SCP-256

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-256 est confiné dans une pièce cubique de 3 m (10 ft) de côté, avec des murs d'une épaisseur de 1 m (3 ft) composés d'une alternance de briques et de couches caoutchoutées, comportant également deux tiges conductrices dépassant de 18 cm (7 in) du mur de chaque côté de la porte d'entrée. L'accès est restreint par un sas insonorisé. La chambre doit être constamment surveillée par un appareil de détection des REM ainsi que par une caméra. L'entrée et la surveillance sont restreintes aux membres du personnel habilités ayant subi une adaptation chirurgicale afin de résister aux effets de SCP-256. Pour voir une liste des membres du personnel habilités, se référer au document SCP-256b. Les membres du personnel ne figurant pas sur cette liste peuvent entrer s’ils ont une accréditation de Niveau 3 ou supérieure, mais ont pour obligation de porter des écouteurs à suppression de bruit. Tous les membres du personnel doivent déposer tout appareil électronique, métal ferreux et matériau conducteur. Ils sont également tenus de porter la combinaison isolante réflective spécifiquement conçue (HAZMAT-ELEC) qui doit être vérifiée avant l'habillage, avant l'entrée et après la sortie à l'aide d'une forte décharge électrique. Un pistolet à impulsion électrique est mis à disposition ; il est jugé suffisamment puissant pour effectuer ces vérifications. La seule transcription autorisée autre que l'appareil de détection des REM doit être manuscrite. Le papier de bureautique SCP standard est approprié, mais les instruments d'écriture ne doivent pas être conducteurs. Les crayons sont à conserver par l'examinateur.

Description : Transféré au Site 76 le 03/02/2007. SCP-256 est similaire à une machine à écrire de manière générale, excepté que les touches sont maintenues en place au lieu d'être connectées à des leviers. De plus, à la place de la barre à caractère et d'une partie de la machinerie qui devrait être présente, deux disques concaves en cuivre se tiennent à chaque extrémité, tournés vers l'intérieur à 38 cm (15 in) d'écart. Même si ce n'est pas visible à l'œil nu, les relevés EM montrent qu'une charge électrique significative passe entre les deux disques de cuivre sans l'aide d'un milieu conducteur. Quand l'un des objets prohibés est introduit dans la chambre de confinement, l'amplitude de ce courant augmente ainsi que son voltage, jusqu'à entrainer la formation d'un arc électrique qui vient frapper l'objet en question. C'est pour cette raison que la chambre n'a pas été construite en béton armé car les barres d'armature semblent perturber l'artefact. L'origine de cette énergie supplémentaire est inconnue, tout comme la source du courant initial, puisqu'il ne semble pas y avoir de source d'énergie dans SCP-256. Si à quelque moment que ce soit ce courant oscille plus que le pic moyen de 26 % sur la surveillance REM, tout membre du personnel non-autorisé doit immédiatement évacuer la chambre, quelque soit son niveau d'accréditation. Ceux qui refusent d'obtempérer doivent être éliminés sur le champ, à nouveau peu importe leur niveau d'accréditation.

Pour plus d'informations, se référer au fichier 256b.

>Ouvrir fichier 256b

Affichage de la liste des membres du personnel habilités

Agent 76-8947
Agent 76-3465
Agent 76-2456
Agent 76-8638
Agent 76-4634
Scientifique 76-2464
Scientifique 76-4363
Scientifique 76-6521
Scientifique 76-3215
[CLASSIFIÉ]
[CLASSIFIÉ]
[CLASSIFIÉ]
Commandant de Base 0776-0103 *Décédé*

>Ouvrir fichier 256b Dérogation AdminSys 4498

Utiliser la Dérogation d'un Administrateur Système déclenchera le Protocole de Confinement 289 :

La sécurité sera avertie de votre dérogation et envoyée pour vous mettre aux arrêts. L'élimination aura lieu après 24 h à moins qu'elle ne soit autorisée ou révoquée par le Commandant de Base actif.

Continuer ? O/N

>O

Confirmez le code de sécurité.

>AdminSys 76-4498

Dérogation Système prise en compte. Commandant de Base 0776-1389 n'a pas donné d'autorisation. Compte à rebours de 24 heures engagé.

>Ouvrir fichier 256b

Affichage de la liste des membres du personnel habilités

Agent 76-8947
Agent 76-3465
Agent 76-2456
Agent 76-8638
Agent 76-4634
Scientifique 76-2464
Scientifique 76-4363
Scientifique 76-6521
Scientifique 76-3215
Mary-Ann Waters *CIVIL*
Robert Waters *CIVIL*
James Turtle *CIVIL*
Commandant de Base 76-0103 *Décédé *

>Accéder entrée Mary-Ann Waters

Mary-Ann Waters. Informations essentielles dans le fichier MAW_1.
Mère supposée de l’Objet# SCP-256

Vous n'avez pas utilisé ce terminal depuis trois minutes. Avez-vous besoin d'aide ?

>N

Entendu

>Accéder entrée Robert Waters

Robert Waters. Informations essentielles dans le fichier ROW_1.
Père supposé de l’Objet# SCP-256

>Accéder entrée James Turtle

James Turtle. Informations essentielles dans le fichier JAT_1
Découvert l'Objet# SCP-256. Prétend avoir une relation romantique avec l'Objet.

>Activer alarme de sécurité 58b Dérogation AdminSys 76-4498

Alarme de sécurité activée. Sécurité envoyée.

>Accéder 256c

Accès refusé. Ficher classifié pour Commandant de Base ou supérieur.

>Accéder 256c Dérogation AdminSys 76-4498

De : RH_76-5974
Pour : CommandBase 76-1389

Permettez-moi de vous présenter officiellement mes félicitations pour votre promotion, Général Trent. C'est une triste, triste affaire qui est arrivée à votre prédécesseur, mais ainsi vont les choses quand on travaille pour la Fondation. Quoi qu'il en soit, j'ai jeté un œil dans les divers fichiers classifiés que le Général Gerhart gardait sous clé avec vos codes d'accès et je suis tombé sur des choses très surprenantes à propos de SCP-256.

Premièrement, les membres du personnel habilités de la liste n'ont en aucun cas reçus d'adaptation chirurgicale. En réalité, nombre d'entre eux n'ont jamais subi plus que l'examen médical habituel. Et des civils, tss tss. Je n'arrive pas à comprendre les raisons qui ont poussé le Général Gerhart à ne serait-ce que les autoriser à connaître l’existence de la base. Des agents de confinement ont été envoyés pour déterminer jusqu'où va leur obsession et combien ils en savent mais, d'après ce que j'ai trouvé dans les dossiers personnels du Général, il les a apparemment convaincus qu'il s'agit d'une sorte d'hôpital.

Deuxièmement, comme vous l'aurez sans doute deviné grâce aux notes sur les civils et les papiers manuscrits hautement classifiés, les membres du "personnel habilité" semblent croire plutôt ardemment que SCP-256 a un jour été une jeune femme humaine du nom d'Elizabeth Waters et qu’elle s'est retrouvée d'une certaine façon piégée dans l'artefact. Même le Général en était persuadé. Le simple fait que le Commandant de Base ait été compromis par les illusions de l'objet m'inquiète quant au reste de l'installation. Tout les membres de cette liste d'"habilités" ont été placés sous surveillance à leur insu. Nous ignorons à quel point ils sont contrôlés par l'objet et je vais personnellement revoir toutes les autres mesures de sécurité SCP mises en place par le Général Gerhart.

Troisièmement, il y a des informations sur l'artefact qui n'ont pas été dévoilées dans le rapport. Tout d'abord, la variation des REM est remarquablement similaire au signal d'une voix humaine obtenue grâce à un oscilloscope. Apparemment, quand SCP-256 produit ses variations, elles sont accompagnées d'une manière ou d'une autre par du son. Ensuite, les membres du personnel compromis ont écrit dans les manuscrits que l'hallucination prétend ressentir de la douleur quand un métal est à proximité. Suite à l'introduction d'un enregistreur dans la pièce, les agents touchés ont noté que les hallucinations avaient cessé pendant plusieurs jours. Lorsqu'elles reprirent, ils ont indiqué qu'ils avaient presque "tué" l'artefact.

Il va sans dire que je ne peux ni confirmer ni démentir ces rumeurs à cause des contraintes de sécurité autour de SCP-256, mais je ne leur accorde aucune crédibilité. Dit simplement, Général, c'était une mascarade. Je préconise des mesures disciplinaires immédiates à l'encontre de tous les membres du personnel impliqués. Quant à SCP-256, je recommande d'effectuer des recherches visant la production d’énergie. Tant que les chercheurs suivent les procédures d'isolation sonore, toute contamination auditive peut être maîtrisée. Il n'y a eu aucune baisse de puissance lorsque la "petite fille" "faillit mourir" et plus de matériaux conducteurs peuvent servir à supprimer de façon permanente le danger de l'artefact.

Cependant, conformément à notre nouvelle politique concernant le programme avancé de neutralisation des objets SCP destructibles, j'ai prévu une tentative de destruction de l'objet le 15 janvier 2008.

Votre dévoué officier ;
Edward Berstrom.

Vous n'avez pas utilisé ce terminal depuis trois minutes. Avez-vous besoin d'aide ?

>N

La lune noire hurle-t-elle ?

>Non. Le vif renard brun saute par-dessus le chien paresseux.

Mot de passe validé.

>date

Lun 14 Jan 2008

>Vérification compte à rebours

Compte à rebours de l'élimination de AdminSys 76-4498 : 23:16:26

>Vérification emplacement CommandBase 76-1389 Dérogation AdminSys 76-4498

Commandant de Base 76-1389 se trouve actuellement dans son bureau.

>Activer alarme de sécurité 136c Dérogation AdminSys 76-4498

Alarme de sécurité activée. Sécurité envoyée.

*Alerte du Réseau Principal*
Attention, AdminSys 76-4498 crée peut-être des alarmes pour distraire la Sécurité. Que chaque membre du personnel signale son emplacement immédiatement s’il le repère.

Vous n'avez pas utilisé ce terminal depuis trois minutes. Avez-vous besoin d'aide ?

Vous n'avez pas utilisé ce terminal depuis 10 minutes. Avez-vous besoin d'aide ?

Vous n'avez pas utilisé ce terminal depuis une heure. Avez-vous besoin d'aide ?

Vous n'avez pas utilisé ce terminal depuis deux heures. Avez-vous besoin d'aide ?

*Alerte du Réseau Principal*
Attention, AdminSys 79-4498 doit être éliminé à vue. AdminSys est armé et dangereux.

Vous n'avez pas utilisé ce terminal depuis trois heures. Avez-vous besoin d'aide ?

*Alerte du Réseau Principal*
Attention, Verrouillage du Site 76 initié. Condamnation de toutes les chambres SCP.

*Alerte du Réseau Principal*
Tous les membres du personnel de Niveau 1 et 2 doivent se diriger immédiatement vers les Postes Défensifs de Brèche de Confinement et s'équiper d'une arme. Suivez les directives des membres du personnel de Niveau 3.

*Alerte du Réseau Principal*
Explosion détectée dans le bureau des Ressources Humaines. La Sécurité a été envoyée.

Vous n'avez pas utilisé ce terminal depuis quatre heures. Avez-vous besoin d'aide ?

Dérogation Système : le Protocole de Confinement 289 a été suspendu temporairement par :
CommandBase *1-0001

Vous n'avez pas utilisé ce terminal depuis cinq heures. Avez-vous besoin d'aide ?

*Alerte du Réseau Principal*
CommandBase 76-1389 a été relevé de ses fonctions par CommandBase *1-0001.
Les codes d'accès sont maintenant révoqués.

*Alerte du Réseau Principal*
Verrouillage du Site 76 désengagé. Initiation de la récupération et de la mise à jour des SCP.

*Alerte du Réseau Principal*
Rendez votre arme au Poste Défensif de Brèche de Confinement désigné. Retournez à votre fonction habituelle.

*Alerte du Réseau Principal*
AdminSys 76-4498 n'est désormais plus en attente d'élimination.

Vous n'avez pas utilisé ce terminal depuis six heures. Avez-vous besoin d'aide ?

Dérogation Système : le Protocole de Confinement 289 a été résilié. Autorisation approuvée.

Vous n'avez pas utilisé ce terminal depuis sept heures. Avez-vous besoin d'aide ?

>déconnexion

La lune noire hurle-t-elle ?

>déconnexion Dérogation CommandBase *1-0001

Bonne nuit, Directeur ██████████.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License